TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Convention collective : le salaire horaire agences serait majoré de 15 % le dimanche

la CFDT aurait décidé de signer l'accord


Rédigé par Pierre Coronas le Mardi 12 Novembre 2013

Selon nos informations, la CFDT aurait finalement décidé de signer, avec FO et la CFE-CGC, le projet de nouvelle convention collective nationale des agences de voyages. Celui-ci serait donc adopté, au grand dam d'organisations comme la CFTC et la CGT qui ont, elles, font toujours valoir leur droit d'opposition. Enquête exclusive de Pierre Coronas.



La CFDT aurait finalement décidé de se joindre aux signataires du projet de nouvelle convention collective proposé par le SNAV - DR : © matteo NATALE - Fotolia.com
La CFDT aurait finalement décidé de se joindre aux signataires du projet de nouvelle convention collective proposé par le SNAV - DR : © matteo NATALE - Fotolia.com
La nouvelle convention collective nationale (CCN) de travail du personnel des agences de voyages de tourisme va, selon toute vraisemblance, être adoptée.

En effet, si pour le moment rien n'est officialisé, tout porte à croire que le projet de révision soutenu par le SNAV (syndicat patronal) aurait recueilli les signatures de trois syndicats du personnel avec la représentativité nécessaire à son adoption.

En plus de la CFE-CGC et FO qui avaient déjà donné leur accord en décembre 2012, le syndicat patronal serait parvenu à convaincre les négociateurs de la CFDT qui faisait jusqu'alors valoir son droit d'opposition, selon plusieurs sources proches du dossier.

Une information que Christophe Dez, Secrétaire Fédéral de la CFDT Services et responsable national de la branche, refuse de commenter. Il ne confirme ni n'infirme tant que la position officielle du syndicat ne sera pas dévoilée via un communiqué officiel.

Contactée ce mardi 12 novembre 2013, Valérie Boned, Secrétaire Générale déléguée et Directrice des affaires juridiques du SNAV, assure que, pour le moment, elle n'est pas en mesure d'officialiser cette information.

Si la CFTC et la CGT ont d'ores et déjà annoncé leurs oppositions respectives et la CFE-CGC son accord, le 31 octobre 2013, date limite convenue avec le SNAV lors de la dernière réunion du 16 octobre 2013, les autres organisations (FO et CFDT) ne se sont pas encore prononcées officiellement.

( Lire : Convention collective : "le SNAV ne propose que des miettes !" selon les syndicats)

Condition remplie pour une signature de la CFDT

Mais tout porte à croire que ces deux dernières auraient signé.

Pour FO, il est difficile d'imaginer que le syndicat puisse changer d'avis.

En revanche, pour la CFDT, le revirement de bord est confirmé par un courriel d'une responsable de la CFE-CGC aux autres partenaires sociaux que TourMaG.com s'est procuré.

Il y est fait mention d'une modification "proposée par la CFDT (…), dernière condition pour la signature de ladite organisation".

Ce changement porte sur le dernier paragraphe de l'article 8.2.1 du texte qui traite du sujet du Représentant de la section syndicale.

Selon cette modification, celui-ci, dans les entreprises d'au moins 50 salariés, ne disposerait plus que de 4 heures de délégation par mois au lieu de 7 heures mensuelles jusqu'alors.

La modification apparaissant dans la nouvelle version de la CCN envoyé juste après par le SNAV, on peut en déduire que le syndicat va valider.

Une volte-face qui a du mal à passer auprès des homologues non-signataires de la CFDT. D'autant plus que, selon les syndicats non-signataires, des organisations auraient échangé avec le SNAV hors du cadre officiel des négociations.

Salaire majoré de 15 % pour le travail dominical régulier

La CGT l'a constaté à la réception d'un courriel du SNAV destiné à tous les représentants du personnel concerné. Il y est écrit que "suite à des échanges avec certaines organisations syndicales, [le SNAV] a été amené à faire deux modifications."

