TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Compagnie des Alpes : un résultat net en recul de 27%


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 14 Décembre 2011

Confrontée aux aléas climatiques et à la crise économique, la Compagnie des Alpes a livré un bilan en demie teinte avec un résultat net en recul de 27%. Elle compte toutefois poursuivre ses investissements pour une année 2012 qui s’annonce sous de meilleurs auspices.



La Compagnie des Alpes a subi de plein fouet les caprices de la météo.

Un printemps particulièrement chaud a fait fondre la neige et fuir les skieurs de ses stations.

Durant l’été, les températures les plus froides de ces trente dernières années ont plombé la fréquentation de ses parcs d’attractions.

En conséquence, son résultat annuel chute de 27% à périmètre réel, passant à 30,7M€ contre 42M€ l’an dernier. Son chiffre d’affaires s’établit à 642 M€ en recul de 7,5 % à périmètre réel et 0,6 % à périmètre comparable.

Malgré le faible enneigement, l’activité des domaines skiables (56% du chiffre) s’est plutôt maintenue avec un chiffre d’affaires de 361 M€ en retrait de 1,1 % à périmètre réel et 1,2 % à périmètre comparable.

Les remontées mécaniques sont en tassement de 0,7% à périmètre comparable et la fréquentation a diminué de 3,6% pour 13,7 millions de journées skieurs. Ces performances moyennes sont dues à des températures anormalement élevées, ainsi qu'à un positionnement tardif des vacances de Pâques.

Musée Grévin à Montréal

Si l’activité ski semble se maintenir, la Compagnie des Alpes est en revanche déçue des résultats de ses parcs de loisirs.

La saison avait pourtant bien commencé, avec une forte hausse au printemps. Mais le quatrième semestre a été fortement affecté par un refroidissement des températures et a chuté de 4%.

Sur l’ensemble de l’exercice, la fréquentation est en progression de 1% à 9,2 millions de visiteurs. Au global, le chiffre d’affaires atteint 279 M€ en progression de 20,6% grâce à la intégration du Futuroscope et la cession de 7 parcs non stratégiques.

Les parcs Walibi, soutenus par la relance de la marque, tirent leur épingle du jeu avec une progression de 4,5% des visites et un panier moyen en hausse de 12%. « La satisfaction client est excellente et nous avons même reçu des prix de la profession » précise Franck Silvent, le directeur général.

La Compagnie des Alpes exploite également le musée Grévin, dont elle va exporter le concept à Montréal et certainement à Prague. D’autres projets sont en cours de négociation à Saint-Pétersbourg et en Corée.

Enfin, elle compte valoriser son savoir-faire en matière de gestion de station de ski grâce à la signature d’un contrat de conseil et de management pour le domaine russe de Rosa Khutor à Sotchi.

Cette ville accueillera les épreuves de ski alpin des jeux olympiques de 2014.

Perspectives 2012 encourageantes

Les premiers éléments pour 2012 laissent présager une année favorable. Le calendrier des vacances scolaires est plus propice aux voyages, avec un meilleur positionnement des jours fériés en mai.

En altitude, l’enneigement tardif mais abondant va certainement booster les réservations de dernière minute.

Pour les parcs, la saison a débuté en fanfare notamment pendant la Toussaint, avec un CA en hausse 13% et une fréquentation de 11%. Walibi (+20) et le parc Astérix (+15) sont les deux meilleurs élèves.

Notons que pour Noël, le parc Astérix sera fermé au grand public. Seuls les comités d’entreprises pourront le vendre. « Cette période très concentrée est soumise aux aléas climatiques. Il est difficile de l’ouvrir à des clients volatils » explique Franck Silvent.

2012 sera également riche en nouveautés, avec la poursuite du rebranding de Walibi, le 25e anniversaire du Futuroscope et l’ouverture d’une nouvelle aire au parc Astérix. Celle-ci va augmenter de 10% la surface du parc, de 25% sa capacité, pour un investissement de 20M€.

La Compagnie des Alpes compte également poursuivre sa politique d’investissements malgré les difficultés économiques. Concernant les domaines skiables, des nouvelles remontées mécaniques seront construites dans les Trois Vallées, ainsi qu’à Val d’Isère, en échange d’une prolongation de la concession de la station.

L’entreprise voudrait aussi prendre en charge la commercialisation des « lits froids » qui sont très peu occupés durant la saison. Elle souhaite également enrichir son offre et développer les produits hors ski.

Lu 1377 fois

Notez


1.Posté par skihorizon le 19/12/2011 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Développer une activité hors ski pour des professionnels du tourisme peut en effet représenter une bonne façon de diversifier ses sources de revenus et offrir certaines garanties, notamment pour palier la météo-dépendance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com