TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Etude HRS : hausse généralisée des tarifs hôteliers au 1er trimestre 2011


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 12 Mai 2011

HRS.com, site spécialisé dans la réservation d’hôtels sur internet, a étudié l’évolution des prix des chambres d’hôtels dans 50 villes du monde.



Après avoir bénéficié d’une baisse générale des tarifs hôteliers au premier trimestre 2010, les voyageurs ont été confrontés, au cours des trois premiers mois de l’année 2011, à une remontée des prix dans la plupart des grandes villes.

C’est le résultat que vient de publier HRS, portail hôtelier européen, à l’occasion de sa dernière cartographie des tarifs hôteliers. Pour mener à bien cette étude, HRS a étudié l’évolution des prix des chambres d’hôtel dans 50 villes du monde.

La ville de Sydney a pris la tête du classement international : le prix moyen par nuit était d'environ 177 euros au premier trimestre, soit une augmentation de 27% par rapport à l’année précédente.

La ville australienne a ainsi délogé Vancouver, qui a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver 2010, et occupait la première place cette année-là. Depuis, les prix à Vancouver sont passés sous la barre des 74 euros au premier trimestre 2011.

A l’autre extrémité de l’échelle des prix : Kuala Lumpur. Les voyageurs ont payé 52 euros en moyenne pour une nuit d’hôtel dans la capitale Malaisienne, soit moins d’un tiers du prix payé par les voyageurs à Sydney.

Nette remontée pour Moscou et Athènes

Dans la plupart des villes européennes analysées, les hôtels ont enregistré une augmentation de leurs tarifs.

Athènes et Moscou notamment, après avoir beaucoup souffert l'an passé, ont enregistré une augmentation à deux chiffres de leurs tarifs hôteliers au cours du premier trimestre 2011.

A Athènes, les hôtels appliquent désormais un tarif moyen de 72 euros par nuit et par chambre double, soit une hausse de plus de 20% par rapport à l’an dernier, à la même période.

A Moscou, considérée comme l’une des villes les plus chères au monde, les prix ont augmenté d’environ 15,4% pour atteindre 149 euros. La capitale russe a ainsi conforté sa place de leader parmi les villes européennes, suivie de Zurich (141 euros), Oslo (129 euros) et Stockholm (123 euros).

Paris, quant à elle, connaît une hausse raisonnable des tarifs hôteliers, puisqu’elle affiche une augmentation de moins de 5%, avec une moyenne de près de 114 euros pour une nuitée.

A ce jour, les destinations ayant le moins profité de cette remontée générale des prix sont pour la plupart les villes d’Europe de l’Est, telles que Prague ou Budapest.

A Prague, les tarifs restent quasiment inchangés par rapport à la même période de l’an passé, avec un tarif moyen de seulement 55 euros. La capitale tchèque demeure par conséquent la ville qui propose les tarifs d’hébergement hôtelier les plus abordables d’Europe.

Budapest a même connu une légère baisse des prix, ces derniers étant passés sous la barre des 64 euros. Des tarifs similaires ont été enregistrés à Athènes, Istanbul, Lisbonne et Varsovie.

Allemagne : une augmentation des prix quasi-généralisée

L’Allemagne n’a pas échappé à la hausse des tarifs hôteliers, bien que de manière moins significative que celle enregistrée dans le reste de l’Europe. Par rapport au premier trimestre de l’année précédente, les augmentations de prix ont oscillé entre 0,02% à Hanovre et 7,7% à Munich.

Les seules villes ayant enregistré une baisse des tarifs sont Hambourg (moins 2,2%), Berlin (moins 4,6%) et Nuremberg. Dans la capitale franconienne, le prix moyen d’une chambre d’hôtel a chuté de 5,9% pour atteindre 88,31 euros – la baisse la plus spectaculaire en Allemagne.

Au premier trimestre 2011, c’est à Francfort-sur-le-Main que la nuit d’hôtel a coûté le plus cher: le prix de la chambre était en moyenne de 103 euros. Celle qu’on surnomme « Mainhatten » a ainsi conservé sa place en tête du classement, devançant Cologne (101 euros) et Düsseldorf (97,50 euros).

On pouvait trouver des hébergements beaucoup plus abordables à Stuttgart, Berlin et Dresde. Avec un prix moyen de la chambre d’hôtel atteignant seulement 77 euros, la capitale de la Saxe se révèle la plus abordable des villes allemandes de l’enquête.

Fin du boom lié aux Jeux Olympiques pour Vancouver

Par rapport à la même période de l’année précédente, les tarifs hôteliers à l’international ont aussi augmenté au cours des trois premiers mois de 2011.

Vancouver a été l’une des rares exceptions. La ville canadienne, qui a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, a connu une hausse spectaculaire de ses tarifs hôteliers au cours du premier trimestre 2010.

Un an après, les effets du boom lié aux Jeux Olympiques se sont fortement estompés et les prix sont passés sous la barre des 74 euros, revenant à peu près aux valeurs de 2009.

Sydney a grimpé en tête du classement international, le coût moyen d’une chambre d’hôtel y atteignant près de 177 euros. En deuxième et en troisième places du classement des tarifs hôteliers les plus élevés au monde : New York, avec 150 euros (+ 15%), suivie de très près par Rio de Janeiro. Les voyageurs souhaitant visiter le Pain de Sucre brésilien devaient débourser en moyenne 149 euros par nuit et par chambre.

D’une manière générale, la plupart des villes analysée ont enregistré une hausse de leurs tarifs hôteliers. Seules quelques tendances à la baisse ont pu être observées à Vancouver mais également à Dubaï, Mexico City ou Miami.

Lu 1589 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com