TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Commission zéro : les Agences de voyages vendraient moins Air France

la compagnie se serait-elle tiré une ''balle dans le pied'' ?


Rédigé par Hervé Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com le Mardi 26 Avril 2005

Depuis bientôt un mois, la commission 0 est devenue une réalité dans les agences. Une réalité qui semble plutôt bien réussir au Réseau. Et les premières tendances démontrent que les agences ont choisi leur camp… qui ne serait plus celui de la compagnie nationale. En effet, les ventes des transporteurs passés à la commission zéro progressent moins vite que celles des autres compagnies chez les agences en ligne.



En supprimant les commissions auprès de son résau traditionnel, Air France a peut-être fait le mauvais choix
En supprimant les commissions auprès de son résau traditionnel, Air France a peut-être fait le mauvais choix
Dimanche prochain, cela fera un mois que la commission 0 décidée par Air France est en vigueur dans les agences. Un passage qui, à part quelques tâtonnements inhérents au lancement des fameuses grilles de frais, présente un bilan plutôt positif.

« Il y a eu une phase d’observation vis à vis du client, quelle allait être sa réaction à l’introduction de la grille de frais. Et dans l’ensemble, le nouveau modèle économique est plutôt bien passé » explique Richard Vainopoulos, le patron de Tourcom.

La préparation de la clientèle affaire a été primordiale et certaines agences n’avaient pas hésité à l’anticiper. « Nous l’avions mise en place quelques mois avant le passage officiel. Cela nous permis de bien gérer les frais malgré quelques petits problèmes au démarrage », confirme Jean Claude Cam, directeur de l’agence Pereire Voyages (Manor) à Paris.

La clientèle passage moins compréhensive

Si le client « affaires » a plutôt bien accepté de devoir payer pour un service, il semble ne pas en aller de même pour la clientèle de passage. Il y a une semaine, Pierre Paperon, le directeur de Lastminute.com avouait une hausse importante de son chiffre d’affaires billetterie. « Depuis avril, notre progression est de + 60 % alors qu’elle tournait à 40 % en moyenne mensuelle. »

Un constat confirmé par le directeur de Pereire Voyages. « C’est une réaction normale car cette clientèle est très réctive au prix. Mais elle risque d’avoir aussi de mauvaises surprises sur le net.

Et de l’avis général, le trafic s’accroît alors que l’inflation tarifaire est au rendez-vous. « Contrairement à ce qu’Air France nous a promis, on assiste bien à une hausse des tarifs là où la compagnie est majoritaire sur son marché et parallèlement sur des axes de développement on a des tarifs très compétitifs », confirme Jean Claude Cam.

Les agences ont choisi la commission

Et dans cette stratégie décidée unilatéralement par la compagnie nationale, les agences pourraient bien rendre la monnaie de sa pièce à Air France. Car déjà, une tendance forte semble se dessiner.

En début de semaine, le premier à les révéler a été Level.com. Selon l’association, les membres de l'association, confirment une baisse de plus de 30 % de parts de marché, sur leur moteur, des compagnies ayant supprimés les commissions.

Or, les agences on-line affichent dans le même temps une croissance globale d' activités de près de 72 %, en moyenne. L'un des adhérents annoncerait même une croissance de 124 % sur l’an dernier pour le mois d'avril avec les compagnies ayant maintenues les commissions et « seulement » 35 % pour les autres transporteurs selon Frédéric Vanhoutte, président de Level.

Renforcement du pouvoir de préconisation

« C’est une tendance que je confirme. Ce qu’a oublié Air France, c’est qu’elle nous a en quelque sorte rendue notre liberté de prescripteur. C’est un retour vers notre vrai métier : le conseil et l’expertise », précise Jean Claude Cam.

Un conseil et une expertise que les agences semblent bien décidées à appliquer ailleurs qu’auprès d’une compagnie dont ils représentaient environ 78 % du chiffre d’affaires à fin mars 2005. Dans sa quête de recherche d’économie à tout prix, la compagnie a peut fait le mauvais choix en sacrifiant ses vieux mais fidèles grognards qu’étaient les agences de voyages.

Car cette Grande Armée abandonnée pourrait bien faire payer très cher à l’ami de plus trente ans des relations souvent imposées ; « et toutes les couleuvres qu’ils nous ont fait avaler », renchérit Jean Claude Cam.

