Loading


Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !

10 arguments clés pour les agents de voyages


TourMaG.com poursuit sa série pratique pour aider les agents de voyages à mieux vendre les séjours de niche. Aujourd’hui, les voyages trekking, un produit qui surfe sur les nouvelles tendances de retour à la nature.



Aujourd'hui le trekking s'est largement développé, englobant aussi bien les randonnées d'un week-end dans les Alpes, que les trekking-urbains - Photo DR
Aujourd'hui le trekking s'est largement développé, englobant aussi bien les randonnées d'un week-end dans les Alpes, que les trekking-urbains - Photo DR
Selon le Larousse, le trekking est une randonnée pédestre à mi-chemin entre le tourisme et l'alpinisme dans des pays de forte altitude.

Ce terme est né à l'origine pour décrire les randonnées dans les montagnes de l'Himalaya. Un séjour long et technique, qui impliquait de porter son matériel et de dormir dans des refuges sommaires.

Mais aujourd'hui le trekking s'est largement développé, englobant aussi bien les randonnées d'un week-end dans les Alpes, que les trekking-urbains.

Adapté aux nouvelles tendances, il plait aussi bien aux citadins en manque de nature qu'aux familles avec enfants.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Déterminer le niveau physique du client

Pour éviter d'envoyer un client peu habitué à marcher dans un trek technique au Népal, il faut déterminer ses habitudes physiques.

Est-il plutôt balade en famille le dimanche, ou randonnées sportives dans les Alpes chaque été ? A-t-il le vertige ? Combien d'heures peut-il marcher ? Les voyageurs chevronnés pourront même vous préciser le dénivelé cumulé.

Une fois ces informations en votre possession, reportez-vous aux brochures des voyagistes qui intègrent des échelles de difficultés dans leur catalogues.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
L'hébergement : fini le bivouac à la belle étoile


Exit les dortoirs spartiates et les toilettes à l'extérieur. L'heure est aujourd'hui au confort, voire même au luxe.

Certains séjours proposent des hébergements en établissements de charme ou boutiques-hôtels.

De quoi finir sa journée en beauté avec un massage au spa.

Mais que les puristes se rassurent, on trouve encore des séjours en tente et sac à dos.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Rando en liberté ou séjour accompagné ?

Il existe deux alternatives de séjours. Tout d'abord la randonnée accompagnée, pour ceux qui ne veulent pas se soucier de l'itinéraire et aiment les voyages en groupe.

Seconde possibilité, la randonnée en liberté, destinée aux plus débrouillards, qui souhaite profiter seuls et à leur rythme des beaux paysages.

Cette option nécessite parfois de porter un sac avec sa tente et des vivres. Certains voyagistes disposent cependant d'une logistique pour acheminer le matériel nécessaire à chaque étape du parcours.

Partir seul en randonnée, sans téléphone portable, à plusieurs jours de marche d'un village, peut être parfois dur psychologiquement. Une formule à conseiller aux clients les plus dégourdis.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Comprendre ce qui motive le client

Par définition, on peut faire de la marche à pied partout. Pour mieux cibler, il faut chercher à savoir ce qui motive le client.

L'envie de grands espaces ? De rencontres avec les populations locales ? De dépassement physique ? De découvertes gustatives ?

Il ne reste plus qu'à lui trouver un séjour thématisé selon ses désirs. Les voyagistes d'aventure possèdent chacun leur particularité. Certains sont plus orientés découverte culturelle, d'autre misent plutôt sur l'exploit physique.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Ne pas faire l'impasse sur la sécurité

La randonnée en montagne est une activité qui peut être dangereuse. Mieux vaut s'assurer de travailler avec des bons prestataires qualifiés qui ont des assurances à périmètre étendu couvrant toute l'activité.

C'est également un argument de vente au client. Car lorsqu'il part seul en montagne, sa sécurité n'est pas assurée. Et les tarifs de secours dans des zones isolées donnent souvent le vertige.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Attention à l'altitude

Vendre des séjours trekking dans les Andes ou dans l'Himalaya n'est pas anodin même pour des sportifs. Les voyageurs peuvent être victimes du mal des montagnes.

Lors d'une ascension, il faut prévoir une montée graduelle, veiller à respecter les étapes et pourquoi pas rester quelques jours de plus dans la ville de départ pour s'acclimater à l'altitude. Une occasion aussi de découverte culturelle.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Un tourisme durable, solidaire, équitable

Marcher, c'est découvrir le monde à son rythme, favoriser les rencontres avec la population locale, admirer un environnement préservé. Pour les clients sensibles au tourisme durable, cet argument est important.

D'autant plus que la majorité des TO d'aventure ont un volet tourisme responsable. Ils participent à des projets humanitaires et de développement local, parfois en reversant une partie du prix du séjour.

Et puis dans certaines régions isolées, uniquement accessibles à pieds, les randonneurs sont une source importante de revenus pour les guides, les porteurs et les petits hôteliers.

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Le retour aux sources

Randonner, c'est retrouver son rythme intérieur, s'émerveiller d'une simple fleur, du vol d'un oiseau. Bref, un bon remède anti-stress.

