TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Donatello : Savanna Tours cherche des partenaires pour la reprise d'Equatoriales

L'interview de Jean-Michel Juloux, directeur de Savanna Tours & Safaris


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mardi 3 Février 2015

Après le retrait de Travel Europe pour la reprise de Donatello, Jean-Michel Juloux, patron du réseau d'agences réceptives Savanna Tours & Safaris, ne veut pas voir disparaître la production dédiée à l'Afrique et à l'Océan Indien. Il envisage donc de déposer un dossier de reprise pour Equatoriales. Il précise son projet sur TourMaG.com.



Savanna Tours et Safaris souhaite poursuivre l'activité d'Equatoriales et a bien l'intention d'occuper le terrain après la chute de Donatello - DR : Donatello
Savanna Tours et Safaris souhaite poursuivre l'activité d'Equatoriales et a bien l'intention d'occuper le terrain après la chute de Donatello - DR : Donatello
TourMaG.com - Donatello étant en cessation de paiement, vous envisagez de formuler une offre de reprise pour Equatoriales. Pour quelles raisons et pourquoi vous manifester aujourd'hui ?

Jean-Michel Juloux :
Equatoriales est le seul TO spécialiste de l'Afrique à l'heure actuelle, hormis STI, qui se refait une santé financière et Afrique Authentique, qui se situe sur un segment très particulier.

Si la marque disparaît, il ne restera, sur le marché français, que des TO généralistes ou de niche.

Mon but est de conserver ce tour-opérateur, avec lequel j'ai travaillé, à l'époque notamment où il appartenait à Médiacom.

Après l'annonce du retrait de Travel Europe j'ai écrit aux mandataires afin de leur faire part de mon intérêt.

J'attends désormais de recevoir des éléments chiffrés, notamment le chiffre d'affaires d'Equatoriales par rapport au revenu global de la société, pour faire une proposition.

S'il représente 10% de l'activité du TO, il devrait avoisiner les 7M€ et il faudrait apporter un million d'euros pour la garantie financière.

TourMaG.com - Seriez-vous prêts à apporter cette somme ?

Jean-Michel Juloux :
Savanna Tours & Safaris est un réseau d'agences réceptives en B2B. Nous n'envisageons pas de devenir un tour-opérateur.

En revanche, nous recherchons un partenaire financier, tour-opérateur ou agence de voyages, qui souhaite développer sa production et qui pourrait prendre en charge la garantie financière, soit par un partenariat commercial à définir, soit par une prise de participation dans le capital de la société déjà immatriculée.

Nous disposons, en effet, d'un numéro de dossier pour le formulaire de demande d’immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours d’Atout France.

Tous les éléments nécessaires à la délivrance de l’immatriculation, qui intervient quand la garantie financière est enregistrée, sont remplis.

L'objectif est que cette marque continue et nous avons bien l'intention d'occuper le terrain après la chute de Donatello.

D'autant plus que l'Afrique, contrairement à d'autres destinations, représente encore l'inconnue pour le client.

Il lui est plus difficile de passer en direct, et ce marché est plutôt générateur de profits.

TourMaG.com - Quel serait votre plan si vous ne parvenez pas à trouver un partenaire ?

Jean-Michel Juloux :
Si aucun de nos partenaires ne se manifeste, j'enverrai un mailing aux agences de voyages, pour leur proposer de devenir actionnaire d'Equatoriales.

L'idée serait de mutualiser le TO pour constituer sa garantie.

TourMaG.com - Une sorte de crowdfunding ?

Jean-Michel Juloux :
Oui, un crowdfunding propre aux agences de voyages. Notre volonté reste que les salariés soient associés aux résultats de l'entreprise.

Savanna Tours & Safaris fonctionne sur ce modèle, les associés de nos sociétés en Afrique sont des gens du pays, on ne les abandonne pas dès que la situation se dégrade. Au contraire, nous les accompagnons pour passer la période difficile, plutôt que de licencier ou de liquider la boîte.

TourMaG.com - Justement, que comptez-vous proposer aux salariés d'Equatoriales ?

Jean-Michel Juloux :
Je ne connais pas encore leur organisation mais l'idée est bien de conserver le TO, non pas de supprimer des emplois.

Nous conserverions bien évidemment les postes dédiés à la partie conception de produits. En revanche, il est sûr que la partie de mise en relation entre les agences et les réceptifs serait supprimée.

TourMaG.com - Envisageriez-vous d'autres modifications ?

Jean-Michel Juloux :
J'ai eu vent de reproches au sujet du numéro d'appel en 08, jugé beaucoup trop cher par les agences.

Je souhaiterais le remplacer par un interlocuteur dédié. C'est notre philosophie : établir un contact, satisfaire la clientèle, répondre à ses besoins. D'ailleurs, on le voit, les gens en ont assez des machines, ils souhaitent un retour aux rapports humains.

Lu 2059 fois

Notez


1.Posté par Nicolas Georges le 01/06/2015 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


BON COURAGE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com