Interrogée à ce propos, Valérie Boned, Secrétaire Générale déléguée du SNAV, préfère botter en touche. Elle ne dément pas et ne commente pas.

La première modification porte sur la suppression du dernier paragraphe de l'article 8.2.2 qui concerne les représentants de section syndicale dans les structures de moins de 50 salariés.

La seconde, en revanche, s'applique sur l'article 36.3 qui aborde l'épineuse question du travail régulier le dimanche. Les salariés concernés verront leur salaire horaire de base majoré de 15 % ce jour-là, au lieu des 10 % prévus par la précédente version.

Un ajustement qui aurait semble-t-il permis de convaincre certains récalcitrants. Et qui désole Gilles Giri, négociateur de la branche pour la CGT. Son syndicat demandait une majoration d'au moins 45 %.

Il estime que cette modification "entérine le principe du travail le dimanche à titre permanent.". Ce que son organisation rejette.

"Il n’y aucune nécessité économique à généraliser le travail du dimanche, poursuit-t-il. Celui-ci doit rester exceptionnel.

D’ailleurs, le Code du Travail prévoit, en son article R.3132-5, les catégories d’établissements relevant du secteur d’activité du Tourisme et Loisirs qui peuvent déroger à cette règle."

"Les salariés apprécieront, ajoute-t-Gilles Giri, ironiquement, car travailler le dimanche à titre exceptionnel rapportera une majoration salariale de 75 %."

Courriers au ministère du Travail

Le SNAV devrait envoyer la copie de la nouvelle convention collective signée aux diverses organisations syndicales dans les prochains jours.

Entre temps, la CGT prévoit d'écrire officiellement au syndicat patronal pour lui signifier son désaccord vis-à-vis de ses "méthodes de négociation", assure Gilles Giri.

L'organisation envisage par ailleurs d'avertir, par courrier également, le ministère du Travail. Ce que la CFTC a déjà fait, selon Martine Domenichini, négociatrice de la branche pour le syndicat.

Cette dernière ne souhaite en revanche pas commenter la signature de la CCN tant qu'elle n'a "pas reçu de confirmation écrite du SNAV".

Après un échec des négociations fin 2012, une nouvelle réunion de négociation s'était tenue le 16 octobre 2013. Elle n'avait pas été au goût des négociateurs de la CGT qui, dans un communiqué de presse, dénonçaient alors "l'attitude du SNAV". La CFDT et la CFTC également.

"Lors de la dernière réunion qui n'a duré que 45 minutes, cette organisation patronale est venue avec un texte sans vouloir y apporter la moindre modification ou tenir compte de nos propositions", déplorait le syndicat.

Faute d'accord, la date du 31 octobre 2013 avait alors été fixée comme limite aux représentants du personnel. Ils devaient faire connaître leur position officielle d'ici là. Mais, visiblement, depuis, des discussions ont eu lieu sous la table.

Si bien que, dix jours plus tard, rien n'est encore officialisé...

Lu 3642 fois

Notez


1.Posté par Aurél le 13/11/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
15% c'est du fou.... de g....! vu les petits salaires que nous avons! ce n'est pas moi qui accepterait cela! on se fiche des agents de voyages!

2.Posté par vendeur le 13/11/2013 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
belle découverte Aurél ! dire qu'on avait cru jusqu'alors que notre travail nous apportait une forte reconnaissance !...(sans méchanceté !)

3.Posté par agent de voyages le 13/11/2013 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez dit 15 % de salaire en plus en travaillant le dimanche-belle avancée : pour ne pas profiter de sa famille qui elle sera de repos bien sûr-déjà qu on travaille le samedi pour la gloire. Je ne sais pas qui peut pondre de telles inepties mais à continuer ainsi dans 2 ou 3 ans on travaillera le dimanche pour rien de plus et cela sera normal pour tout le monde. Même pour 15 % de plus, je préfère me priver et profiter de mes enfants aller au parc, en forêt, faire du vélo avec eux.C'est ça la vraie vie ! Tout est bon dans cette société mercantile...

