TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Face à la crise, l'APST resserre les boulons et développe la prévention

47e Assemblée Générale de l'APST


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 18 Avril 2012

Lors de la 47e Assemblée Générale de l'APST, mercredi 18 avril 2012, Raoul Nabet a présenté les faits marquants et les chiffres 2011. L'association stabilise le nombre de ses membres. Fin décembre, elle en comptait 3274 (3 268 en 2010) mais elle n'échappe pas aux conséquences de la crise en totalisant 38 sinistres financiers chez ses adhérents (43 en 2010), représentant un coût brut qui avoisine les 4,6 M€.



En 2011, l'APST a pris en charge 10 008 clients, qui ont ainsi pu profiter de leur voyage en dépit des défaillances de leurs agences de voyages.

(Elle en a fait partir plus de 33 000 durant les 5 dernières années).

A eux seuls, deux sinistres, Groupe Vision et Vertycal Voyages, ont représenté plus de 70 % du coût total des sinistres de l'année 2011.

Raoul Nabet a tenu à souligner qu'au niveau de l'ensemble des redressements ou des liquidations judiciaires de l'année 2011, l'APST, qui représente 85 % de la profession, a enregistré deux fois moins de faillites que les autres garants, qui n'en représentent que 15 %.

Il a précisé par ailleurs que le montant total des engagements nominaux donnés par l'Association a été de 834,513 M€.
Face à la crise, l'APST resserre les boulons et développe la prévention

Une bonne santé financière

En dépit d'un excédent du budget de fonctionnement, le résultat net de l'exercice 2011 s'établit à - 423 716 €.

Le président de l'APST a tenu à être rassurant : « La bonne santé financière de notre association est toujours à l'ordre du jour.

Son fonds de garantie immédiatement disponible demeure solide, autour de 6 M€ sans compter l'ensemble immobilier de l'avenue Carnot qui dégage une plus value latente du même ordre, ajoutée à la valeur des 4 étages dont nous sommes propriétaires … et peut-être davantage, bientôt.
»

Dans ce contexte de crise, il estime avoir « limité la casse » et s'en explique.

« Certains nous reprochent la multiplication de nos contrôles. Comprenez que nous sommes, du fait de la crise, dans une situations complexe... Si nous souhaitons continuer à apporter la garantie des fonds déposés, nous devons présenter aux pouvoirs publics des garanties sérieuses au niveau de notre capacité financière. »

Statutaires, ces garanties exigent en effet que le montant du fonds de garantie professionnel ne peut être inférieur à 3 M€ en sachant que le montant immédiatement mobilisable ne peut être inférieur 1 M€.

Prévenir les risques en privilégiant l'automatisation

En raison de son déplafonnement, qu'elle est la seule à mettre en pratique, l'APST est plus exposée que les autres garants quand survient un sinistre.

Raoul Nabet a fait valoir sa nouvelle organisation qui tend à développer une politique de prévention en privilégiant la rapidité des procédures par l'automatisation.

Dès le second trimestre 2011, avec l'appui du Cabinet Deloitte, l'association engageait une refonte de son « Système Généralisé de Contrôle », de ses « process » et de son système informatique.

« Ce chantier complexe mais nécessaire prendra environ deux ans. Nous sommes passés de 1 500 à 3 300 adhérents en conservant globalement les mêmes méthodes de gestion avec une informatique datant des années 80 ! »

Raoul Nabet a profité de cette AG qui réunissait plus de 300 personnes pour faire le point sur les dossiers du moment. En voici quelques exemples :

IATA : « Nous ne lâcherons pas le morceau »

La SCAV : créée sous forme de coopérative elle devrait aider les agences de voyages ayant des difficultés à trouver des garanties satisfaisant les nouvelles exigences financière IATA.

Rien de nouveau : IATA freine le projet des deux pieds. « Nous ne lâcherons pas le morceau » tempête Raoul Nabet.

Aide et assistance aux entreprises ayant des difficultés de gestion ou de management. En 2011 plus d'une vingtaine d'entreprises en ont bénéficié.

