TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Expedia dresse le portrait des touristes européens

Expedia réalisée par GfK


Rédigé par La rédaction (CE) le Mercredi 23 Mai 2007

L’étude européenne Expedia réalisée par GfK a rendu son verdict le 26 avril 2007 : contre toute attente, les Français ont encore bon nombre d’efforts à fournir pour devenir des touristes modèles. Expedia.fr a permis d’interroger pas moins de 15000 hôteliers venant de 12 pays européens : des disparités flagrantes entre les touristes de tous les continents apparaissent au grand jour. En bonus : le cas français vu par les hôteliers étrangers.



Le vacancier Japonais, élu « meilleur touriste de l’année » !

Ils sont discrets, ils sont polis, ils sont respectueux des coutumes du pays dans lequel ils séjournent, et sont curieux de tout… Rien à dire, les Japonais sont les champions du savoir-voyager en Europe.

Visiteurs de rêve, ils cumulent les bons points et remportent, loin devant toutes les autres nationalités, la palme du voyageur idéal pour nos hôteliers européens avec 33 % des votes. Les vacanciers Japonais sont donc accueillis à bras ouverts par l’ensemble du corps hôtelier et représentent un véritable modèle.

Leur comportement est exemplaire, ils laissent en effet les chambres plus propres qu’avant leur arrivée et s’adaptent sans problème aux coutumes et traditions locales.

Les Américains : bientôt de parfaits gentlemen voyageurs !

Avec 11 % des voix, les Américains se placent en 2ème position du classement des meilleurs et pires touristes et redorent ainsi leur blason. Souvent trop considérés comme de « grossiers personnages », à la fois bruyants et sans gêne, qui prenaient l’Europe pour un vaste terrain de jeu, les Américains ont changé de comportement et sont devenus en quelques décennies des voyageurs émérites.

Ils ont semble-t-il modifié largement leur manière de voyager et tendent chaque année à parfaire leur éducation de touristes modèles : ils s’évertuent à apprendre la langue du pays qu’ils visitent, n’hésitent pas à tenter de nouvelles expériences culinaires et savent se montrer généreux envers les populations locales, ce qui explique en partie leur place dans le classement.

Seules ombres au tableau, il reste encore pas mal de chemin à parcourir pour que les Américains se préoccupent de leur « look » ou encore pour qu’ils apprennent à respecter l’état des chambres qui leur sont fournies.

Money is money

Pour poursuivre notre analyse du comportement de nos amis d’Outre-Atlantique pendant leur séjour en Europe, l’étude Expedia révèle qu’ils sont particulièrement appréciés des restaurateurs, chauffeurs de taxis et autres vendeurs de boutique de souvenirs.

La raison principale? Outre le fait d’être de forts sympathiques clients, les Américains mettent semble-t-il facilement la main à la poche… Ainsi, ils sont si généreux que 36 % des hôteliers sont à leurs petits soins pour s’assurer qu’ils ne manquent de rien. Services en tout genre ou gracieux pourboire, le client américain dépense sans compter et sait se faire plaisir en vacances.

Les « extras » sont nombreux et représentent une part conséquente du budget alloué aux voyages. Peu importe combien cela coûte, pourvu qu’on s’amuse ! Juste derrière avec 17% des votes, les Russes ne sont pas en reste et lâchent facilement quelques billets pour faire de leur séjour une vraie fête. Suivent respectivement en 3ème, 4ème et 5ème position les Britanniques, les Japonais et les Italiens qui profitent également de leurs escapades pour faire des petites folies et régaler toute la famille.

Au rang de ceux qui dépensent le moins figurent en tête de liste les Allemands avec 14% des voix. Une dernière position qui montre que nos amis d’Outre-Rhin sont des vacanciers économes, réfléchis, qui ne se laissent pas aller aux dépenses inutiles. Suivent ensuite en avant-dernier du classement les Chinois avec 10% des votes et enfin, non sans gloire, les Français pour qui le budget vacances est souvent fixé bien avant de prendre la route.