4.Posté par sylvain agent de voyages le 13/11/2013 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
travailler plus pour gagner moins..même nicolas avait pas pensé a cela . trois syndicats ( cgc , cfdt , fo) je ne sais pas si ils sont syndicalistes ... comment ils vont faire pour convaincre le personnel de leurs entreprises. Je rappel que le travail du dimanche a ce jour 75% de majoration ccn .
Je pense que la presse devrait organiser une confrontation avec les différents acteurs de la convention collective. nous pourrions nous faire une opinion sur les vrais défenseurs des salariés . JE SOUHAITE BEAUCOUP DE COURAGE AUX INCONSCIENTS QUI SIGNENT DE TELLES BËTISES; NON DANS MOINS DE DE 2 ANS ON TRAVAILLERA LE DIMANCHE

5.Posté par Travel planner le 14/11/2013 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans le cadre de la mode des bonnets, je propose de décerner le bonnet d'âne à FO, la CFE et la CFDT !

6.Posté par GINGER le 18/11/2013 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il n'y avait que le travail le dimanche à titre permanent dont la majoration horaire sera de 15%, alors que le travail le dimanche à titre exceptionnel, comme le prévoit la convention collective actuelle sera rémunéré à 75%. Etonnant non !!!!! Il y a aussi le travail la nuit à titre permanent dont les études récentes démontrent qu'il entraîne chez les femmes un risque accru d'environ 30% de cancer du sein. C’est ce qui ressort d’une étude française publiée en juin 2012. Ce n'est pas la première fois qu'est pointé du doigt l'effet néfaste du travail nocturne. Il a été classé en 2010 comme "probablement cancérogène" en tant qu'activité perturbatrice du "rythme circadien". Le risque lié au travail de nuit est "du même ordre de grandeur" que d'autres risques connus de cancer du sein comme les mutations génétiques, l'âge tardif de la première grossesse ou les traitements hormonaux. Faut-il rappeler que notre profession est composée à 80% de personnels féminins. La majoration horaire sera de 20%, alors que le travail la nuit, à titre exceptionnel, comme le prévoit la convention collective actuelle sera rémunéré à 75%. Toujours aussi étonnant, n'est-ce pas !!!!! Quant aux contreparties accordées, elles sont exclusivement laissées à l'appréciation de l'employeur. Sans oublier la durée de la période d'essai qui augment d'un mois, l'indemnité de départ à la retraite dont le montant sera différent selon que vous partirez volontairement à la retraite ou à la demande de l’employeur, instaurant de fait une inégalité de traitement, la prime de langue qui est supprimée, l'aménagement du temps de travail sur une période supérieure à la semaine et au plus égale à l’année, autrement appelé flexibilité du temps de travail, qui contraindra les salariés à travailler 44 heures par semaine en moyenne sur une période de 8 semaines et 46 heures par semaine, avec une durée maximale de 10 heures par jour, permettant aux employeurs de disposer de salariés corvéables à merci, sans considérations de leur vie de famille, les congés payés annuels dont les conditions sont durcies et en recul par rapport à la convention collective actuelle, les congés payés de courte durée qui, selon les situations, entraineront la perte de jours de congés, etc. etc. Voila ce que sera, demain, la convention collective que trois organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, FO) ont décidé de signer, et qui se traduira par une régression sociale dont les salariés feront les frais par une précarisation salariale sans précédent et une vie de famille sérieusement affectée, sans apporter la moindre réponse à leurs attentes et à leurs besoins. Ce qui, en langage patronal se traduit par : "un outil plus moderne, dans l'ère du temps, et qui tient compte des préoccupations des salariés".
Salutations

7.Posté par Tuxedofeline le 20/11/2013 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
15 % de + le dimanche ? mais c'est royal !!!
Pour ma part, je suis payée 60 % en plus le dimanche et 35% en plus le samedi et je me félicite tous les jours d'avoir quitté le domaine des agences de voyages !!!
Non mais de qui se moque t'on ?
Lamentable !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com