TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





FEVAD : les ventes en ligne "voyage" reculent de 2% en 2014

57 milliards d’euros sur internet en 2014


le Mardi 27 Janvier 2015

Selon l’étude publiée aujourd’hui par la Fevad, les ventes en ligne ont poursuivi leur développement en 2014. Voici les chiffres à retenir.



© Robert Kneschke - Fotolia.com
© Robert Kneschke - Fotolia.com
- Dans un contexte général de tassement de la consommation des ménages, les Français ont dépensé b[57 milliards d’euros sur internet en 2014, un chiffre en hausse de 11% sur un an. ]b

Le nombre de transactions augmente quant à lui de 15% selon l'étude de la Fevad*.

- Les ventes de Noël ont atteint 11,4 milliards d’euros soit 13% de plus que l’an dernier sur la même période. Une fin d’année meilleure que prévue.

- Par contre, le panier moyen affiche toujours une baisse : -4% en un an pour atteindre 81 euros.

Depuis 2011, il a chuté de 10%. Cette baisse est néanmoins compensée par l’arrivée de nouveaux acheteurs et par l’augmentation de la fréquence d’achats : 20 transactions en ligne sont effectuées par an et par acheteur contre 18 il y a un an.

Les ventes en ligne "voyage" reculent de 2%

- Les ventes en ligne du panel iCE (indice commerce électronique) pour le voyage et le tourisme sont en recul de 2% sur l’année 2014/2013.

Cette évolution fait écho à la baisse du volume d’affaires des réservations qui s’est poursuivie au 4e trimestre (volume d’affaires des agences de voyage -11% en octobre, -5% en novembre, 0% en décembre – Snav Atout France).

Le panier moyen a reculé de 6% en 2014 à 280 euros sur les 11 sites du baromètre de la Fevad (voir encadré).

- Les e-acheteurs sont de mieux en mieux équipés en mobilité : en effet, plus de trois quarts possèdent un smartphone, et plus de la moitié une tablette (52%) (chiffre qui monte à 64% des 35-49 ans).

29% des équipés ont utilisé leur tablette pour effectuer des achats en 2014 (vs. 27% en 2013) et 17% leur smartphone (vs. 11% en 2013, en hausse notable par rapport à 2013).

- La consommation collaborative ne cesse de progresser depuis quelques années et trouve en partie son souffle sur la toile.

Les e-acheteurs étaient 35% à consommer « collaboratif » en 2014, contre 20% en 2013. Cela prouve une volonté de consommer autrement.

157 300 sites marchands actifs en France

- La création de sites reste dynamique en 2014 : 20 000 sites supplémentaires ont ainsi vu le jour en un an soit une progression de 14%. La France compte aujourd’hui 157 300 sites marchands actifs.

- La France devrait donc conserver son rang de troisième marché e-commerce en Europe après le Royaume-Uni et juste derrière l’Allemagne (selon le classement E-Commerce Europe).

Le marché du e-commerce en France représente 9% du commerce de détail hors produits alimentaires.

Quelles perspectives d’achats sur Internet en 2015 ?

Selon les prévisions de la Fevad, les ventes sur internet devraient connaître une progression de l’ordre de 10% en 2015. Le marché devrait franchir la barre des 60 milliards en 2015.

Malgré un contexte économique difficile, 9 e-acheteurs sur 10 envisagent d’acheter autant ou plus sur Internet qu’en 2014. Les plus jeunes pensent même que la conjoncture les incitera à acheter davantage sur la toile (26% des 18-24 ans vs. 18% pour l’ensemble).

Leurs achats en ligne porteront, comme l’année dernière, en premier lieu sur l’habillement (61%), puis sur les achats de produits culturels (54% ), les voyages et produits du tourisme (42% et 51% pour les CSP+). 7% des achats porteront sur les objets connectés.

Les acheteurs seront plus utilisateurs des équipements mobiles pour acheter en ligne.

Installer de nouvelles applications de sites marchands est d’ailleurs un des principaux usages marchands envisagés pour 2015 sur smartphone (31%), derrière l’utilisation du mobile pour flasher les QRcodes (36%). Tous les usages marchands projetés en 2015 sont portés par la 4G et les grands écrans.

En 2015, les types achats envisagés à partir du smartphone porteront essentiellement sur les billets de train, d’avion ou la réservation de séjour (48% vs. 45% qui l’ont utilisé en 2014). 2 secteurs tendent à progresser : l’achat de produits culturels physiques, en hausse de 7 pts (32%) et les billets de spectacles avec +9pts (31%).

Les e-acheteurs projettent d’être 60% à consommer collaboratif en 2015.

La réservation d’hébergements auprès de particuliers (35%) et le covoiturage (26%) sont d’autres consommations collaboratives fortement envisagées pour 2015.


*Méthodologie du bilan annuel du e-commerce en France

Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de plus de 157 000 sites internet.

La permanence de la méthodologie et le traitement des données ont été validés par le cabinet KPMG.

Composition du panel iCE 40

Les résultats du bilan e-commerce ont été calculés à partir du panel iCE 40 composé des sites suivants pour le secteur du tourisme : Accor-Hotels, Air France, Club Med, Edreams, Ebookers, Go Voyages, Lastminute, Opodo, Pierre & Vacances, vente-privee-voyage.com, Voyages-sncf.com.

Lu 2114 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com