TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Et si le prochain ministre du tourisme était... Pascal de Izaguirre ?

"Développer la compétitivité des agences de voyages face aux pure players"


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 6 Avril 2017

Quelles seraient vos priorités pour l'industrie touristique si vous étiez demain ministre du tourisme ? Cette question nous l'avons posé à plusieurs patrons, personnalités et représentants de notre industrie, pour connaître les actions qu'ils mèneraient s'ils étaient au pouvoir. Notre série continue avec Pascal de Izaguirre, président directeur-général de TUI France, qui présente les mesures qu'ils mettrait en place s'il était nommé ministre du tourisme.



Pascal de Izaguirre, président directeur-général de TUI France - Photo : TUI France
Pascal de Izaguirre, président directeur-général de TUI France - Photo : TUI France
TourMaG.com - Si vous étiez nommé ministre du tourisme, quelles seraient vos 3 priorités pour l’industrie du tourisme ?

Pascal de Izaguirre :
Premièrement, je renforcerais les mesures de sécurité à l’égard des touristes venant en France. Je mettrais tout d’abord en place une série de mesures visant à renforcer la sécurité des touristes à toutes les étapes de leurs voyages, c’est une des clés pour continuer à être un pays attractif.

Je demanderais à systématiser les contrôles de sûreté à l’entrée des sites touristiques ou hôtels. J’interviendrais également auprès d’ADP pour continuer à durcir le dispositif de sécurité dans les aéroports, tout en demandant une fluidification des passages de douanes et frontières.

Deuxièmement, je renforcerais l'attractivité des métiers du tourisme et intensifierais la formation.

En ce qui concerne l'attractivité des métiers du tourisme, globalement, il y a un véritable déficit d’image concernant notre profession. Pour y remédier, je lancerais une campagne d’information autour des métiers du tourisme. Je demanderais également qu’on développe plus de formations qualifiantes.

Il existe peu de filières dans les grandes écoles qui sont spécialisées dans le tourisme. Afin de faire rayonner le secteur du tourisme, j’encouragerais les grandes écoles de commerce à créer des Masters ou des MBA spécialisés dans le tourisme intégrant une dimension digitale et tournés vers l’international.

Quant à l'intensification de la formation, je lancerais également un large dispositif de formation à l’égard de tous les métiers en relation avec les touristes (transports, hôtellerie, restauration, artisanat, …) en favorisant par exemple l’accès et la prise en charge des formations liées à la relation de services et linguistiques. Maîtriser l’anglais est obligatoire, mais il me semble qu’aujourd’hui, il est nécessaire également de recruter des professionnels qui parlent couramment mandarin ou d’autres langues.

Troisièmement, je développerais la compétitivité des agences de voyages face aux pure players. Je m’appliquerais à mettre en place des mesures économiques qui favoriseraient les réseaux d’agences de voyages par rapport aux pure players :

- en réduisant les charges sociales des réseaux d’agences de voyages physiques
- en mettant en place des subventions pour aider les agences de voyages à se moderniser et se digitaliser pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs.

TourMaG.com - Quelles actions envisagez-vous pour le tourisme en France ?

Pascal de Izaguirre. :
Je souhaiterais aller plus loin et mettre en place une série de mesures visant à améliorer la qualité de l’accueil.

1/ Parfaire la qualité de l’accueil pour les touristes en France. Je pense qu’il existe une véritable politique d’accueil des touristes dans certains pays.
Nous devons nous inspirer des best practices des pays désignés comme les plus hospitaliers dans le monde. Il est impératif également de sensibiliser fortement les professionnels à ce sujet. La France doit apprendre à se vendre et à accueillir les touristes en ayant une approche plus marketing.

2/ Lancer un plan de modernisation de l’industrie du tourisme dans les DOM. En ce qui concerne les DOM, je mettrais en place un plan de modernisation des infrastructures hôtelières en investissant largement pour rendre les Antilles Françaises et la Réunion encore plus attractives qu’elles ne le sont déjà. Je revaloriserais les métiers du tourisme à destination en développant des instituts de formation et en créant une pépinière de jeunes entrepreneurs ayant un regard innovant sur le secteur du tourisme dans le but de favoriser l'entrepreneuriat local.

3/ Redorer l’image de la France et des Français auprès des institutions étrangères. Je lancerais une « opération séduction » destinée à redorer l’image de la France à destination de mes homologues en Chine, au Japon ou encore aux Etats-Unis, Amérique Latine… Je partirais à la rencontre des plus grandes entreprises de ces mêmes pays pour leur faire découvrir ou redécouvrir notre pays et les convaincre d’organiser leurs conventions et séminaires en France. Et ainsi leur montrer notre fierté de les accueillir en France.

TourMaG.com - Quelles actions souhaiteriez-vous mettre en place pour faciliter les voyages des Français à l’étranger ?

Pascal de Izaguirre :
Une allocation voyages pour les jeunes à faibles ressources qui souhaitent partir en vacances. Pour les Français, je mettrais en place une mesure de soutien pour aider les jeunes à partir en vacances à l’étranger en instaurant une allocation voyages.

Beaucoup de jeunes, faute de moyens, ne sont jamais partis de France. Un voyage à l’étranger permet de s’ouvrir sur le monde, c’est un véritable enrichissement personnel. Ce voyage peut aussi susciter l’envie d’une expérience professionnelle à l’étranger. Les jeunes d’aujourd’hui sont les voyageurs de demain (je veux dire : nos clients demain…)

TourMaG.com - Si vous aviez une baguette magique (ou un budget illimité), quelle serait votre première action dès votre prise de fonction ?

Pascal de Izaguirre :
Je développerais une subvention pour les jeunes et les personnes à faibles ressources sur le principe d’un « congé solidaire environnemental » en France et à l’étranger, afin de participer efficacement à la préservation de la biodiversité et favoriser une réelle prise de conscience écologique.

Pour retrouver tous les articles de la série "Et si le prochain ministre du tourisme était..." merci de CLIQUER ICI.

Lu 3365 fois

Notez


1.Posté par BABAS le 07/04/2017 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Môsieur, bon prince, souhaite développer la compétitivité des agences de voyages après avoir tant oeuvré (et continuer à la faire) pour baisser leur commissionnement et détourner une partie de leur clientèle par des remises web... Quant à l'attractivité des métiers, peut-être est-ce un peu un problème de niveau de rémunérations, lié entre autre à une baisse de compétitivité ? Et la boucle est bouclée. Aucunes leçons à recevoir de ce Môsieur !

2.Posté par Panoplie le 07/04/2017 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'elle blague ! Izaguire qui déclare" je renforcerais l'attractivité des métiers du tourisme et intensifierais la formation" ! Tout à fait le contraire de ce qu'il a fait chez TUI France depuis son arrivée !!!
Ce monsieur qui possède un égo surdimensionné et qui bluffe les politiques de tout bord, essaie ( mais n'y arrive pas ! ) à rendre TUI France rentable tout simplement en procédant à des licenciements massifs chez TUI France! Il était rouge de honte au dernier séminaire de TUI France ! Interrogez les salariés qui ont assisté à ce séminaire! Ce monsieur est exactement l'inverse de ce qu'attendent les français et continuerais à rendre encore plus délètère l'ambiance qui règne en France ! Comme l'ambiance qui règne chez TUI France !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com