TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Digitalisé ou ringardisé, voilà le choix (?) qui attend les distributeurs...

l’agence a-t-elle encore un avenir ?


Rédigé par Jean da LUZ à Paris le Mardi 18 Octobre 2016

Le Cediv a tenu ce mardi 18 octobre 2016 sa convention à bord du Riviera Palace, sur la Seine à Paris. Thématique retenue : l’avenir du tourisme qui pourrait aussi se décliner selon la formule : l’agence a-t-elle un avenir ? Un exercice de style toujours délicat sur lequel a planché notamment Rudy Daniello, vice-président Distribution & Services d’Amadeus Sophia Antipolis.



Pour Rudy Daniello, vice-président Distribution & Services d’Amadeus Sophia Antipolis, on ne résiste pas à la vague numérique...
Pour Rudy Daniello, vice-président Distribution & Services d’Amadeus Sophia Antipolis, on ne résiste pas à la vague numérique...
Quelles sont les innovations, quels sont les “outils” technologiques actuellement en préparation dans le monde et quel sera leur impact sur les métiers du tourisme et des voyages dans les 5 à 10 prochaines années ? ».

Faire la liste des premiers n’est guère compliqué. En revanche, extrapoler impact et conséquences, s’avère déjà plus délicat.

On sait par exemple que les drones vont bousculer le voyage d’affaires avec des appareils en cours de test qui vont pouvoir transporter des passagers à un coût défiant toute concurrence, si on le compare à l’hélicoptère.

On sait que les compagnies traditionnelles (Air France) n’hésitent plus à s’associer avec des start up proposant des produits et services innovants dans leur secteur.

Anxiogènes les progrès de l’intelligence artificielle

L’on sait aussi que l’ouverture des aéroports bouleverse l’économie des ancillaires (*) et impacte le service aux voyageurs avant pendant et après le voyage avec force applis d'inspiration, de réservation, de transfert, etc.

Prenons l’exemple des bagages.

Aujourd’hui ils coûtent de plus en plus cher au voyageur, leur sécurité est relative et leur chance de parvenir à bon port parfois hasardeuse.

Des start up travaillent, au grand dam des compagnies aériennes qui voudraient conserver leur monopole, à fluidifier le processus.

Sympa de prendre l’avion pour partir aux States les mains dans les poches ou presque, non ?

Autre grande nouveauté en cours de préparation : la digitalisation du passeport, stocké sous forme numérique dans votre smartphone. Il va faire l’objet d’une expérimentation à Heathrow.

L’Open Identity (OI) pourrait ainsi considérablement changer les rapports des agents de voyages avec leur clients. "Ils doivent s’y intéresser de près", prévient Rudy Daniello.

Mais le plus anxiogène reste les progrès de l’intelligence artificielle (IA), un phénomène incontournable car la Distribution devra prochainement interagir avec.

Difficile d’échapper à cette lame de fond qui comporte une part croissante d’irrationnel au fur et à mesure que l’homme se rend compte de la supériorité de la machine dans certains domaines.

Essayer de résister à cette lame de fond serait inutile...

« L’IA peut devenir supérieure à celle de l’être humain, alerte le vice-président Distribution & Services.

Il faut savoir que des algorithmes de machines d'apprentissage permettent d’ores et déjà à Amadeus de déterminer des groupes d'usagers ayant des comportements de consommation similaires, afin d’optimiser la conversion info-achat… »


Et ça marche ! On voit aussi fleurir les Chatbot, notamment sur les réseaux sociaux.
Kesàko ? Un agent conversationnel qui permet de dégager du temps en déchargeant un certain nombre de tâche répétitives sur des logiciels.

« Demain, prévient-t-il, vous ne saurez pas forcément que vous dialoguez avec une machine et que celle-ci a réponse à toutes vos questions… »

Essayer de résister à cette lame de fond serait inutile. Mais alors peut-on en tirer profit quand on est une petite agence de quartier ?

Avant de songer à vous trancher les veines, il faut se rappeler que depuis plus d’un quart de siècle on nous prédit la disparition des agences de voyages. Or, celles-ci tiennent bon vaille que vaille...

La proximité et la relation est un autre élément dont il faut tenir compte : le web to shop et le shop to web sont une tendance de fond en matière de commerce électronique.

Bien entendu, cette relation et ce lien sont appelés à évoluer fortement mais changeront-ils radicalement la donne ?

Bien entendu, il faut préparer et anticiper les mutations en cours. Pour le reste, il faut savoir raison garder et choisir les bons partenaires au bon moment... (Cqfd)

Lu 1557 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com