Loading




Faillites aériennes : l'espoir d'une loi pour protéger les voyageurs renaît pour l'Ectaa

après un rapport d'un député européen


L'Ectaa se félicite de la publication d'un rapport rédigé à l'initiative du comité des transport du Parlement européen et qui demande à la Commission d'amender la législation afin de protéger les passagers qui réservent des vols secs en cas de la faillite de leur compagnie aérienne.



Dans un communiqué, l'Ectaa (European Travel Agents' and Tour Operators' Associations), fait part de son soutien à l'appel, dans le rapport rédigé par le député européen Georges Bach à l'initiative du comité des transports, lancé à la Commission européenne pour lui demander d'adopter une loi afin de protéger les passagers contre les défaillances des compagnies aériennes.

Déjà, en novembre 2011, le Parlement avait demandé à la Commission euorpéenne de prendre des mesures pour les clients qui achètent des vols secs, rappelle Isabelle Leroy, conseillère juridique de l'association.

Une enquête avait alors été ouverte mais la commission a finalement annoncé, pendant l'été 2012, qu'elle n'amenderait pas la législation européenne pour régler ce problème.

L'Ectaa précise que, au cours de la dernière décennie, les faillites des transporteurs aériens ont affecté 1,8 million de voyageurs en Europe pour un coût moyen de 800€ par personne.

Pour justifier encore un peu plus sa position sur le sujet, l'organisation ajoute que, 6 mois après la faillite de Malev, il reste encore au moins 100 000 demandes de remboursement pour des vols non effectués bloquées à cause des procédures d'insolvabilité.

"Une bonne nouvelle pour les agences", selon TourCom

TourCom réagit également, par l'intermédiaire de son président, Richard Vainopoulos. Celui défend la mise en place d'un système d'assurance obligatoire pour les compagnies ou la création d'un fonds de garantie.

Il estime que "l'adoption du rapport Bach est un progrès pour les consommateurs et une bonne nouvelle pour les agences. Même si le Parlement européen devra confirmer cette avancée prochainement.

Nous espérons maintenant que la Commission entendra ce message fort des parlementaires européens et mettra en œuvre ce mécanisme.
"

Rédigé par La Rédaction le Vendredi 21 Septembre 2012
Lu 1031 fois

Tags : ectaa, tourcom

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure













Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com