TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Etude Google : les Internautes privilégient... Internet pour s’informer !

Première source d'information : les moteurs de recherche


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Mardi 16 Octobre 2007

Google a réalisé une enquête très instructive sur les sources d’information des voyageurs : les internautes interrogés privilégient largement internet pour s’informer sur leurs futurs voyages, loin devant les brochures des TO et les agences de voyages. Les internautes qui s'informent en ligne sont ensuite nombreux à réserver sur le web.



Critères de choix : d'abord le prix (38% des cas), devant la confiance (23%), l’habitude (20%) et la disponibilité (16%).
Critères de choix : d'abord le prix (38% des cas), devant la confiance (23%), l’habitude (20%) et la disponibilité (16%).
Google France a organisé une conférence d’information, hier mardi dans ses locaux de l’avenue de l’Opéra à Paris. L’occasion pour les responsables des "pôles de spécialisation" de détailler « les outils et la stratégie commerciale et publicitaire» en France (voir encadré) du premier moteur de recherche mondial.

Enrique Nalda, en charge du secteur Voyage, en a profité pour commenter l’enquête réalisée cet été auprès de 1250 personnes de l’access panel d’Ipsos Media, tous des internautes s’étant informé le mois précédent sur la toile sur leur futur voyage, ou ayant réservé un produit ou service touristique sur le web au cours des six mois précédent l'enquête.

Premier constat, internet apparaît de loin – pour la moitié des interviewés - comme la première source d’information utilisée pour préparer son voyage. Les brochures des TO se hissent à la quatrième place (elles sont en tête pour 8% d’entre eux), les agences de voyages à la cinquième (4%) et les salons à la dixième (1%).

Sur la moitié des interviewés utilisant d’abord internet, 26% privilégient comme source d’information les moteurs de recherche, 15% les sites de TO et agences, 10% les sites des offices de tourisme et 10% également les comparateurs de prix ; les blogs et sites perso peinent à atteindre 1% !

Les « Pure players » devancent les acteurs traditionnels

Les internautes qui ont utilisé internet pour la catégorie Séjours ont davantage consulté les «Pure players» (79%) que les sites des acteurs traditionnels (55%) pour s’informer. Ceux qui ont recherché des billets d’avion ont en revanche davantage consulté les sites des acteurs traditionnels (81%) que ceux des «pure players» (68%).

Pour l’aérien on peut l’expliquer notamment par la montée en puissance des compagnies low-costs et par la volonté croissante des compagnies traditionnelles de maîtriser leur distribution.

Bien sûr le niveau de la recherche d’information sur internet se retrouve directement dans celui des réservations en ligne. La moitié de ceux qui se sont renseignés sur les Séjours sur le web ont réservé. L’importance du contenu sur un site impacte directement le taux de concrétisation.

Intéressant aussi le critère du choix de tel ou tel site pour réserver son voyage. Vient d'abord le prix (le premier critère dans 38% des cas), devant la confiance (23%), l’habitude (20%) et la disponibilité (16%).

Surprise, les sites des acteurs traditionnels arrivent en (légère) tête pour le prix et les «pure players» pour la confiance et l’habitude. Autre atout des «pure players» selon les interviewés, la possibilité d’acheter plusieurs produits et services en plus du billet d’avion.

Les sites des TO et agences "traditionnels" se distinguent favorablement par le service après-vente et les photos détaillées pour l’achat de séjours, ceux des compagnies aériennes par les programmes de fidélité et la disponibilité des vols, les sites des hôtels et des loueurs en résidence par le détail des prestations et là encore par les programmes de fidélité.

Outils Google : d’abord les Adwords

Le premier outil de Google reste de loin les Adwords (vente de mots clés), comme le rappelle les responsables e-commerce de Pierre & Vacances et Europcar, deux de ses importants partenaires. Au delà du moteur de recherche sont développés différents outils tels Google Maps, Google Earth ou encore Google Mobile testé par Europcar.

Lu 6749 fois
Notez


1.Posté par Simon Oliver le 17/10/2007 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces résultats collent avec notre expérience à France à la carte: et on peut ajouter que l'importance des agences réceptives est davantage reconnu par les internautes étrangers. Plutôt que demander leur agence locale ils intérrogent les agences réceptives sur place pour avoir un meilleur prix, meilleurs infos et quelqu'un sur place en cas de problèmes. Nous avons abandonné les brochures en faveur d'une gamme de sites 'niches' internets ... et ça marche!

2.Posté par antoine le 17/10/2007 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un article intéressant

3.Posté par axelle le 17/10/2007 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
article intéressant -étude google sur le tourisme (résa par internet, informations etc.)

4.Posté par Esther Baruchel le 17/10/2007 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Etonnant en effet que les internautes fassent passer les agences traditionnelles d'abord pour les prix (par rapport aux pure players). Je serais curieuse de savoir comment la question était tournée :-)


5.Posté par infosloisirs le 17/10/2007 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
priorité à l'information

6.Posté par Deyrieux le 17/10/2007 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'analyse de nos mots-clés montre que pour les visteurs qui viennnent sur notre site (magazine d'oenotourisme) par l'intermédiare de moteurs de recherche, 90 % d'entre eux ont un objectif touristique "immédiat" : 80 % sont à la recherche d'informations sur les week-ends, séjours, circuits dans les vignobles et 10 % des informations sur les événements autour du vin pour le mois en cours ou le mois suivant
www.winetourisminfrance.com

7.Posté par PETEGNIEF Eric le 17/10/2007 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les moteurs de recherche sont notre premiere source de trafic, c'est pourquoi notre stratégie est d'etre présent sur un maximum d'expression, et de proposer du contenu de qualité, et des offres attractives.

Eric PETEGNIEF
Traffic Manager
Thomas COOK France

8.Posté par Veronique le 17/10/2007 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article intéressant qui nous conforte dans l'importance du thème de la confiance pour les agences présentes seulement en ligne. Nous essayons de créer cette confiance par un rapport très personnel avec les clients et personnes intéressés et une grande réactivité.

9.Posté par costkiller le 22/10/2007 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement, le Low Cost aérien intiment lié à Internet a changé la donne du marché touristique :

http://costkiller.net/centre-couts/costkiller-avion-low-cost.htm


10.Posté par laurent le 29/10/2007 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Sur la moitié des interviewés utilisant d'abord internet, 26% privilégient comme source d'information les moteurs de recherche, 15% les sites de TO et agences, 10% les sites des offices de tourisme et 10% également les comparateurs de prix ; les blogs et sites perso peinent à atteindre 1% !"

Ce taux de 1% laisse à penser que personnes ne lit les blogs. Cela mérite un petit correctif. S'il apparaît évident qu'un internaute a peu de chance de taper dans sa barre d'adresse l'url d'un blogueur n'ayant par définition aucune notoriété, il faut toutefois bien noter que les nombreux blogueurs qui donnent leur opinion sur telle ou telle destination apparaissent dans les pages des moteurs de recherche, et plutôt en très bonne position d'ailleurs puisque l'algorythme Google a tendance à les favoriser.

Il ne faut pas du tout sous-estimer la "toile de fond" (on parlera de "long tail") que constituent les blogs à travers les opinions qui sont formulées sur les destinations et prestataires touristiques.

Dans les territoires, il y a moyen de mettre en place des stratégie de présence sur les moteurs de recherche via les blogs.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com