TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Comptoir des Voyages vise 15 agences d'ici 2020

le groupe signe le meilleur résultat de son histoire


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 14 Avril 2016

Positionné sur deux secteurs porteurs : le sur-mesure et l'aventure, Voyageurs du Monde vient de signer le meilleur résultat de son histoire. Il poursuit sa croissance, avec l'ouverture de nouvelles agences pour la marque Comptoir équipées de "studios", pour un contact en direct avec les spécialistes dans toute la France.



Le studio de Comptoir de Voyages. DR
Le studio de Comptoir de Voyages. DR
Rien ne semble pouvoir enrayer la croissance de Voyageurs du Monde.

Malgré les attentats de Paris, malgré Ebola, malgré le séisme au Népal, le groupe gagne toujours plus d'argent.

Il a clôturé 2015 avec un résultat net de 10 millions d'euros, en progression de 13%, le meilleur de son histoire.

Son chiffre d'affaires recule de 0,8% à 361,8 millions d'euros. Des données retraitées hors effet coupe du monde, cession de Trace Directe et achat de la Pèlerine.

"Nous finissons l'année de façon très correcte dans un marché en baisse de 3%", explique Lionel Habasque, PDG de Terre d'Aventure. Le groupe a réussi à améliorer ses marges brutes, surtout sur le second semestre et à contenir ses charges d'exploitations.

Ses perspectives 2016 s'annoncent excellentes. A date, l'activité individuelle progresse de 6% (hors effet jeux olympiques) L'activité groupes en revanche recule de 7% même si cela ne pèse que 10% du business.

"Nous avons des délais de réservation qui s'allongent. C'est un signe de confiance des voyageurs", souligne Lionel Habasque.

Des studios pour Comptoir des Voyages.

Pour cette année, le groupe poursuit le développement de Comptoirs des Voyages, avec l'ouverture d'une agence à Bordeaux en septembre et à Lille fin d'année qui s'ajoute à celles de Paris, Lyon, Marseille et Toulouse.

Le TO veut développer son maillage du territoire avec 15 points de vente d'ici 2020. Une politique qui peut surprendre pour une marque dont 58% des ventes se font sur le web.

"Quand nous ouvre un point de vente, la demande du web des habitants de la région est en progression", souligne Alain Capestan. Le web-to-store et store-to-web prennent ainsi tout son sens.

A l'intérieur de ces agences, des studios de vidéo-conférence ont été installés. Les clients peuvent ainsi dialoguer en direct avec des vendeurs spécialistes de la destination voulue, même s'ils sont à l'autre bout de la France.

"Grâce à cet outil, nous avons multiplié par 4 le nombre de prospects entrant et amélioré le taux de conversion", assure Alain Capestan, Directeur général du groupe Voyageurs du Monde. Le studio génère ainsi 15% des ventes des boutiques qui le testent depuis une année.

Une technologie qui a un coût. Il faut compter un total de 200 000 euros de travaux pour l'ouverture d'une nouvelle agence Comptoir, studio inclus.

Signalons également la signature d'un partenariat avec le site de logements chez l'habitant Bedycasa. Le concurrent français d'Airbnb va sélectionner des chambres dans certaines villes pour le tour-opérateur. Un partenariat d'exclusivité pour 5 ans.

"Nous avons eu des discussions avec Airbnb mais qui n'ont pas abouti, nous ne nous sommes pas entendus sur le modèle", remarque Alain Capestan.

Le développement à l'étranger

Même stratégie pour la marque Voyageurs du Monde, qui a signé un accord avec Onefinestay, un site d'hébergements chez l'habitant haut de gamme avec conciergerie à Los Angeles, New York Londres et Paris. Il vient d'être racheté par le groupe Accor.

Dernier axe de croissance : les marchés étrangers. En début d'année, le groupe a racheté un spécialiste du voyage d'aventure au Canada : Karavaniers.

Avec Uniktour, il possède désormais les deux plus gros leaders du voyage d'aventure sur le marché du Canada francophone.

Le chiffre d'affaires sur cette filiale est estimé à 14 millions d'euros.

Le groupe espère maintenant acquérir d'autres tour-opérateurs d'aventure, notamment en Angleterre.

" Les trekkeurs ont un vrai besoin de voyage. Une envie qui va au-delà des phénomènes géopolitiques. Même s'il faut avouer que l'assassinat d'Hervé Gourdel a traumatisé les gens", remarque Alain Capestan.

Enfin, il planche toujours sur l'ouverture d'une filiale réceptive en France pour séduire les voyageurs étrangers.

Lu 2079 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com