Selon l’étude toujours, et si l’on considère le point de vue des hôteliers pays par pays, les Américains restent envers et contre tout les plus généreux, devant les Russes ; quant aux Allemands et aux Français, ils reçoivent le triste titre de « radins de l’année ».

Ceci s’explique peut être par le fait que les Américains ne partent en moyenne que 2 semaines par an en vacances, ce qui les encourage à ouvrir largement leur porte-monnaie, alors que les Français et les Allemands sont des habitués des congés et doivent de ce fait, se montrer fins gestionnaires.

Par ailleurs, si les hôteliers de chaque pays estiment que les moins généreux sont leurs propres compatriotes, l’exception Française demeure puisque les Italiens pensent que les Français sont encore plus grippe-sous que leurs propres compatriotes.

Les méditerranéens, des fashion victims

Exit les shorts, tee-shirts promotionnels et autres baskets de randonnée… Les Français, les Italiens et les Espagnols font attention à leur look ! Toujours à la pointe de la mode et fidèles à leur élégance légendaire, les Italiens caracolent en tête du classement des « serial modeurs » avec 41 % des votes. Lunettes glamour, pantalon bien coupé, chemise cintrée…

Même exigence pour les Français qui arrivent en 2ème position avec 13 % des voix. Le chic à la française demeure un incontournable et les Français tiennent à ce qui a fait leur réputation dans le monde entier.

Même les hôteliers de l’Hexagone reconnaissent à 17% que leurs visiteurs gaulois, bien que largement derrière les Italiens qui remportent l’admiration de tous avec 52 % des votes, méritent la palme du bon goût en matière d’habillement.

Les moins branchés côté look restent sans surprise les Américains (30%), suivis des Britanniques (15%) et des Allemands (7%). Une tendance qui s’explique peut-être par le fait qu’ils pensent d’abord à leur confort personnel pour être à l’aise et voyager dans les meilleures conditions avant de penser à l’image extérieure qu’ils véhiculent.

Source Expedia.fr

Et les Français dans tout ça ?

Parce que le cas français vus par les hôteliers de toute l’Europe regorge de surprise en tous genres, il était intéressant de réaliser un petit focus sur notre comportement en tant que voyageur. Une remise en question nécessaire si l’on veut revenir dans le Top 3 du prochain classement des meilleurs touristes de l’année…

Les Français sont numéro 2 du Top 3 des touristes les mieux habillés avec 13 % des votes… Oui, nous sommes d’accord, c’est une bien maigre consolation quand on sait que c’est la seule catégorie dans laquelle nous nous démarquions des autres nations…

  • Le Français en voyage reste persuadé que la langue de Molière est universelle et que c’est au pays d’accueil de s’adapter. Un péché d’orgueil qu’il serait grand temps de corriger si l’on veut continuer à entretenir des relations cordiales avec nos camarades européens.
    Avec 33% des votes, nous figurons donc en N°1 des réfractaires aux langues étrangères.

  • Autre point à améliorer : arrêter de penser que la France détient le monopole du goût et accepter de s’essayer aux expériences culinaires des pays visités.
    Avec 9% des votes, nous faisons les difficiles et prenons la 4ème place du classement des voyageurs les moins ouverts à l’art culinaire venu de l’étranger.

  • Fini le temps de la courtoisie à la Française ou de la galanterie de nos hommes, le Français manque sérieusement de politesse et sait faire preuve d’une certain manque de savoir-vivre dans certaines circonstances…
    Avec 11 % des votes, nous occupons la 2ème place des voyageurs les plus impolis.

