TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Formalités ESTA : Il ne faut pas toucher aux dossiers en cours !

le Visit USA Committe lance un appel au calme


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 28 Septembre 2010

La confusion est à son comble concernant les demandes de visa américains. Face à l’incertitude, le Visit USA Committe lance un appel au calme et demande de ne pas toucher aux dossiers en cours, en attendant le verdict des autorités américaines.



Formalités ESTA : Il ne faut pas toucher aux dossiers en cours !
Depuis quelques jours, les esprits s’échauffent. Selon le Visit USA Committe, les femmes mariées devront bientôt remplir leur ESTA avec leur nom de jeune fille.

Un détail d’état civil qui donne bien du soucis aux agences de voyage et aux compagnies aériennes.

Car en règle général, les femmes mariées n’utilisent pas leur nom de jeune fille lors de la réservation. Or c’est souvent celui-ci qui figure sur le passeport.

« Je viens d'être saisie d'un problème concernant cette affaire » annonce Emmanuelle Llop, avocate associée chez Clyde & Co.

Pourtant, face à l’incertitude, le Visit Committe est très clair : il ne faut pas toucher aux dossiers en cours. « Nous essayons d’obtenir des délais pour tous les dossiers émis avant le 1er novembre afin qu’ils soient toujours valables » espère Delphine Legros, chargée de promotion du Visit USA Committee en France.

Concernant les nouvelles réservations, mieux vaut par précaution faire figurer le nom de jeune fille sur l’ESTA et sur le billet d’avion.

Quant aux billets déjà émis, le nom doit être le même sur l’ESTA et le ticket, même si c’est le nom marital. Le meilleur conseil reste donc de faire concorder les noms sur tous les documents.

Le problème de la responsabilité des agences

Devant un tel flou, les agences s’inquiètent. Devront-elles rembourser les billets ? Jusqu’où va leur devoir d’information ?

« Tout le monde part du principe que l’agence doit se charger de ce formulaire, mais ce n’est pas forcément le cas » explique Emmanuelle Llop.

En effet, si elles doivent attirer l’attention sur les formalités a remplir, elles ne sont pas obligée de les effectuer pour les passagers. Sauf si le contrat de vente le stipule. Dans ce cas, l’agence engage sa responsabilité.

Mais si elle se trompe, reste à prouver qui a fait l’erreur ; la cliente qui a donné le mauvais nom, ou l’agence qui n’a pas fait attention.

« Il faut cependant rappeler la part de responsabilité des clientes. C’est à elles de gérer le nom qu’elles utilisent » précise notre avocate.

En attendant, il faut espérer que les autorités consulaires américaines soient indulgentes et prennent en compte la spécificité de l’état civil français. Suite de l’affaire au 15 octobre.

Lu 7597 fois

Notez


1.Posté par Elaine D. Cancalon le 29/09/2010 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout cela ne tient pas compte des gens qui possedent les deux nationalités, américaine et française et les deux passeports où les noms ne sont pas indiqués de la même maniere.
J'entre aux USA avec mon passeport américain sans problème mais en partant on me demande parfois les deux passeports, car avec l'américain seul j'ai le droit de rester seulement 3 mois en France. Mon passeport français prouve que je n'ai pas besoin de visa pour la France même si je reste plus longtemps.

Alors cette fois j'entre aux USA sans problème sans que mon billet soit refait, mais en sortant est-ce qu'on va me faire des histoires si on regarde le passeport français car mon billet aura mon nom d'usage et non pas mon nom de jeune fille!!

Que d'histoires pour un nom!!


2.Posté par Christine le 29/09/2010 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout serait bien plus simple si les femmes mariés gardaient leur nom de jeune fille ..--sans prendre du tout le nom de leur mari --- ce qui est tout à fait possible selon la loi française ...C'est mon cas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com