TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Croisières : les agences de voyages ont réalisé un chiffre d’affaires estimé à 250 M€

En France le marché de la croisière devient un enjeu économique


Rédigé par Michèle Sani le Jeudi 22 Mars 2007

Il y a dix ans les croisières étaient les outsiders du marché touristique français. Aujourd’hui, elles deviennent un enjeu économique qui compte. En 2006 la vente des packages croisières a représenté 7 % du volume total des ventes de forfaits tourisme et les compagnies ont versé plus de 24 M € de commissions aux agences de voyages.



« En France la croisière est de mieux en mieux perçue par la distribution comme un produit à forte valeur ajoutée » déclarait hier mercredi, Georges Azouze, président de Costa Croisières, lors de la conférence de presse organisée par FF&C, la fédération qui regroupe 17 compagnies ou TO.

4 millions de croisiéristes européens en 2012


Les opérateurs qui disposent d’une offre sur le marché de la croisière ont toutes les raisons d’être optimistes. Selon une étude du cabinet GP Wild International, l’Europe pourrait générer, horizon 2012, 4 millions de croisiéristes dans un marché global qui se situerait autour des 16 millions de passagers.

Loin d’être saturé le marché français dispose d’une large marge de croissance. Toujours horizon 2012, il pourrait atteindre les 600 000 à 800 000 croisiéristes ce qui représenterait, selon la FF&C, un chiffre d’affaires du milliard d’euros soit 120 M€ de commissions à distribuer.

Croisières : les agences de voyages ont réalisé un chiffre d’affaires estimé à 250 M€
Les compagnies sont prêtes et les capacités, d’ores et déjà programmées ! (Une trentaine de paquebots sont actuellement en construction en Europe. D’une capacité moyenne de 2 800 passagers, ils serviront entre 2007 et 2010).

Avec une progression de 4 % en 2006 la France confirme une première tendance. Toutes compagnies confondues il s’est vendu 242 000 billets de passages représentant 7 % du volume total des ventes de forfaits. 3 500 agences de voyages ont vendu 90 % de ces billets représentant un chiffre d’affaires total estimé à 250 M€.

Les croisières s’adressent à des consommateurs qui peuvent consacrer 150 € par jour et par personne. Ce prix qui fut longtemps un frein à la vente devient un argument de communication pour les compagnies qui développent de plus en plus une politique de « yield management » ou de « early bird ».

La vente des croisières n’est plus réservée aux seuls spécialistes. Les agences traditionnelles ayant pignon sur rue, le tourisme d’affaires, les TO généralistes, la grande distribution et autres web call centers se partagent aujourd’hui ce marché.

La Méditerranée, destination préférée des Européens

Pas d’après vente à gérer, un taux de commission intéressant, une augmentation des capacités dédiées au marché français, des stocks faciles d’accès, sont des arguments de plus en plus pris en considération par les agences de voyages.

La Méditerranée reste la destination préférée des Européens (59 %). Suivent les Caraïbes (24 %) et l’Europe du Nord (17 %). Les compagnies séduisent les croisiéristes potentiels par de nouveaux itinéraires tels les Emirats Arabes, l’Asie, l’Océan Indien, l’Antarctique.

La France est :
- 4e destination des croisiéristes européens avec plus d’un million de passagers en escale.
- 5e marché émetteur européen.
- 4e pour la construction et la réparation navale avec un CA de 310 M€ en 2005 (qui fut une année médiocre en raison de la livraison des unités commandées après septembre 2001).

Le marché des croisières en France :
233 000 passagers français - Age moyen : 46 ans (tenant compte des passagers avec enfants) – 93 000 ont embarqué d’un port français (métropole et outre-mer) – 1 034 000 passagers en escale – 7 265 emplois directs - salaires générés : de 310 M€.
536 M€ de CA générés dont 59 % par les chantiers et 25 % par les passagers.

(Source étude GP Wild sur l’année 2005 pour European Cruise Council, association qui regroupe l’ensemble des compagnies de croisières européennes)
La France est :
- 4e destination des croisiéristes européens avec plus d’un million de passagers en escale.
- 5e marché émetteur européen.
- 4e pour la construction et la réparation navale avec un CA de 310 M€ en 2005 (qui fut une année médiocre en raison de la livraison des unités commandées après septembre 2001).

Le marché des croisières en France :
233 000 passagers français - Age moyen : 46 ans (tenant compte des passagers avec enfants) – 93 000 ont embarqué d’un port français (métropole et outre-mer) – 1 034 000 passagers en escale – 7 265 emplois directs - salaires générés : de 310 M€.
536 M€ de CA générés dont 59 % par les chantiers et 25 % par les passagers.

(Source étude GP Wild sur l’année 2005 pour European Cruise Council, association qui regroupe l’ensemble des compagnies de croisières européennes)

Lu 1948 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com