  • Enfin, arrêtons de nous plaindre constamment… Les hôteliers européens ne souffrent plus nos gémissements intempestifs. Avec 9% des votes, la chute est sévère : nous occupons la 4ème place du Top 28 des « jamais contents »…

Lu 7079 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par j a g le 25/05/2007 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
étant française et "backpacker" ayant visité plusieurs continents, je donne rarement ma nationalité - en amérique latine, moyen orient, asie etc - car les français ont une très mauvaise réputation en général. J'ai de la chance car je parle anglais couramment......

2.Posté par Dubuard-Breiner le 25/05/2007 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les résultats concernant la place des touristes français ne m´étonne nullement.
Le comportement très arrogant de mes concitoyens à l´étranger m´a souvent conduite à dissimuler ma nationalité de peur qu´on me catalogue très négativement, la réputation étant tellement désagréable.
En ce qui concerne les connaissances linguistiques, si les touristes ne font pas d´effort pour s´exprimer dans d´autres langues que la leur, il est ègalement bon de remarquer que le personnel hôtelier en France est souvent incapable de s´adresser aux touristes dans leur langue d´origine. Là aussi, il y a beaucou à faire

3.Posté par Laaroussa le 05/06/2007 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord en ce qui concerne les langues tout en précisant que je ne pense pas que cela soit de la mauvaise volonté de la part des français mais plutôt lié à l'éducation nationale qui n'excelle malheureusement pas au niveau de l'apprentissage des langues! Maintenant, ce que je peus constater sur cette étude, c'est que les touristes au poches bien fournis sont visiblement plus la bienvenue! Ce que je veus dire, c'est que les pourboires aident forcément à remédier à la satisfaction du personnel hotelier ou autre, en tout cas, plus qu'un jolie sourire!

PS: Moi aussi je parle anglais couramment (et sans accent!!!), j'ai pas mal voyagé, et je connais très bien le tourisme et pour ma part je ferais un tout autre classement!!!

4.Posté par Jérémie le 09/06/2007 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Intox : les sondés ont brocardé les Français sur le thème des langues juste parce que ceux-ci refusent en général (et encore...) d'accepter le diktat illégitime de l'anglais international ! Qui nous fera croire que les Anglais et Américains ne parlent pas anglais à l'étranger ?! Simplement, là, ça ne gêne pas les hôteliers, qui parlent eux-mêmes anglais, et donc ils ne trouvent rien à redire sur la connaissance des Anglo-saxons en langues !

Et nous, grâce à ce sondage, on intériorise une fois de plus une infériorité artificielle, comme de bons petits toutous, et on conclut : apprenons encore plus l'anglais ! De la maternelle à bac+7 ! (Précision : les Anglais n'ont de cours obligatoires de langues que 4 ans, de la sixième à la troisième.) Comme c'est bon le masochisme !

5.Posté par pasutto le 02/05/2008 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réponse à Jérémie, les français ont le défaut de ne parler une langue étrangère que s'ils peuvent le faire sans trop de fautes ... (péché d'orgueil ?) Ce qui fait que quand on interroge les gens, peu de personnes annoncent "parler des langues étrangères" car ils considèrent que leur niveau n'est pas forcément bon. Contrairement à d'autres personnes, américains compris, qui considèrent "parler une langue étrangère"dès qu'ils savent demander leur chemin. Tout est donc question de nuance...
Il suffirait peut-être de réhabiliter les BONJOUR / S'IL VOUS PLAIT / MERCI / AU REVOIR chez nous et d'OSER les dire dans la langue des pays que nous visitons ! Pas compliqué, donc.
EN SOMMES-NOUS CAPABLES ?

Moi oui, en français, en anglais, en italien, en espagnol, en allemand, en flamand, en espéranto, sans parler couramment toutes ces alngues, bien sûr. N'est-ce pas une simple question de bon sens et de politesse que de se renseigner sur la traduction de ces mots-là dans la langue du pays où l'on se trouve ? C'est ce que je transmets à mes enfants. Les gens comprennent l'ignorance de l'autre, pas l'indifférence qu'on leur renvoie.


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com