TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Frais GDS : Air France veut dégonfler la polémique

La compagnie ne compte pas se passer des GDS


le Vendredi 12 Juin 2015

Air France ne va pas quitter les GDS. Pierre Descazeaux, le directeur général du marché France a voulu rassurer les agents de voyages et mettre fin à une rumeur qui courait depuis plusieurs jours. La compagnie va suivre de près la décision de Lufthansa mais ne compte pas l'imiter... pour l'instant.



Pas question pour l’instant d’outrepasser les GDS, comme a décidé de le faire Lufthansa. Air France va cependant suivre de très près les conséquences de la décision de sa concurrente allemande - DR
Pas question pour l’instant d’outrepasser les GDS, comme a décidé de le faire Lufthansa. Air France va cependant suivre de très près les conséquences de la décision de sa concurrente allemande - DR
Air France ne suivra pas le même chemin que Lufthansa. Du moins pas dans l’immédiat.

Pierre Descazeaux, le directeur général marché France, s’est empressé de contacter la presse, jeudi 11 juin 2015, pour mettre fin à la polémique.

Car les propos tenus par Alexandre de Juniac, interrogé en marge de l’assemblée générale de IATA à Miami, auraient été mal interprétés.

« Bien entendu, le sujet des coûts de distribution est une préoccupation majeure dans l’entreprise. Surtout dans une période de réduction des budgets, » remarque Pierre Descazeaux.

Le coût d’un segment émis dans un GDS est de l’ordre de 5 euros.

Lufthansa assure qu’en moyenne, la réservation d’un billet d’avion via ce canal lui est facturé 16 euros. Mais en réalité les compagnies ont négocié des tarifs bien inférieurs.

Les ventes par GDS représentent 70% des ventes en France

Malgré tout, il n’est pas question pour l’instant d’outrepasser les GDS, comme a décidé de le faire Lufthansa.

« Nous avons besoin d’outils pour gérer les 200 000 places à vendre tous les jours avec des dizaines de tarifs différents, » poursuit Pierre Descazeaux.

Air France va cependant suivre de très près les conséquences de la décision de sa concurrente allemande.

Et si son contrat avec Amadeus court jusqu’en 2017, la compagnie discuterait régulièrement avec les GDS afin de trouver « un juste équilibre entre les prestations offertes et les coûts représentés par l’utilisation de l’outil ».

Rappelons que les agents de voyages représentent 70% des ventes sur le marché France et environ les 2/3 dans le monde.

Les distributeurs ont vivement réagi à l'annonce de Lufthansa d'augmenter les frais pour les réservations via les GDS.

A l'initiative du SNAV, les réseaux (Selectour Afat, Cediv, Manor et TourCom) se sont réunis en cellule de crise mardi, et ont signé un communiqué commun, demandant notamment aux agences de privilégier les alternatives.

Lu 2405 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com