TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Faute de slots Emirates ronge son frein sur le marché français

Elle peine obtenir de nouveaux droits de trafic


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 17 Décembre 2013

Faute de nouveaux droits de trafic, Emirates doit réfréner ses ambitions sur le marché français. Elle tente toutefois de répondre à la demande en planifiant des avions plus grands sur Paris et Lyon. Et insiste également sur son poids économique dans l'Hexagone afin de convaincre les autorités de lui accorder plus de slots.



Emirates n'arrive pas à décrocher de nouveaux droits de trafic en France, en particulier à Lyon - Photo DR
Emirates n'arrive pas à décrocher de nouveaux droits de trafic en France, en particulier à Lyon - Photo DR
Emirates doit tempérer son impatience.

La compagnie dubaïote n'arrive pas à obtenir de nouveaux droits de trafic en France, notamment sur la ville de Lyon où elle a réussi un très beau démarrage.

Après un an d'exploitation, elle a transporté 87 000 passagers sur cinq vols hebdomadaires, avec un coefficient de remplissage de 80%.

"Nous avons la preuve que l'ouverture d'un long courrier crée une demande et apporte une nouvelle clientèle qui ne connaissait pas la ville, assure Thierry de Bailleul, le nouveau directeur France.

Les autorités me disent qu'elles voient aujourd'hui des Australiens dans les rues de la ville, chose impensable auparavant."

Pour les Lyonnais, Emirates propose 67 destinations en correspondance, qui séduisent 70% des passagers. Les destinations phares sont l'Inde, la Thaïlande, l'Australie ainsi que Maurice et les Seychelles.

Devant une telle réussite, la compagnie espère rapidement obtenir les autorisations nécessaires pour passer en vol quotidien.

En attendant, elle augmente ses capacités et remplacera en février prochain l'A 340 par un B777.

Des nouveaux droits de trafic difficiles à obtenir

A Paris, où elle a séduit 750 000 clients pour un coefficient de remplissage de 72%, Emirates prévoit également d'augmenter ses capacités en opérant ses trois vols quotidiens en A 380 dès juillet 2014.

En revanche, les clients Niçois (180 000 personnes) conservent leur B777 et le vol quotidien.

Grâce à ces changements d'avions Emirates compte accroître ses capacités de 5% l'année prochaine.

Mais elle aura du mal à faire plus sans l'octroi de nouveaux slots.

D'autant plus qu'elle aimerait se poser dans une autre capitale régionale, telle que Bordeaux, Toulouse ou encore Marseille.

"Les autorités locales s'intéressent de très près au succès de la ligne lyonnaise et souhaiteraient avoir la même chose chez elles", assure Thierry de Bailleul.

D'autant plus que la France est le marché où Emirates possède le moins de vols. La compagnie compte 12 quotidiens en Grande-Bretagne, 7 en Italie et 9 en Allemagne.

Pourtant, le combat est loin d'être gagné. Air France lutte farouchement pour conserver son pré carré.

Le SNPL, principal syndicat des pilotes d'Air France, a d'ailleurs envoyé un communiqué de presse lundi dernier s'opposant catégoriquement à l'attribution de nouveaux droits de passage aux compagnies du Golfe, prétextant une concurrence déloyale.

Une accusation réfutée par Thierry de Bailleul. "Ce ne sont que des idées reçues, s'exclame cet ancien d'Air France. Emirates n'est pas une compagnie subventionnée et ne bénéficie d'aucune protection particulière. Nos comptes sont publics et tout le monde peut les vérifier".

Il a également insisté sur le poids économique de l'entreprise en France. "Nos commandes d'A 380 sécurisent l'emploi direct et indirect de 16 000 personnes et notre activité pèse au global 200 millions d'euros dans la balance commerciale française".

Des arguments de poids dans les négociations actuelles.

Une visite de Dubaï offerte au printemps prochain

L'aéroport de Dubaï devrait entamer la réfection d'une de ses pistes entre mai et juin prochain. Six semaines de travaux qui pourraient perturber le trafic depuis Lyon et Nice.

Emirates réfléchit donc à une solution pour dédommager les passagers qui subiraient des délais de correspondances rallongées.

La compagnie offrira sans doute une visite gratuite de la ville le temps de l'escale. Une prestation dont les détails seront dévoilés à la fin du mois de janvier.

Lu 3775 fois

Notez


1.Posté par FLO le 17/12/2013 20:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben voyons !
Allons y... Donnons tous aux compagnies du golfe. 16000 emplois chez Airbus pendant 3 ou 4 ans contre 70000 pour AF sans compter les emplois induits.
J''espère que le gouvernement sera ferme et n''autorisera pas le pillage du marché !

