TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Croisifrance : le « Coral » à l’épreuve des agents de voyages

Plus de 200 agents de voyages pour un éductour


Rédigé par Didier Forray - tourmag@forray.net le Mercredi 15 Mars 2006

Nouveau navire arrivé à Marseille, le Coral a entamé lundi sa première croisière en Méditerranée. Plus de 200 agents de voyages étaient invités à découvrir ce petit bateau de 344 cabines lors d’une escapade à Gênes. Philippe Rollinger de Protour Voyages (cf. encadré) nous donne son avis sur le produit.



Croisifrance : le « Coral » à l’épreuve des agents de voyages
Louis Cruise Lines et sa filiale française Croisifrance ont donné le coup d’envoi de la saison des croisières à Marseille avec un tout premier départ lundi dernier. Quelques 200 voyages étaient du voyage afin de découvrir le Coral, un bateau positionné l’an dernier dans les îles grecques.

Après le succès du Sapphire, présent à Marseille depuis avril 2004 et qui a séduit l’an dernier 8000 clients (dont 70% de Français), le Coral espère faire aussi bien. A bord, les agents de voyages invités se montrent toutefois partagés. Tout le monde s’accorde d’abord pour souligner que le bateau, construit en 1971, souffre de son grand âge.

Le bateau, construit en 1971, souffre de son grand âge

« Ce n’est pas un navire flambant neuf », admet Yannis Vassilakopoulos, PDG de Croisifrance. Et de fait, le Coral ne peut pas être comparé aux paquebots de la nouvelle génération : la décoration « seventies » ramène le passager au début des années 70, les équipements ne sont pas marqués du sceau de la modernité (pas de télévision ni d’Internet à bord par exemple) et certains agents de voyages ont noté quelques dysfonctionnements dans leurs cabines, notamment dans les douches.

« C’est vieux », lance Sandy Renaud, de l’agence Leclerc Voyages à Saint-Paul-les-Romans, « Il faut du coup bien prévenir le client sur l’état du navire pour ne pas risquer de mauvais retours ». « Je ne pense pas le proposer à des clients qui ont déjà vu Costa », ajoute Emilie Danger, de l’agence Aliso Voyages à Grenoble.

Yannis Vassilakopoulos, PDG de Croisifrance
Yannis Vassilakopoulos, PDG de Croisifrance
Hélène Bienvenu, de l’agence Charna Voyages à Paris, est elle plus catégorique sur son séjour : « c’est l’horreur : je n’avais pas d’eau chaude dans ma cabine et le bruit des moteurs était tel que je n’ai pas pu dormir », lance-t-elle, « pour moi, c’est un bateau trop vieux, invendable ».

D’autres agents de voyages soulignent quant à eux les avantages du produit. « Le restaurant est très bien, l’accueil et le service également », juge Nathalie Missout, de l’agence Voyages Lattitudes 87 à Limoges. « L’ambiance à bord est bonne », poursuit Souleymane Coulibaly, de l’agence Orodana Voyages à Ouilles.

De nombreux agents de voyages plébiscitent le prix

De nombreux agents de voyages plébiscitent aussi le prix. La croisière de 8j/7n « Odyssée Mauresque » s’affiche à partir de 755 € par personne, en pension complète. Un prix qui, pour Yannis Vassilakopoulos, nécessite quelques concessions : « si le bateau était neuf, nous ne serions pas dans cette fourchette de prix.

Il faut savoir ce que l’on veut ! Or pour proposer des prix bas, nous devons partir sur des bateaux moins cher qui ont déjà été amortis. Nous sommes sur un tout autre concept et, compte tenu de notre positionnement prix, nous sommes sur un marché dont le potentiel atteint les 5 millions de croisiéristes ».

Pour 2006, Croisifrance table sur 10 à 12000 passagers sur le Coral et autant sur le Sapphire. Et des développements sont annoncés. Yannis Vassilakopoulos programme le lancement d’une croisière hivernal dès l’année prochaine et il espère pouvoir ajouter rapidement un troisième bateau au départ de Marseille.

Croisifrance : le « Coral » à l’épreuve des agents de voyages
Les défauts de ses qualités

Philippe Rollinger (Protour Voyages), est un bon connaisseur du produit croisière qu’il vend régulièrement dans son agence. Notamment Croisifrance. Nous lui avons demandé son avis sur le nouveau bateau.

T.M.com - Que pensez-vous de ce navire ?


Ph. R. : « C’est un navire ancien et il ne faut pas se planter de clientèle en le conseillant. D’abord, je vendrai ce produit plutôt l’été car le « Coral » avec ses ponts extérieurs dispose de beaucoup d’ouvertures. Ensuite, je note l’intérêt du prix qui, en période promotionnel, se situe en moyenne à 750 euros alors qu’il faudra compter 400 à 500 euros supplémentaires pour n’importe quelle autre compagnie. »

T.M.com - Quels sont les autres avantages de ce produit ?

Ph. R. : « Les itinéraires proposés qui font la différence avec ce que l’on trouve actuellement sur le marché. »

T.M.com - On dit que le navire est vétuste, l’animation moyenne et les cabines un peu « justes » ?

b[Ph. R. :
« Il faudrait ‘’franciser’’ l’animation internationale actuelle et la rendre un peu plus interactive. En ce qui concerne les cabines, on y va pour dormir même si j’admets qu’en cette période c’est un peu plus difficile compte tenu de la température extérieure. Mais il est évident qu’on ne peut pas faire du neuf avec du vieux… »

T.M.com - Et en ce qui concerne le reste… nourriture, service, accueil ?

Ph. R. : « La nourriture est convenable, avec un bon choix, une présentation de qualité et un service sympathique mais perfectible compte tenu du personnel qui est en période de rodage. Le buffet du petit déjeuner est remarquable en termes de choix avec une bonne amplitude (7 à 10h) horaire.

T.M.com - A qui vendrez-vous le « Coral » et que mettrez-vous en avant ?


Ph. R. : « Je le proposerai d’abord à des gens qui recherchent un itinéraire. On ne peut pas cacher à la clientèle des choses telles que les vibrations du moteur dans certaines cabines, etc.

Il faut évidemment parler aussi du bon rapport-qualité-prix de ce produit d’entrée de gamme en insistant sur l’originalité des itinéraires et laisser la clientèle comparer avec ce qu’elle peut trouver d’équivalent par ailleurs.
Bien entendu, s’ils ont déjà fait une croisière, alors il ne faut rien négliger et leur faire un compte-rendu le plus complet possible sur ce qu’ils vont trouver à bord… »

JdaL

Lu 19734 fois

Tags : amadeus
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com