C'est une coupure dans le quotidien, pour prendre son temps et faire des découvertes hors des sentiers battus.

En résumé, la randonnée s'inscrit à contre courant des séjours packagés vendus par les TO. De quoi séduire les citadins stressés.


Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Savoir dire non

Tous les guides de randonnée ont une fois dans leur carrière été confronté à ce problème : un client physiquement incapable de suivre le voyage qui doit être rapatrié. Pour éviter ces désagréments, il faut savoir dire non au client avant le départ.

Refusez de lui vendre l'ascension du Kilimandjaro alors qu'il n'a jamais pu terminer le moindre parcours de santé.

Aiguillez-le plutôt vers un circuit facile pour qu'il teste l'activité. Si au retour il se sent prêt pour un séjour plus technique, vous pouvez alors vous lancer.


Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Fidéliser

Une fois qu'on a goûté à la randonnée, il devient difficile de s'en passer d'après les professionnels. Les clients sont alors très fidèles et reviennent chaque année pour tester une nouvelle destination.

De quoi fidéliser grâce à un séjour de niche qui n'est pas si difficile à vendre. D'autant plus que les destinations sont très nombreuses : hautes montagnes, déserts ou encore hauts plateaux, le terrain de jeu est infini.

Cédric Faivre-Rampant, le chef de produit chez Verdié

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
"Il faut dré-dramatiser la vente de la randonnée auprès des agences de voyages. Elles pensent souvent qu'un séjour trekking est compliqué à vendre.

Alors que ce n'est pas plus difficile que de monter un circuit sur-mesure au bout du monde, ce qu'elles font très souvent.

D'ailleurs, nous organisons un à deux éductours par an pour leur prouver que la randonnée est accessible à tous. C'est un bon moyen de leur faire découvrir le produit."


Verdié Voyages


Retrouvez la brochure Verdié Version Aventure sur Brochuresenligne.com®

Anne-Marie Billaut fondatrice de Grand Angle

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
"La randonnée est aujourd'hui totalement tendance. C'est une activité qui permet le retour aux choses simples de la nature. Il ne faut pas non plus minorer l'aspect écologique du déplacement à pieds.

Pour mieux vendre ce produit, il faudrait le tester avant. Pour cela rien de plus facile, il suffit de faire deux ou trois balades dans la montagne, histoire de voir à quoi ressemblent des chaussures de marche et un sentier."


Grand Angle

Xavier de Rohan, le directeur de Club Aventure

Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
"Aujourd'hui, les gens sont allés partout. Pour renouveler le voyage, il faut proposer des séjours trekking. Ils offrent une expérience différente, plus proche des habitants.

Grâce à la marche, on s'affranchit de son statut de touriste pour vivre des moments forts. On parle aussi beaucoup de slow travel, qui permet l'immersion dans une région, dans une culture. A l'extrême opposé de la culture du dépassement et de l'excès.

De même, une nouvelle tendance se dégage aussi avec les treks urbains pour redécouvrir la ville sous certaines thématiques, comme Paris-Egypte, Paris-Inde, Paris-Népal. Devant le succès de ces produits nous allons d'ailleurs bientôt les proposer à Marseille."

Club Aventure


Comment vendre des séjours trekking ? La meilleure façon de marcher !
Yves Godeau, président de l'association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR)

"Cela fait des années que les agences de voyages essaient de vendre des séjours de randonnées mais elles ont toujours eu des difficultés.

En effet les clients sont très exigeants sur la qualité des informations et en savent souvent plus que les TO spécialisés.

La solution serait de nouer un partenariat avec un ou deux TO et de se renseigner à fond sur ses produits et fiches techniques."

En chiffres

La fédération française de randonnée a aujourd'hui 212 000 adhérents. Selon le ministère des sports, près de 35,6 millions de personnes auraient déclaré pratiquer une activité de randonnée en 2010.

La randonnée pédestre concerne un public assez âgé, féminisé et avec des niveaux de revenus et de diplômes plutôt élevés.

La part de cadres et professions intellectuelles supérieures est la plus élevée. Cette activité est aussi très prisée par les retraités qui représentent près de 30 % des pratiquants de cette discipline.

Selon l'association ATR, les TO d'aventure feraient partir chaque année environ 300 000 personnes.

Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 10 Avril 2012
Lu 6157 fois
Notez



1.Posté par Thomas lacroix le 25/02/2013 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les séjours de randonnées offrent la meilleure façon de découvrir un pays comme le Vietnam. Une fois la croisière dans baie d'Halong effectuée, il ne faut pas manquer la rencontre avec l'une des 53 minorités ethniques qui peuplent le Vietnam. Si l'on veut aller à la rencontre des locaux il ne faut pas hésiter à sortir des grandes routes touristiques et il est préférable de ne pas arriver en 4*4. De plus il est trés facile de s'offrir l'aide d'un porteur pour marcher en tout confort.
Le Vietnam offre aussi une ascension trés facile à réaliser: Le Fan Si Pan (point culminant de l'Indochine, 3143m).

Asia Eyes Travel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.