Solidarité : à travers la garantie des fonds déposés l'APST place tous les adhérents sur un pied d'égalité en matière de protection du client consommateur. « Pas de régimes spécifique ou discrimatoire » a dit Raoul Nabet, en prenant l'exemple Lehmann Brothers dont personne ne pouvait imaginer la chute.

L'APST cultive par ailleurs sa vocation de « tremplin » pour les jeunes et nouveaux entrepreneurs de tourisme en les aidant notamment lors de leur demande d'adhésion.

Ces nouveaux entrepreneurs peuvent avoir un engagement purement formel en matière de garantie dans la mesure où ils sont assujettis à une période de tutorat de deux ans.

Ce tutorat se réalise avec la participation des membres de l'Association Française des Seniors du Tourisme (AFST). Fin 2011 une quinzaine de jeunes entrepreneurs étaient suivis par un tuteur.

EGFATT (Association européenne des fonds de garantie). Créée en 2011, actuellement présidée par Raoul Nabet, elle réunit à ce jour 5 pays, les 3 membres fondateurs, (France, Belgique, Pays-Bas) ainsi que l'Irlande et la Suisse.

Quid de la future fédération ? A ce sujet le président de l'APST a répété qu'il ne l'envisageait que sous l'égide du SNAV - les Professionnels du Voyage.

Trouver de nouveaux clients, préserver les anciens

Au niveau de l'ensemble des redressements ou des liquidations judiciaires de l'année 2011, l'APST, qui représente 85 % de la profession, a enregistré deux fois moins de faillites que les autres garants, qui n'en représentent que 15 %./photo MS
Au niveau de l'ensemble des redressements ou des liquidations judiciaires de l'année 2011, l'APST, qui représente 85 % de la profession, a enregistré deux fois moins de faillites que les autres garants, qui n'en représentent que 15 %./photo MS
« A l'intérieur de cette union l'APST, avec plus de 80 % des immatriculés, aura toute sa place et son rôle sera des plus déterminants ».

Formation : Paritairement avec le SNAV, l'APST a créé le Centre de Formation des Professionnels du Tourisme (CFPT) en janvier 2011. De l'aptitude professionnelle à la relation clients en passant par la vente ou la gestion, les thèmes ciblent les attentes des professionnels.

A savoir : les frais de la formation « Gestion d'une agence de Voyages » (hors frais de déplacement) sont offerts aux adhérents de l'APST ayant moins de 3 ans d'activité. Depuis sa création plus de 200 personnes ont suivi ces journées de formation.

« Les affaires sont difficiles, il faut se battre pour trouver de nouveaux clients et préserver les anciens ».

Raoul Nabet, élu pour un an en avril 2009, puis pour 3 ans après modification des statuts en avril 2010, termine sa troisième année de présidence de l'APST. A ce poste, il est en première ligne pour observer les réalités financières des professionnels du voyage.

Cette réalité, il l'a même vécue d'entrée de jeu en ayant à gérer la faillite Marsans, le plus gros sinistre de l'histoire de l'APST. « J'ai été élu à 12h30 et à 14h30 Marsans déposait le bilan ! »

Rappelons enfin que près de 90 % des adhérents de l'APST sont des opérateurs de voyages licenciés (devant être obligatoirement immatriculés auprès d'Atout France avant fin juillet prochain).

A leurs côtés, adhèrent des offices de tourisme, CRT et autres CDT ainsi qu'une nouvelle famille, les associations de tourisme.

5 postes à pourvoir : il va falloir voter à nouveau pour cause de... bug informatique !

Les 15 administrateurs de l'APST sont renouvelables par tiers tous les ans.

De tradition les résultats des votes sont donnés en clôture de l'AG. Cette année l'APST avait tenu à privilégier le vote informatique.

Y a-t-il eu défaillance du fournisseur ou mauvaise connaissance du système mais le fait est là... Disons que ça a buggué.

Mesdames, Messieurs les adhérents il faudra vraisemblement revoter.

Quant aux 10 candidats (pour 5 postes à pourvoir), ils patienteront.

Lu 1710 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com