TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





GO Voyages s'envole au 1er trimestre (+40%) et mise sur les low cost

l'interview de Carlos da Silva, PDG


Rédigé par Propos recueillis par Jean da LUZ le Vendredi 3 Juillet 2009

Avec une hausse de 40% de ses ventes individuelles, Go Voyages survole la crise sur un petit nuage et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : cet été les compagnies low cost seront implémentées ce qui promet un nouveau boom pour la marque à la grenouille.



''Nos résultats parlent d'eux-mêmes : notre moteur est multi GDS, nous avons des centaines de milliers de sièges en production propre, des accords et des tarifs négociés avec des compagnies régulières et nous proposons d'excellents tarifs...''
''Nos résultats parlent d'eux-mêmes : notre moteur est multi GDS, nous avons des centaines de milliers de sièges en production propre, des accords et des tarifs négociés avec des compagnies régulières et nous proposons d'excellents tarifs...''
TourMaG.com - Quels sont les résultats du 1er trimestre pour Go Voyages ?

Carlos da Silva :
"Nous avons fait au 1er trimestre 40% de ventes supplémentaires par rapport à l'année précédente à la même époque.

Cela représente 525 000 ventes individuelles (tous produits et canaux confondus) contre 375 000 au 1er trimestre 2008.
Nous n'avons jamais connu, depuis nos débuts, des progressions aussi fortes..."


T.M.com - Selon une étude récente, l'e-tourisme n'échappe plus à la crise. Comment expliquez-vous votre performance à contre-courant ?

CDS : "Go Voyages est un produit de crise. Nous sommes en période de crise donc les Internautes recherchent, logique, le meilleur prix.

Mécaniquement, avec un taux de croissance pareil, nous avons forcément pris des parts de marché à la concurrence, qu'il s'agisse d'Opodo, d'Expedia, de Voyages Sncf ou de Lastminute."

T.M.com - Mais la recette moyenne n'est plus la même qu'auparavant ?

CDS
: "En effet, avec 40% de croissance cela équivaut à une hausse de 30% de notre chiffre d'affaires car il est clair que le prix moyen a baissé. Chez nous il est aujourd'hui de 384 euros contre 415 pour le 1er trimestre 2008, soit une baisse de 7,5%.
Les touristes partent moins loin, le carburant a baissé, il y a de plus en plus de promotions donc les prix baissent..."

T.M.com - Comment se répartissent vos ventes au niveau des canaux de distribution ?

CDS
: "Notre volume de ventes avec les agences de voyages est stable à 10%. Nous avons aussi la marque blanche qui nous permet de vendre pour le compte de l'agence, ce qui représente encore 30%.

Ensuite il faut y ajouter les 1 400 distributeurs qui nous revendent en marque blanche également... Et on s'aperçoit alors que la progression (+40%) au 1er trimestre a été réalisée grâce au moteur et aux produits GO Voyages, tandis que la part des autres canaux est en forte baisse..."


T.M.com - Continuez-vous à faire des adeptes de votre moteur et à combien estimez-vous vos parts de marché ?

CDS :
"Aujourd'hui nous avons quasiment fait le plein. Nous estimons à 70% la pénétration de notre marque blanche mais nous recevons encore en moyenne 2 nouvelles adhésions par semaine..."

T.M.com - Vous avez maintenant de nouveaux concurrents, notamment Expedia avec sa marque blanche en B2B ?

CDS
: "Il y a de plus en plus de sites équipés aujourd'hui en moteur de réservation. Mais je crois que nos résultats parlent d'eux-mêmes.
Notre moteur est multi GDS, nous avons des centaines de milliers de sièges en production propre, des accords et des tarifs négociés avec des compagnies régulières et nous proposons d'excellents tarifs..."


T.M.com - Mais vous ne vendez pas les compagnies low cost ?

CDS :
"Ce sera chose faite dès cet été. Nous étudions la mise à disposition de ces transporteurs à bas coût pour nos clients avec Govolo au départ de France, de Grande Bretagne, d'Espagne, d'Italie et d'Allemagne."

T.M.com - Du point de vue des destinations, y-a-t'il des changements importants ?

CDS :
"Oui, à la fois des changements de volume mais aussi structurels. Par exemple les USA où les producteurs ont un peu de mal cette année, connaissent une énorme progression chez nous avec 36 000 clients au 1er trimestre contre... 25 000 l'année dernière.

Structurellement, les clients "dépackagent" de plus en plus et segment leur voyage : avion+hôtel+auto. Cette clientèle là fait de plus en plus défaut aux tour opérateurs et on la retrouve chez Go.

Autre exemple : la Turquie dont nous avons vendu 15 000 billets contre 7000 en 2008 ou encore la Thaïlande (13 000 contre 7000).
Parmi les grandes destinations, seul le Maroc est en baisse. Il passe de 40 à 32 000 pax."


T.M.com - Quelles sont quantitativement les pays que vous vendez le mieux ?

CDS :
"Notre top 5 des meilleurs ventes au 1er trimestre est composé de l'Espagne (48 000 vs 37 000), des USA (36 000 vs 25 000), de l'Italie (33 000 vs 15 000), de la Tunisie (28 000 vs 24 000) et du Portugal (24 000 vs 15 000)."

T.M.com - Le crise et le pouvoir d'achat induisent des comportements de consommation différents...

CDS :
"Certes, quoi qu'en matière de transport aérien le pouvoir d'achat n'a cessé de croître au cours de la dernière décennie. Je me suis amusé à faire un comparatif entre nos clients qui partaient avec Go en Tunisie en 1999 et en 2009, en prenant pour référence le prix du ticket de métro qui, à l'époque, valait l'équivalent de 0,76 euro.

Dix ans plus tard, le même ticket coûte 1,60 (il a plus que doublé) tandis que le trajet Paris Tunis qui s'affichait à l'époque à 221 euros TTC coûte aujourd'hui chez Go... 297 euros. Faites le calcul !"

Lu 3895 fois

Notez


1.Posté par Nick Pendred le 03/07/2009 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aime beaucoup la comparaison des tarifs sur Tunis depuis 10 ans de la part de Carlos.

Si je peux en rajouter.. en 1998 on faisait une recette moyenne de 940 euros par billet vers Bali et en 2008 (tout en transportant trois fois plus de passagers vers cette destination) 923 euros. Pour 34 heures de vol et 26,000 km aller retour (17 heures et 13,000 km aller simple).. Mon pass Navigo 3 zones de la RATP coûte à ma société environ 900 euros pour 8000 kms parcourus par an!

Meilleurs voeux à tous et bonnes vacances!

2.Posté par rial le 03/07/2009 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Carlos est un génie
Il vend le produit qui a le moins de valeur ajoutée , le moins de marge, le plus de concurrence et il continue à se developper très fort.
Je m'incline devant autant de talent, respect.
Maintenant il va falloir que il s'occupe un peu de co2
Un demi euro carlos tu es ok?
JFRial

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com