TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Egypte : les enfants de moins de 12 ans invités lors des vacances scolaires

le pays lance un SOS aux touristes français


Rédigé par Bertrand Figuier le Mercredi 25 Septembre 2013

Alors que le calme revient en Égypte, et que le consensus démocratique semble s'installer, la destination envoie son Ministre du tourisme à Top Résa pour lancer un SOS. Et pour faire bonne mesure, les enfants de moins de 12 ans seront totalement invités lors des prochaines vacances scolaires, avec la bénédiction de l'OT et de la compagnie Egypt Air.



En Egypte, les autorités envisagent d'instaurer la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans afin de reconquérir le coeur des voyageurs français - © Hartmut Lerch - Fotolia.com
En Egypte, les autorités envisagent d'instaurer la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans afin de reconquérir le coeur des voyageurs français - © Hartmut Lerch - Fotolia.com
Est-ce une affaire de bonne volonté ?

L'histoire le dira et personne ne reprochera au tourisme égyptien de se battre pour sortir du marasme dans lequel il se débat depuis trois ans.

Dieu sait qu'il ne ménage pas ses efforts !

"Nous sommes prêts à tout faire pour que les Français reviennent en Égypte", affirmait hier soir M. Hicham Zaazou, Ministre du tourisme lors d'un point presse organisé sur l'IFTM Top Resa.

On parle de publicité, on parle de voyage de presse, d'incentives destinées aux TO ; on parle même d'accorder la gratuité aux enfants de moins de 12 ans sur les prochaines vacances scolaires, Noël, février et Pâques, avec l'accord d'Egypt Air et de l'Office du tourisme.

Indiscutablement, on peut prendre M. Hicham Zaazou au sérieux.

Un travail énorme à été entrepris auprès du Ministre des Affaires Étrangères français, Laurent Fabius, pour obtenir le retrait des recommandations négatives, aussi bien sur le Nil que sur la Mer Rouge.

"Les Belges viennent de les retirer, les Hollandais aussi. Bientôt, les Allemands reviendront sur leur position, et les Russes aussi", assure le Ministre du tourisme.

"C'est une tendance générale en Europe et j'ai bon espoir de lever rapidement cet obstacle."

Et ces efforts semblent parfaitement crédibles : "la situation est très grave, notamment sur le Nil où les cochers d'Assouan ou de Louxor, par exemple, en sont à se demander s'il vaut mieux nourrir leurs enfants que leur cheval !" confie-t-il sans vouloir dramatiser à outrance la situation.

"Travaillez, M. Fabius"

Or, la clientèle française se concentre essentiellement sur la vallée du Nil et sur les produits culturels de la destination. Leur retour est donc d'autant plus important à court terme, insiste le Ministre du Tourisme égyptien.

"On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif", rappelait toutefois Pierre Amalou, en espérant que la situation politique n'apporterait pas son lot de mauvaise nouvelle. "Dans quelques mois, s'il ne se passe rien, les Français qui aiment l'Égypte, reviendront."

"Travaillez M. Fabius", insistait également Jean-François Rial, le PDG de Voyageurs du Monde.

Sans nier les violentes difficultés que le pays à pu connaître, Hicham Zaazou s'est attaché à convaincre ses interlocuteurs que le pays retrouvait son calme et qu'il était désormais sur la voie d'une démocratie à laquelle toute le monde, sans exception, pouvait participer "à condition qu'il refuse la violence et qu'il n'ait pas de sans sur les mains."

"L'an dernier je ne suis pas venu à Top Résa parce que je n'étais pas sûr de l'évolution potentielle du pays, souligne le Ministre du tourisme, cette année, je suis convaincu que cet hiver, tout se passera bien."

Pour preuve, selon Hicham Zaazou, les périodes de couvre-feu ne cessent de se réduire un peu partout ; même au Caire, où l'on envisage déjà de les lever entièrement.

Pour preuve également "l'audit sécurité" qui a été réalisé par le Quai d'Orsay dont les résultats encourageants devraient être communiqués aujourd'hui sur Top Resa.

Sur le plan économique, le Ministre sait très bien que la crise pourrait aussi être un frein au redémarrage de la destination sur le marché français : "Les prix ont beaucoup baissé, rappelle-t-il pour souligner la réactivité des professionnels du tourisme égyptien, cela devrait permettre au marché de travailler, y compris si la crise s'accentuait en France."

Lu 1138 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com