TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e

TourMaG.com




Engouement touristique : l'Islande jette un froid chez les voyagistes...

20% de touristes supplémentaires chaque année


Rédigé par Pierre Georges le Jeudi 27 Avril 2017

Connaissant depuis 7 ans un boom touristique historique, l'Islande voit 20% de touristes supplémentaires déferler sur son sol volcanique chaque année. Par des taxes ou des mesures de limitation, le gouvernement islandais réfléchit maintenant à mieux encadrer la fréquentation du pays. Car cet afflux n'est pas sans conséquence : explosion des prix, saturation des hébergements, ou encore modification de la structure touristique.



Auparavant à 0%, la TVA sur le tourisme vient de passer à 11%, et devrait monter à 21% en 2018. Avant de nouvelles mesures de limitation du tourisme ? - DR : Icelandair
Auparavant à 0%, la TVA sur le tourisme vient de passer à 11%, et devrait monter à 21% en 2018. Avant de nouvelles mesures de limitation du tourisme ? - DR : Icelandair
+264% en six ans, 20 à 30% de touristes supplémentaires chaque année, 23% du PIB national... Les chiffres ont de quoi impressionner.

Car en l'espace de sept petites années, le tourisme est devenu la première activité économique de l'Islande, devançant les traditionnels secteurs de la pêche et la production d'aluminium.

Un engouement daté à 2010, lorsque l'éruption du volcan Eyjafjallajökull avait paralysé le trafic aérien européen.

"Le public s'est rendu compte à ce moment que l'Islande n'était pas loin, et gagnait à être connue", explique Eric Biard, co-fondateur du tour-opérateur Island Tours.

Depuis, la compagnie nationale Icelandair a fait de Keflavik un point de passage entre Europe et Amérique du Nord, et les compagnies low cost se sont précipitées sur la destination, faisant passer le nombre de touristes de 488 000 en 2010 à 2,3 millions attendus cette année...

Une explosion qui pousse le gouvernement de centre-droit à agir pour mieux préserver son île.

Des prix qui s'envolent

En 2016, les autorités ont ainsi commencé par mettre fin à la politique de TVA réduite pour le tourisme. Si elle est aujourd'hui fixée à 11%, le gouvernement islandais prévoit maintenant de l'établir à 21% en 2018.

"Nous voulons éviter que l'Islande ne devienne une destination touristique trop prisée", indiquait le ministre islandais du tourisme, indiquant réfléchir à une augmentation de la taxe hôtelière, la limitation du nombre de visiteurs sur les sites prisés, voire même l'obligation pour les voyagistes d'acheter des licences.

"La plupart des types de tourisme se verront appliquer le taux général de taxe sur la valeur ajoutée. Ce changement entrera en vigueur le 1er juillet 2018", indique le ministère des Finances dans un récent communiqué.

D'après les premières estimations du gouvernement, cette nouvelle TVA devrait aboutir à une hausse "d'environ 4% du coût global d'un séjour touristique en Islande".

Une nouvelle hausse des prix à laquelle s'ajoutent d'autres facteurs, d'après les professionnels du tourisme spécialisés sur la destination.

"En fait, plusieurs facteurs jouent dans cette explosion des prix en Islande", explique Jean-Marc Plessy, fondateur de l'agence réceptive Alkemia, installée en Islande depuis 10 ans et spécialisée dans les treks et les voyages découvertes autour de la nature et du yoga.

"D'abord, cette apparition de la TVA pour l'industrie touristique. Ensuite, une sorte de culture de l'augmentation des prix et de l'inflation, tous les ans les prix augmentent en général de 5 à 10%. Enfin, la bonne santé de l'économie, la couronne islandaise se porte très bien par rapport aux devises étrangères".

"Tous ces facteurs réunis, d'année en année, ça fait beaucoup", poursuit-il. Avant de préciser qu'en l'espace de 2 ou 3 ans, la plupart des voyages qu'il propose ont vu leur prix augmenter de 50%...

Une structure touristique saturée

Mais pour l'instant, l'augmentation des prix est loin de freiner la demande et l'Islande accueille toujours plus de touristes, de partout, toute l'année.

"C'est un fait, il y a beaucoup de monde toute l'année maintenant. Nous sommes arrivés au point où les hôtels sont pleins en toute saison, et plus seulement en été, à Reykjavík comme sur les côtes sud et nord du pays", constate Jean-Marc Plessy.

"En fait, il ne s'agit pas d'un phénomène nouveau puisque nous rencontrons ce souci depuis toujours !", précise Marc Broussaud, co-fondateur d'Island Tours.

"Simplement, vu l'engouement sur la destination, le remplissage se fait de plus en plus tôt puisque les clients réservent de plus en plus précocement", indique-t-il, parlant de réservations d'hébergements près d'un an à l'avance.

"L'engouement est bien là et le nombre de visiteurs comme de vols pour l'Islande augmentent toujours plus, mais dans le même temps, les infrastructures locales ne suivent pas, il n'y a plus de lits sur place", indiquent les gérants d'Island Tours.

Autre conséquence : "on remarque beaucoup plus d'autotours, de voyageurs individuels, de locations via AirBnb et Booking", résume Jean-Marc Plessy.

En somme, des voyages le moins cher possible, pour tenter de découvrir l'île avant qu'elle ne devienne inaccessible.

Lu 17182 fois

Notez


1.Posté par CATHERINE le 02/05/2017 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour réduire le tourisme, on augmente les taxes ? Du coup seuls les fortunés pourront visiter l'Islande... Pourquoi ne pas instaurer un maximum de touristes, sans préférence de classes sociales ? Les plus passionnés par cette destination réserveront plus tôt, c'est tout !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Février 2018 - 10:35 Abu Dhabi veut doubler son nombre de touristes en 2021



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com