TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Francis Legros : « Il faut avoir le courage de ses opinions ! »

le vice-président du Snav a donné sa démission


Rédigé par Jean da Luz - redaction@tourmag.com le Vendredi 17 Mars 2006

« Dépité, déçu et triste… » C’est par ce tryptique que Francis Legros, vice-président du Snav nous a confirmé hier après midi sa démission du poste de vice-président du Snav. Une information que TourMaG.com vous annonçait dès la fin de la matinée.



Au dernier rang de la salle, Francis Legros qui avait adressé hier matin par mail sa démission au président du Snav, a suivi, « découragé », les débats de l'Assemblée générale annuelle qui se tenait ce jeudi au SMT.

C'est très certainement sa dernière AG dans cet organisme dans lequel il est impliqué depuis... 18 ans.

Un départ qu’il estime « inéluctable » car « comment travailler dans la sérénité avec un vice-président qui fut élu contre la volonté du Président le 20 avril dernier ? », s’interroge-t-il dans le courrier adressé à Georges Colson (Cf. en bas de page).

Le principal reproche adressé par Francis Legros au président du Snav est de ne pas avoir tenu les engagements de conduire la réforme des statuts : « Nous avions un mandat clair qui consistait à réformer le SNAV. J’ai travaillé sur cette réforme des statuts depuis 2004 et j’ai été de ceux qui ont vu 2 projets ne pas aboutir. Je ne serai pas de ceux qui ne respectent pas leurs engagements... »

LEGROS.doc LEGROS.doc  (59.5 Ko)


Lu 2052 fois

Notez


1.Posté par Emmanuel Guirado le 17/03/2006 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est dommage !

Le SNAV perd des talents et des adhérents de valeur, et pourtant ...

Les indépendants, du moins les 21 signataires, sont loin d'être les plus actifs et les plus constructifs dans les commissions techniques du snav.

Je préside la commission informatique depuis 9 ans. Cette commission ne travaille pratiquement que pour les petites agences sur des sujets peu "sexy" mais qui structurent leur métier en profondeur.

Je n'ai jamais vu un seul des indépendants (pourtant només par leur famille) assister à une réunion de ma commission, certains nous ont même demandé par écrit de ne plus leur envoyer les compte rendus ! C'est pourtant le premier argument cité dans la lettre de démission collective des "21"

Les membres de la commission informatique participent également à nombre d'autres commissions et groupes où leur expertise est necessaire (air, fer, ccav, international) où ils défendent le point de vue des indépendants...

C'est donc une equipe de cadres des réseaux intégrés et volontaires qui travaille pour le plus grand bénéfice des indépendants alors que les entreprises qui les emploient les payent et surtout qu'elles n'ont aucunement besoin du snav pour définir et faire avancer leurs technologies !

Enfin je m'interroge sur l'eficacité d'une telle démission. La profession vit une transition majeure porteuse de dangers mais d'opportunités fantastiques. Est ce bien le moment de s'isoler ?
Est le moment de faire passer le besoin de reconnaissance individuel devant l'interet de tous les indépendants ?

C'est, à mon avis, le moment de s'investir d'avantage dans le snav.

En effet, le snav pourrait quadrupler le nombre de ses permanents et tripler le montant des cotisations afin de devenir un centre d'assistance juridique, commercial et technique pour ses adhérents... Qui est d'accord ??? je vois peu de mains se lever face à une telle proposition...
Alors il ne reste qu'une chose à faire, créer une plateforme de propositions, negocier, s'unir et travailler ensemble.

Les ego, les déclarations fracassantes et les photos dans le journal viendront plus tard, quand nous celebrerons ensemble l'unité retrouvée.


Amicalement

Emmanuel



2.Posté par HENRI BOUCHE ALTAIR VOYAGES le 17/03/2006 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense qu'il fallait surtout avoir le courage de ne pas faire du forcing pour etre" élu" vice président lors des dernieres élections, la chute aurait été moins brutale.

bonne chance dans vos futures responsabilités.

cordialement
Henri BOUCHE


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com