TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





FRAM : A. Minchella (Cediv) veut mobiliser la profession pour sauver le TO

Un appel aux dons


Rédigé par La Rédaction (P.C.) le Mardi 20 Octobre 2015

La président du Cediv, Adriana Minchella, lance un appel dans les colonnes de TourMaG.com pour inciter les agences de voyages à se mobiliser pour sauver FRAM et éviter une disparation du tour-opérateur.



Adriana Minchella est la présidente du Cediv - Photo DR
Adriana Minchella est la présidente du Cediv - Photo DR
Adriana Minchella, présidente du CEDIV, ne veut pas voir FRAM disparaître.

Contactée par TourMaG.com, elle rappelle son attachement à la marque et estime "ne pas être la seule. De nombreuses agences de voyages tiennent beaucoup à ce tour-opérateur."

Aussi, elle a décidé de lancer un appel à la profession : "Pourquoi ne pas mettre en place une souscription pour sauver FRAM ?"

Elle avance l'idée de mettre en place un système de participation capitalistique, sur Internet par exemple, qui permettrait de créer un fonds et un collectif pour aider le potentiel repreneur de Voyages FRAM et lui donner les moyens de remettre le groupe à flots.

"Nous nous devons d'être derrière FRAM"

Une opération qui n'aurait pas un but philanthropique mais qui viserait à protéger la profession des "dégâts collatéraux gigantesques" que provoquerait la disparition de FRAM.

"Toute la profession serait bouleversée. De nombreuses agences de voyages seraient en danger, estime Adriana Minchella. Nous nous devons d'être derrière FRAM, de l'aider."

Si le projet venait à se concrétiser, "cela n'éviterait évidemment pas une restructuration de l'entreprise", poursuit-elle. Mais "n'y a-t-il pas une autre solution que de laisser FRAM aller à la barre ?"

Elle conclut en prenant exemple sur le soutien de Selectour Afat à l'offre de HNA : "Le réseau a eu le courage de s'engager. Cela n'a pas fonctionné mais nous devons essayer à notre tour de suivre sa voie !"

Lu 4005 fois

Notez


1.Posté par N importe quoi le 20/10/2015 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi serions nous responsables des erreurs de mauvaises gestions de FRAM
C est du grand n importe quoi !!!

2.Posté par ça va oui ? le 21/10/2015 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et demander aux actionnaires de vendre un ou deux biens en propre pour renflouer le bateau ivre ?

Vous y avez pensé, au lieu de lancer un espèce de Framathon auprès de gens qui n'y sont pour rien ?

3.Posté par ROMAN le 21/10/2015 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le TC devrait adresser à la famille CHAUBET COLSON un ultimatum pour que les decisions soient prises Il y en a marre que ces familles de nantis qui n'ont aucune légitimité dans le monde du tourisme fassent leur loi pour leur intérêts personnels Ils ont fait sombrer le bateaux en s'assurant de quitter le navire en premier je n'ai aucune compati on pour eux

4.Posté par J. R. le 21/10/2015 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les américains ont créés la série ‘’Dallas’’ racontant les coups bas que se donnaient entre eux les membres d’une famille qui savait malgré tout gérer ses entreprises.
Nous assistons aujourd’hui aux derniers épisodes de la série française ’’Toulouse’’ racontant les dernières vacheries des membres d’une famille de gestionnaires minables.
Et il faudrait les aider ?
Le créateur de cette souffreteuse série doit se retourner dans sa tombe.

5.Posté par caroline le 21/10/2015 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la presse se déchaine; Gros bisous. Mp

6.Posté par Minchella Adriana le 21/10/2015 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, nous ne sommes pas des philanthropes !
Nous nous sommes mal compris avec le journaliste de TourMag qui m’a posé une question par téléphone. Je persiste bien sûr à penser que notre intérêt à tous est de soutenir FRAM pour éviter son dépôt de bilan qui pourrait déboucher sur sa disparition. Nous avons besoin de sa production. Son indépendance nous est chère. Mais je ne pense pas à des dons à fonds perdus : nous sommes des femmes et hommes d’affaires, pas une oeuvre de bienfaisance !
Ce que je propose, c’est que toutes les agences qui aiment FRAM et vendent ses produits participent, en fonction des moyens et des disponibilités de chacune, à une ‘’prise de participation’’ dans le capital du repreneur de FRAM… si ce repreneur en est d’accord. Nous devrions pouvoir réunir ainsi plusieurs millions d’euros et aider FRAM à rebondir.
La solution n’est ni dans les dons ni dans le boycott mais dans un soutien prudent, intelligent et engagé.

7.Posté par GRODEGATS le 21/10/2015 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien d'accord avec ce qui est dit ci-dessus dans l'ensemble de ces commentaires.

CELA ETANT, Adriana a parfaitement raison. Les agences indépendantes qui n'ont pas de centrale de paiements risquent d'y laisser des plumes si ce n'est de fermer boutique sans parler de celles ayant versé des acomptes groupes et qui n'auront que leurs yeux pour pleurer.
Enfin, n'oublions pas que FRAM est le 1er fournisseur chez beaucoup, beaucoup d'Agences.....
De fait, la démarche d'Adriana est intéressante et louable mais qui va suivre et qui a les moyens de mettre 100 M là, tout de suite.....?

8.Posté par Rath jean michel le 21/10/2015 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui si temps perdu peut être rattrapé bien à toi JM RATH

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com