TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Emeutes banlieues : impact limité sur l’activité hôtelière

Source MKG Consulting


Rédigé par La rédaction - redaction@tourmag.com le Vendredi 25 Novembre 2005

Les émeutes dans les banlieues des grandes villes françaises au début du mois de novembre 2005 n’auront eu qu’un impact limité sur l’activité hôtelière. La clientèle Affaires a visiblement peu annulé ses déplacements tandis que les clients Loisirs, traditionnellement peu présents à cette période de l’année, ne font pas défaut. Un retour à la normale qui devrait être synonyme d’absence d’impact à court terme.



Dans les banlieues de Paris, l’activité hôtelière a été faiblement impactée sur les quinze premiers jours de novembre puisque les TO en semaine restent soutenus et équivalents à ceux des autres villes de la périphérie parisienne : TO de 82% et de 80% pour les semaines 45 et 46 dans les banlieues touchées par les émeutes.

Au cours des week-ends de la première quinzaine de novembre, les TO des établissements situés en banlieues touchées par les émeutes accusent un repli (TO de 68% pour le week-ends de la semaine 43 contre des TO de 62% et 57% pour les week-ends des semaines 45 et 46) mais restent au-dessus de ceux des autres villes de la périphérie de Paris.
Cette légère diminution des TO en période de week-end s’explique en grande partie par les deux « ponts » des 1er et 11 novembre.

Des TO respectifs de 64% et 77%

A l’instar des villes de la périphérie parisienne, l’activité hôtelière dans les banlieues touchées par les émeutes en province n’a été impactée que marginalement : les TO en semaine sont en légère baisse sur la première quinzaine de novembre mais ils restent au-dessus de ceux des établissements situés dans les autres villes de périphérie en province.

En effet, pour les semaines 44 et 45, les hôtels des banlieues touchées par les émeutes affichent des TO respectifs de 64% et 77% tandis que sur la même période, les hôtels des autres villes de périphérie présentent des TO respectifs de 50% et 68%.

Pour les périodes de week-end, les TO des établissements hôteliers situés dans les banlieues touchées par les émeutes sont en baisse (pour les week-ends des semaines 45 et 46, les TO sont respectivement de 46% et 56% contre 71% pour le week-end de la semaine 43). Cette baisse de TO sur les périodes de week-end est essentiellement due aux ponts des 1er et 11 novembre.

Interrogation sur la portée des images des émeutes dans le monde

Il faut tout de même noter que les TO des hôtels situés dans les banlieues touchées par les émeutes restent au-dessus de ceux des établissements implantés dans les autres villes de périphérie de province. Ceci s’explique en partie par une sur-représentation de la catégorie « économique » des hôtels situés dans les banlieues touchées par les émeutes.

Ainsi, les hôtels situés dans la périphérie de Paris et des grandes villes de province n’ont été impactés que de façon très limitée. On devrait également pouvoir tabler sur un impact limité en décembre si la situation venait à s’apaiser complètement ce qui semble être le cas.

Cependant, une interrogation subsiste : celle de la portée des images des émeutes dans le monde qui pourrait atteindre le niveau des réservations pour les fêtes de fin d’année.

Lu 1323 fois
Notez


1.Posté par F.ORVAT le 29/11/2005 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur le court terme, l'impact est sans doute limité... Mais à moyen terme déjà, des TO espagnols ont annulé beaucoup de voyages sur Paris pour la semaine 49 (St Nicolas, le 6/12 et fêtes de l'Immaculée Conception, le 8/12 fériés en Espagne). Les réservations se sont annulées il y a un mois, et les TO n'ont pas refait le plein...


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 14:21 Sandals installe un nouveau resort à la Barbade

Mercredi 18 Octobre 2017 - 12:47 Hotusa Hotels accueille 75 nouveaux hôtels


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com