TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Enquête officielle en Belgique contre Thomas Cook et TUI

Position dominante invoquée


Rédigé par Michel Ghesquière à Bruxelles le Mercredi 26 Octobre 2005

Marc Verwilghen, le ministre belge des Affaires Economique a ordonné une enquête approfondie à l’encontre de Thomas Cook et de Jetair (TUI) en Belgique. L’objectif est de déterminer si, oui ou non, ces deux groupes ne sont pas en position dominante et abusive en Belgique



Enquête officielle en Belgique contre Thomas Cook et TUI
A l’origine de la décision ministérielle, le fait qu’à plusieurs reprises les deux groupes qui contrôlent ensemble plus de 80 % du tourisme professionnel en Belgique ont annoncé, dans un ensemble touchant plus ou moins aux mêmes dates et à quelques heures près, des hausses en supplément fuel.

Selon, l’une de nos sources, les enquêteurs du ministère ont un second objectif: déterminer s’il n’existerait pas en fait une entente illégale entre les deux groupes.

Ententes par là que, s’il s’avère que oui, les deux sociétés seraient en contradiction avec le traité de Rome et donc que la concurrence serait faussée en Belgique.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel reproche se fait à l’encontre des deux groupes allemands en Belgique.

Test Achats, la principale association consumériste du royaume, a déjà accusé les deux sociétés de duopole. (Voir Tourmag du 09 janvier 2005 « TUI et Thomas Cook dans le collimateur »)



Lu 1521 fois
Notez


1.Posté par francis chevy travel le 03/11/2005 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'est pas du tout surprenant que ces deux grands groupes s'alient pour faire payer un max au passager après coup.
Si l'on compare avec nos voisins ex luxair Tours qui lui aussi achète son carburant à l'étranger lors des escales, il n'y a eu cette année qu'une seule augmentation du fuel.
Chez nos TO c'est une fois voire deux fois par mois que cela change.
pourquoi le ministère n'a-t-il pas un contrôle plus pointu à l'égard des ces TO qui monopolise le marché Belge.
Aux agences à délaisser petit à petit ces mastodondes qui ne sont pas toujours le reflet d'un tourisme correspondant à l'attente des tous les belges.
Vivement l'installation de TO du marcjhé français comme FRAM ou JETOURS voire du marché Hollandais et Anglais.
C'est aux agences à faire les démarches avant qu'il ne soit trop tard

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com