2.Posté par Aeris06 le 18/12/2013 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un article qui n'étonne guère quand on voit comment Qatar Airways a été débarqué de Nice alors que celle-ci ne demandait qu'à accentuer les rotations vers le Sud-Est de la France.
Contrairement à ce qu'essaie de nous faire croire Aéroport de Paris et le gouvernement notamment, les slots sont toujours de plus en plus difficile à obtenir pour les aéroports régionaux et c'est bien dommage quand un pays qui se présente comme le leader touristique mondial et où l'économie se développerait davantage dans les régions.

Les plateformes aéroportuaires sont de venues des acteurs incontournable pour notre économie nationale et cette des régions. Quand on voit le grand essor du trafic aéroportuaire allemand en dehors de la capitale avec un flux touristique d'autant plus maigre que dans notre pays, c'est que la décentralisation en France est un sujet encore et malheureusement bien trop... tabou !

Que de regrets.. et je ne parle pas seulement des compagnies du golfe pour les détracteurs, mais même Air France est incapable de proposer en région des lignes intercontinentales, qui profiterait à l'essor économique... À bon entendeur ! ;-)

3.Posté par lwiss le 18/12/2013 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas un problème de slots mais de droits de trafic! Si la France négociait de nouveaux droits avec les Emirats, Emirates n'aurait aucun mal à s'implanter à Toulouse, où il n'est pas besoin d'avoir des slots pour opérer.

4.Posté par just biou le 18/12/2013 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pipeau de chez pipeau !

Oui, Air France ne peut pas créer de vols intercontinentaux au départ de la province pour une raison très simple :
- Si elle crée, par exemple, un Bordeaux / Bangkok il y aura uniquement du trafic sur Bangkok et ça ne remplira pas un avion
- En revanche sur un Bordeaux / Dubaï, Emirates va transporter des passagers BOD / Maurice, BOD / Maldives, BOD / Australie, BOD / Bangkok, etc. Elle remplira son avion en PILLANT le marché français
Il faut arrêter le Air France bashing.
Le transport maritime français est sous perfusion. Peugeot va, de fait, être bouffé par les Chinois. Quand Air France sera mort, que fera-t-on de ses 70.000 salariés. On pourra les déguiser en Mickey Mouse car la France deviendra un gigantesque Disneyland. Quand à Airbus, une fois que les compagnies du Golfe auront fait le plein elles iront chez Boeing et feront le même chantage aux droits de trafic avec le gouvernement U. S. Les salariés d’Airbus pourront aussi se déguiser en Mickey Mouse.

5.Posté par CamembAir le 18/12/2013 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En gros, il faudrait que tout le pays freine pour préserver AF de la concurrence...
Car il faut mieux ne pas avoir le choix, éventuellement payer plus cher pour un service inférieur, ne pas accepter plus de devises touristiques, pour prendre soin d'AF...

Bref, on se serre tous les coudes pour cette compagnie !
Mais est ce que cette compagnie et son personnel se soucient de nous ?
Est ce que cette compagnie et son personnel feraient de réels efforts en contre partie ?
(compétitivité / stratégie (de la vraie...) / financière / bureaucratie / etc...)
Et très franchement, a ce rythme, est ce que l'on est certain que cette compagnie sera encore la dans 10 ans ?

6.Posté par eric le 18/12/2013 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour information les compagnies du golfe n ont pas besoin de faire de chantage avec boeing et les etats unis car aux us emirates dessert deja new_york boston -whashington-houston-dallas -sanfransisco-seatlle-los-angeles -chicago-et d autres destinations sont deja planifier

7.Posté par Flyer le 18/12/2013 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut aussi arrêter le Emirates bashing. Les problèmes d'Air France sont ailleurs. Toujours trouver des excuses pour ne pas se remettre en cause, c'est bien facile.
En Angleterre, là ou Emirates a le plus de slots, British Airways se porte très bien !

8.Posté par Flo le 18/12/2013 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@camambair :
Oui les salariés augmentent leur productivité a Air France.
Le plan Transform 2015 voit 20 % d'efforts pour les PNC comme pour toutes les catégories

Il y a bien longtemps que vous n'avez pas pris un vol AF si vous jugez que la qualité n'a pas changé.

Et si vous souhaitez tirer un trait sur 75000 emplois directs et 3 fois plus d'emplois induits c'est votre problème.

Ce ne sont même plus des œillères que vous avez...

9.Posté par CamembAir le 18/12/2013 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Flo,

Le problème avec les gens d'AF, c'est que des qu'on se pose des questions, on se fait engueuler !
Ca me rappelle des échanges avec certaines de leurs hôtesses et leurs services commerciaux pour agences, voir même passagers...

Arrêtez de nous prendre pour des lanternes avec :

1/ 75000 emplois directs,
désolé, mais combien seraient véritablement nécessaires pour gérer la boutique ?
Est ce que les autres compagnies majors en Europe fonctionnent avec un ratio - nombre d'avion / nombre de staff - aussi important et coûteux que chez AF ?
Pouvez vous m'expliquer ce que tous ces gens en charge de cette compagnie ont amené de positif, constructif, compétitif depuis 20 ans ?

