TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Feu vert au rachat du moteur de recherche tarifaire ITA par Google


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 11 Avril 2011

Le mouvement s’accélère pour le voyage en ligne. Deux annonces coup sur coup font bouger les lignes. Expedia entend se séparer de TripAdvisor d’une part, d’autre part Google a obtenu l’autorisation d’acquérir le moteur de recherche tarifaire ITA.



Feu vert au rachat du moteur de recherche tarifaire ITA par Google
Pas cher. Cède site de voyages pour 4 milliards de dollars, acheté 210 millions en 2004. C’est l’annonce qu’aurait pu poster Expedia qui veut se séparer de TripAdvisor, le site communautaire qui regroupe 65 millions de commentaires sur les divers produits testés.

Mais l’événement que les acteurs du voyage on line regardent avec beaucoup d’attention c’est l’autorisation faite par le Department of Justice américain à Google de racheter le moteur de recherche tarifaire ITA pour 700 millions de dollars.

L’annonce de ce projet en juillet dernier avait semé la panique parmi les agences en ligne. ITA, le développement concurrent des GDS, a réussi à équiper les plus importantes des agences en ligne (Orbitz, Hotwire, etc) et un certain nombre de sites de compagnies aériennes (American Airlines, United, Virgin, Air Canada, etc).

Il est estimé que 65% des transactions de billetterie réalisées on line aux Etats-Unis sont générées via ITA.

Les autorités américaines devront rester vigilantes

Autant dire que ces agences ayant comme compétiteur Google est un scénario catastrophe. Et des associations se sont créées pour convaincre les autorités américaines de ne pas autoriser la transaction.

Le Justice Department a donc donné son feu vert en mettant un certain nombre d’obligations comme par exemple de continuer le développement d’un moteur de recherche de la nouvelle génération destiné aux agences en ligne. ITA avait déjà promis de respecter les contrats en cours jusqu'en 2016.

Google laissé entendre qu’il ne serait pas un site de vente de voyages mais qu’il souhaitait juste donner de l’information aux internautes pour les renvoyer vers des agences en ligne ou des agences de voyages.

Reste à savoir quelles seront les conditions qui feront que tel site sera recommandé… Les autorités américaines devront rester vigilantes pour que la libre concurrence soit respectée.

Lu 2251 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com