TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Digne-les-Bains : sur le sentier des papillons, toutes ailes déployées…

Du 15 juin au 15 juillet, la saison bat son plein


Rédigé par Jean-François RUST le Mercredi 2 Août 2017

Digne-les-Bains (04) fut jadis l’Eldorado des entomologistes. Depuis quatorze ans, ce jardin renoue avec la tradition et prouve au public que la biodiversité n’est pas morte.



Depuis 2002, le jardin est ouvert au public, afin de sensibiliser les visiteurs à la fragilité du papillon - DR : Nicolas Maurel
Depuis 2002, le jardin est ouvert au public, afin de sensibiliser les visiteurs à la fragilité du papillon - DR : Nicolas Maurel
On les imagine galopant au 19e s. en tenue de campagne, derrière les facétieux lépidoptères.

Ah, ils devaient être beaux à voir, les naturalistes de l’époque, dans le grenier à papillons de l’Europe !

Jusqu’au début du 20e s., telle était en effet la réputation de Digne, creuset botanique au climat mi-alpin, mi-méditerranéen, doté d’une biodiversité telle que tous les papillons du Vieux Continent semblaient s’y être donné le mot. Jusqu’à ce que l’agriculture intensive modifie les paysages et restreigne cette richesse naturelle.

« Nous avons voulu relancer un patrimoine oublié », justifie Nicolas Maurel, créateur du Jardin, rebaptisé Sentier des Papillons après avoir été rattaché aux sites du Musée-promenade de Digne.

Tout proche de la ville, le domaine Saint-Benoît se prêtait à merveille à ce projet. Avec ses terrasses à murets, l’ancien coteau à vignes et à amandiers, au-dessus de la rivière Bléone, était connu de longue date pour sa profusion de papillons.

Restait à restaurer le paysage. « Nous avons débroussaillé et introduit une centaine de plantes à butiner. En 1999, nous comptions 60 espèces de papillons. En 2014, 139 ! », se réjouit le fondateur.

Depuis 2002, le jardin est ouvert au public, « afin de sensibiliser les visiteurs à la fragilité du papillon et montrer l’exemple de ce que l’on peut faire grâce à la diversité végétale ».

70 espèces par jour en haute saison

Du 15 juin au 15 juillet, la saison bat son plein. Une vraie sarabande de papillons colorés, dans une volière sans filet.

Sédentaires ou migrants, on peut apercevoir voletant le joli Citron de Provence, la Proserpine, l’Azuré du Baguenaudier, l’Alexanor… Et même, avec un peu de chance, le plus grand papillon d’Europe, le Grand Paon de Nuit, 15 cm ailes déployées !

Premier de ce type en France, avec 7 000 visiteurs reçus en 2014, le sanctuaire de Digne a fait des petits.

Un jardin a été créé à Flassans-sur-Issole, dans le Var, et deux autres à Estoublon et à Saint-Vincent-sur-Jabron (04), en 2013 et 2014.

Même Marseille est concernée. Un Parc urbain des papillons a vu le jour en 2012, dans les quartiers nord. Il est dédié au suivi des espèces, en lien avec l’Institut de Recherche pour le Développement.

« Les collectivités s’intéressent à la valorisation de ce maillon de la biodiversité. Quant au public, il sort des jardins avec des perceptions nouvelles, comme la nécessité de préserver les chenilles qui donnent naissance aux papillons », observe Nicolas Maurel.

Sentier des Papillons
Ouvert d’avril à septembre
04 92 36 70 70

proserpine.org

Lu 2024 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 17:51 Open Tour Paris : des bus 100% électriques


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com