2/ Les emplois induits...
Si c'est pour nous parler de ceux dans votre escale a MRS, on va rire...
Moins de vols AF, ne veux pas dire moins de vols, au contraire peut être !

3/ Le service a bord...
Franchement par rapport a certaines compagnies du Moyen Orient, d'Asie, d’Amérique du nord, et même d'Europe, il existe foule d’opérateurs qui font mieux qu'AF...
Faut arrêter de se la péter "service" et "sécurité" aussi, les faits sont la !
Faire une synthèse des différents classements passagers, et ça devient évident qu'AF est loin d’être dans les 10 premiers...sans de loin être les moins chers...

Mais allez y, faite moi pitié !
On va tous se priver pour vous...
Et engueulez moi au passage...si j'ose dire du mal....

AF, a ce rythme, dans 10 ans ?

10.Posté par eric le 18/12/2013 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui biensur le niveau de qualite d airfrance est a la hauteur des compagnies du golfe si il y a longtemps que l ont a pas voyager avec airfrance il y en a qui n ont certainement jamais voyager avec les compagnies du golfe et c est surement pas le faite d attribue une ou deux escales de province a ces compagnies qui mettra airfrance a la rue et pour ce qui est des 70000 salaries d airfrance avec ou sans emirates la compagnie nationale ne pourra pas sortir de l impasse financiere dans laquelle elle est sans tailler tres serieusement dans les effectifs autant ne pas avoir d oeillere et commence a integrer cette donnee car c est inevitable airfrance devra de toute facon se separer au moins de 25 pour cent de ces effectifs pour s en sortir

11.Posté par Flo le 18/12/2013 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Éric : utilisez la ponctuation votre commentaire est illisible.

@ Camambair : mais je n'engueule personne !
Vous et vos compères nous resservez toujours les mêmes choses : les commissions, les 20 milliards de francs (très largement remboursés par la privatisation) etc...
Si vous pensez qu'autoriser de nouveaux droits a Émirates ne ferait pas de mal alors vous avez quelques problèmes en économie !

Air France se redresse, rénove ses cabines, ouvre des lignes et ses personnels font des efforts a hauteur de 20 %.

Que cela vous plaise ou non !

12.Posté par just biou le 18/12/2013 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, oui, il faut qu’Air France CONTINUE à réduire très fortement ses coûts. C’est ce que ses dirigeants sont en train de faire, mais en douceur car IL N’ONT PAS LE CHOIX.
En 2012, Peugeot avait annoncé un plan de réduction de coûts avec la fermeture d’Aulnay.
Déclaration de M. Hollande le 14 juillet 2012 : «Ce plan est inacceptable».Et il n’a pas été accepté !!!
Aujourd’hui Peugeot est la proie de Chinois !! Et Aulnay sera quand même fermé, car il n’y a rien d’autre à faire, mais après aggravation de la situation, C.Q.F.D.

M. de Juniac n’a pas le choix. S‘il agit trop fortement il se fera virer et remplacer par un autre qui obéira au doigt et à l’œil aux syndicats.
Oui, il faut réduire d’au moins 25% le personnel d’AF. Oui, il faut mettre à la poubelle les 35 heures et revenir à un maximum de 5 semaines de congés payés. Comme en Suisse il faut passer à 42 heures par semaine, pendant 4 ou 5 ans. (Ils sont malheureux les Suisses ?)
Mais on ne peut pas envoyer chez le liquidateur une telle entreprise sous le prétexte que nous avons les syndicats les plus stupides, les plus bornés, les plus égoïstes d’Europe (ex aequo avec l’Italie, cf Alitalia) et un pouvoir exécutif sans aucune colonne vertébrale, sans parler du sectarisme, ignorant de la réalité économique mondiale.

13.Posté par flo le 19/12/2013 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@just biou
Vous parlez de réduction de personnel. C'est en cours : 5200 2800.
Cela représente une belle masse salariale.

N'oubliez pas que la compagnie n'a pas forcément les mains libres.
Quand un président de la république (NS) exige des vols CDG / Antilles, Air France s'exécute et n'a pas le choix (sauf erreur perte de plusieurs millions et lignes vite arrêtées après les élections ) et c'est juste un exemple.


14.Posté par alain le 20/12/2013 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Flo
Donc en clair C'est de la faute de NS :)
Soyons sérieux, Air France aura quoi qu'il arrive du mal à se redresser, c'est malheureux mais c'est comme ça...et ce qui est certain c'est qu'une grande partie du staff sera récupéré par les cies du Golf, que cela vous plaise ou non...et sans négociations syndicales...et là vous allez apprendre ce que c'est que la vraie vie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com