Loading


Google à Top Resa : le moteur concurrent des agences ? Vous n'y pensez pas !

l'interview de Thomas Steinbrecher, Head of Travel chez Google


Google va pour la première fois exposer à l'IFTM Top Resa. Le moteur de recherche a de nombreux projets pour mieux accompagner les professionnels du tourisme et du voyage, explique Thomas Steinbrecher, Head of Travel chez Google France qui manie en expert la langue de bois. Enjoy !



Google Hotels Finder est déjà très performant pour trouver un hôtel dans une zone donnée. Pour l'instant, le système est réservé aux USA... pour l'instant seulement.
Google Hotels Finder est déjà très performant pour trouver un hôtel dans une zone donnée. Pour l'instant, le système est réservé aux USA... pour l'instant seulement.
TourMaG.com - Google aura pour la première fois un stand à l’IFTM Top Resa. Pourquoi avez-vous décidé d’exposer sur ce salon ?

Thomas Steinbrecher :
Le salon IFTM Top Résa constitue un lieu incontournable de rencontre et d’échanges avec l’une des industries les plus en pointes sur la communication en ligne.

C’est pour cette raison, et afin d’aller à la rencontre de nos clients et de nos partenaires, que nous nous y intéressons depuis plusieurs années déjà.

Ainsi mon prédécesseur y a plusieurs fois pris la parole et a participé à des rencontres ou à des conférences (notamment en 2006, 2007 et 2008).

C’est afin d’aller plus loin encore en ce sens que nous avons souhaité y exposer cette année - c’est une expérience dont nous espérons qu’elle sera constructive, et qu’elle nous permettra d’échanger mieux encore avec nos partenaires et clients sur le salon !]i

TourMaG.com - Google souhaite-t-il développer de nouvelles offres à destinations des professionnels du tourisme ?

T.S. :
Nous n’avons à l’heure actuelle aucune annonce à faire sur le lancement en France de nouveaux produits liés à l’univers du tourisme.

En revanche, nous avons de nombreux projets pour mieux accompagner l’industrie dans son développement en ligne.

TourMaG.com - A combien se montent les revenus qui proviennent du tourisme et des voyages et que représentent-ils pour Google France ?

T.S. :
Les secteurs du tourisme et du voyage figurent historiquement parmi les premiers investisseurs dans la communication en ligne, et ont toujours été en pointe de l’adoption des techniques les plus modernes.

C’est ainsi que des sites comme Voyages SNCF, Go Voyage, OPODO, Accorhotels.com, airfrance.com Ebookers ou Lastminute (par exemple) ont rapidement su s’imposer en ligne.

Aujourd’hui encore, le tourisme et le voyage constituent en France des secteurs à forte croissance et dont l’investissement en ligne est très conséquent, notamment du fait de l’émergence de nombreux “pure players” au cours de ces dernières années.

Si nous ne pouvons communiquer les chiffres spécifiques à Google France, je peux en revanche vous confirmer l’importance de ce secteur, qui en fait l’un de ceux avec lesquels nos équipes travaillent le plus.

TourMaG.com - Le moteur de recherche a montré ses ambitions dans le voyage (rachat d’ITA, affichage des vols, nouvelles fonctionnalités dans Google MAPS).

Certains acteurs notamment en France Level.com, sont montés au créneau à travers Fairsearch.org. N’y a-t-il pas un risque de concurrence déloyale ? Comprenez-vous les craintes des autres professionnels du secteur ?

T.S. :
Depuis que nous avons créé notre moteur de recherche, notre objectif a toujours été d’apporter aux internautes l’information que nous pensons être la plus pertinente et la plus utile possible pour eux.

C’est dans cette logique que nous avons cherché à innover afin d’améliorer les résultats de recherches relatives au domaine du voyage (ce type de requêtes figure en effet parmi les plus recherchées sur notre moteur).

