TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Etihad, champion toutes catégories des accords de code share

Etihad a étendu ses accords avec Air France


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 2 Mai 2013

Après trois partenariats signés en avril avec la compagnie serbe Jat Airways, Air Canada et surtout Jet Airways dont Etihad a pris une participation de 24%, la compagnie du Golfe commence le mois de mai avec un volet additionnel de code share signé avec Air France. Ces partenariats contribuent déjà à plus de 20% du chiffre d’affaires de la compagnie. Et ce n’est qu’un début…



Sur le premier trimestre 2013, les revenus liés aux différents code share et prises de participation dans d’autres compagnies ont représenté, pour Etihad, 184 millions de dollars sur un total CA passagers de 900 millions (en hausse de 34% sur un an) mais la contribution des « partenaires » ne se monte qu’à 20% de cette somme - Photo DR
Sur le premier trimestre 2013, les revenus liés aux différents code share et prises de participation dans d’autres compagnies ont représenté, pour Etihad, 184 millions de dollars sur un total CA passagers de 900 millions (en hausse de 34% sur un an) mais la contribution des « partenaires » ne se monte qu’à 20% de cette somme - Photo DR
Gagnant/gagnant le partenariat « stratégique » entre Air France et la compagnie d’Abou Dhabi, Etihad ?

Cela fait six mois que par cet accord, Air France n’a plus à voler sur Abu Dhabi mais reste présente sur la route en apposant son code sur les deux rotations quotidiennes qu’assure Etihad au départ de Paris, ainsi que sur les « beyonds » que sont Colombo, Mahé et Malé.

Le nouveau volet de l’accord permettra à Air France d’apposer son code sur Khartoum, Melbourne et Sydney, puis plus tard sur Katmandou et sur le tronçon Singapour-Brisbane.

Les passagers d’Etihad sur Paris utiliseront les vols d’Air France pour continuer sur Oslo et Stockholm, comme ils le font déjà sur Copenhague, Bordeaux, Toulouse, Nice, Madrid. Marseille et Lisbonne devraient arriver plus tard.

Cette dernière opération permet à Air France non seulement de reprendre pied sur le marché australien mais aussi d’accueillir les quelques passagers que pourrait lui ramener Etihad sur les radiales domestiques comme sur les vols à destination de la Scandinavie.

Etihad utilise ces accords comme des « feeders » de son hub d’Abou Dhabi.

Mais que peut rapporter un accord de ce type à une compagnie ?

James Hogan, le patron d’Etihad en a fait état tout récemment lors du congrès du WTTC qui s’est tenu justement à Abu Dhabi.

Sur le premier trimestre 2013, les revenus liés aux différents code share et prises de participation dans d’autres compagnies ont représenté, pour Etihad, 184 millions de dollars sur un total CA passagers de 900 millions (en hausse de 34% sur un an) mais la contribution des « partenaires » ne se monte qu’à 20% de cette somme.

Autrement dit, le grand gagnant de tous ces accords, c’est Etihad qui utilise ces accords comme des « feeders » de son hub d’Abou Dhabi.

Au moment du discours, la compagnie annonçait 42 accords de code share et quatre partenariats stratégiques (prises de participation dans d’autres compagnies) avec Air Berlin, Aer Lingus, Virgin Autralia et Air Seychelles.

Mais d’autres partenariats sont déjà dans les tuyaux.

Répondre aux changements des flux de trafic

L’accord avec la compagnie serbe Jat Airways signé le 15 avril avec mise en application le 15 juin prochain ouvre largement l’accès aux deux réseaux puisque le code JU sera apposé tout de suite sur 21 destinations d’Etihad et le code EY sur 23 destinations européennes de Jat.

Il est vrai que la compagnie serbe, en position financière difficile, n’a ni les moyens ni le potentiel de clients pour développer un réseau mondial.

Puis la compagnie du Golfe a pris, le 24 avril, une participation stratégique de 24% dans le tour de table de Jet Airways avec l’objectif double de faire d’Abou Dhabi, hub vers l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Nord de la compagnie indienne, tout en s’assurant une présence sur 23 villes du marché domestique indien dont la croissance est estimée à 10% par an.

Enfin, le 25 avril, c’est avec Air Canada qu’Etihad faisait affaire à travers là aussi des accords de code share ajoutant différentes destinations canadiennes à son réseau.

James Hogan a indiqué à la tribune du WTTC « s‘efforcer de construire une nouvelle Route de la Soie connectant les marchés via Abu Dhabi. »

Et beaucoup plus brutalement : « Les compagnies doivent redessiner leurs réseaux pour répondre aux changements des flux de trafic », a-t-il asséné.

Et là, sur le concept de la Route de la Soie, les compagnies européennes, Air France comme ses grandes concurrentes jouent les outsiders…

Lu 1193 fois

Notez


1.Posté par Gilles le 03/05/2013 07:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cBonjour

Cette option Air France/ Etihadn'est pas du tout audacieuse au départ de Nice, surtout face à Emirates/ Qantas, non seulement à cause de la correspondance supplémentaire via CDG, mais aussi le nombre de destinations proposées est bien inférieur.

Il aurait été plus ambitieux d'ouvrir une ligne directe Nice Abu Dhabi, en partage de code avec Air France.

Mais pour ne pas effrayer le lobby de l'ADP, jalouse d'avoir le monopole en France en ce qui concerne les passagers en correspondances, Air France n'a pas voulu proposer cette solution. Dommage, encore une occasion de raté pour l'opérateur tricolore de reconquérir la clientèle azuréenne.

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com