Elles en ont désormais les moyens…et la volonté ne semble pas en reste.

Lu 14130 fois
Notez


1.Posté par AGENCE LA BAS VOYAGE MARSEILLE le 27/04/2005 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis content de voir enfin d autres personnes dire que AF a profite du premier avril pour faire une augmentation cachee sur notre dos : les tarifs a 7% de com le 31 mars n etaient pas le 1er avril baissés de 7% (et chacun rajoutait ses frais la dessus) mais les 2/3 de cette com etaient avales par AF , ne nous laissant que le tiers pour nos frais si l on ne voulait pas augmenter le client (ceci pour des dossiers sur noumea et madagascar) : donc AF s est fait une augmentation de 5% sur le tarif net hors com ,augmentation camouflee en plus sous le couvert d une baisse accordee au client ! AF aurait pu augmenter avant ou apres le 1 avril, mais non :le passage a la com 0 lui a servi de camouflage! la com 0 ne me genait pas, j affiche aupres de mes clients les 7% que nous rajoutons pour notre travail (et qui ne sont pas de trop!) mais AF en a profite pour nous arnaquer, j ai donc du annuler des dossiers et renvoyer mes clients chez AF pour qu ils ne soient pas penalisés ,j ai du jeter a la poubelle le prospectus bidon signe AF et le SNAV qui affirmait qu au 1 avril rien n avait change pour le client, et c est sur : maintenant je ne donne plus la priorite a AF, qui s est moque de nous, xavier de "la bas voyage"

2.Posté par V.F. le 27/04/2005 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Belle reconnaissance de la part d'A.F. vis à vis des agences qui l'ont construite !! A tous les agents : adage "rural" , le bac se retourne toujours sur le cochon.!
Si tous les agents de France et de Navarre pouvaient s'abstenir de vendre de l'AF pendant 2-3 mois voire nettement plus,on verrait alors quelles seraient les réactions.

3.Posté par Guillet le 28/04/2005 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Une commission (en pourcentage) de 7%sur un billet AF n'était pas représentative du travail d'une agence de voyage .....
En effet , le service fourni est (presque ) le même pour un PARIS Nice ( #100 € = 7 € )
ou un Paris Tokyo (1000 €= 70 €)
Il est plus logique que ce service soit facturé au client en fonction du coût réel d'établissement de ce billet ..
les agence doivent se spécialiser sur les forfaits ( avion ,voitre hotel ,etc ...) si elles veulent survivre ...

Voir ce qui se passe aux USA....


4.Posté par Guillet le 28/04/2005 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Connaissez vous la facilité d'établissement du billet électronnique AF ? :
un appel (ou via internet ) vers AF pour la réservation
Paiement Sécurisé par carte bancaire
Réception du billet par fax ou par mail ...
cela en 5 à 10 minutes

comment faire mieux ?

En revanche , pour les forfaits voyages , , les agences sont encore compétitives...

5.Posté par CS le 29/04/2005 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est -ce que quelqu'un peut répondre à la question suivante : comment se fait-il qu'Air France prend des frais quand le client passe en direct (comptoir, phone ou internet) alors que le prix du billet d'avion va déjà chez Air France ? Pensez-vous que le client soit dupe ? J 'espère qu'il est conscient qu'Air France l'arnaque.
quant à la suggestion de boycotter Air France pendant plusieurs mois, elle est irréalisable pour la vente des vols domestiques.

6.Posté par CS le 29/04/2005 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est -ce que quelqu'un peut répondre à la question suivante : comment se fait-il qu'Air France prend des frais quand le client passe en direct (comptoir, phone ou internet) alors que le prix du billet d'avion va déjà chez Air France ? Pensez-vous que le client soit dupe ? J 'espère qu'il est conscient qu'Air France l'arnaque.
quant à la suggestion de boycotter Air France pendant plusieurs mois, elle est irréalisable pour la vente des vols domestiques.

7.Posté par Guillet le 30/04/2005 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en fait , ces frais sont les taxes d'aeroport et de sûreté , facturés également dans les agences ........,

8.Posté par cs le 02/05/2005 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
réponse au mail de Guillet. je suis agent de voyage et les frais dont je parle dans le mail du 29 avril ne sont bien entendu pas les taxes d'aéroport mais bien des frais de dossier. renseignez-vous !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com