Nous sommes convaincus que ces démarches profiteront à l’ensemble de l’écosystème : une amélioration de la qualité de la recherche de vols en ligne, par exemple, va inciter plus d’internautes à faire leurs achats de billets en ligne, et ainsi générer plus de ventes en ligne pour les compagnies aériennes et les agences de voyages.

Google à Top Resa : le moteur concurrent des agences ? Vous n'y pensez pas !
TourMaG.com - Quels sont les projets en France que vous allez développer dans l’univers du tourisme et des voyages ?

T.S. :
Notre équipe a de nombreuses idées et de nombreux projets pour mieux accompagner les professionnels du tourisme et du voyage.

En effet, en phase de recherche, un internaute surfe en moyenne sur 10 sites (source : Nielsen, 2010) avant d’acheter en ligne dans le domaine du tourisme ou du voyage. Son cycle de réflexion dure en moyenne 25 jours (source : idem).

Pendant cette longue période, le futur voyageur recherche de l’information sur google et est sensible aux messages publicitaires qui lui sont adressés.

En général, il compare ensuite les prix, et nombreux sont ceux qui visionnent des vidéos en phase amont sur You Tube.

Ce média est donc un média particulièrement adapté et inspirationnel lorsqu’il s’agit de rechercher des idées ou des informations sur sa prochaine destination de vacances.

C’est pourquoi nous nous associons aux réflexions marketing de nos clients en leur proposant de communiquer sur Youtube. La puissance de ce média présente à l’évidence des opportunités pour convaincre les voyageurs ou pour développer une image de marque.

Il permet de prendre la parole sur un mode différent. De grands acteurs du tourisme sont en ce moment en train de lancer des opérations d’envergure qui, nous l’espérons, seront un succès et pourquoi pas donneront des idées à d’autres marques !

TourMaG.com - Et dans le mobile ?

T.S. :
Le mobile constitue également un levier de croissance encore insoupçonné. On voit bien que plus en plus de voyageurs utilisent les services mobiles des compagnies aériennes ou des agences de voyages. Il est aujourd’hui possible à tout un chacun d’effectuer l’ensemble des transactions relatives à un voyage depuis son mobile;

Les utilisateurs le savent, et se laissent agréablement surprendre par les innovations sur le mobile.

Comment ne pas apprécier la simplicité d’un achat de billet d’avion ou de train depuis un wagon de métro ? Les entreprises du voyage et du tourisme prennent petit à petit conscience de l’importance que revêt pour elles cet enjeu mobile.

Cependant, nombre d’entre elles disposent d’une marge d’action considérable pour mieux s’imposer dans ce domaine.

C’est notre rôle que de conseiller et d’accompagner la profession, en démontrant les bénéfices de plans de communication dédiés (“click to call” ou “click to download”) et de l’intérêt de développer des applications ou des sites mobiles optimisés.

Rappelons que le trafic Internet depuis des téléphones mobiles a augmenté de plus de 100% sur la dernière année au niveau mondial, et que cette croissance continue à un rythme élevé !

Rédigé par La Rédaction le Dimanche 11 Septembre 2011
Lu 6528 fois
Notez

Tags : google


1.Posté par Phil2mars le 13/09/2011 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est le serpent du livre de la jungle...aies confiiiiance........L'arrivée de google dans le voyage va finir d'achever les petits to generalistes, lesagences de quartier non innovante et demonter les pure players peu solides ... Quand en tapant sur google" organiser son séjour à tataouine" sur la meme page s'affichera le moteur de resa aerien, les hotels en directs itou...avec les annonces google utube à droite... on sera en plein dans le vrai package dynamique complet financé par les annonceurs de tataouine et les geants du transport...en autres...à quoi servira le TO de base ? pourquoi rentrer dans une agence? ...Parce qu'il y a des refractaires à internet ? Dans 10 ans ça sera une espèce disparue ...comme les dinosaures....Meme ma grand mere prend son hotel sur book...achete ses billets de trains en ligne .. .si en plus demain le loueur de chameau a tataouine met en ligne ses videos de meharées sur Youtube via google .......

2.Posté par Satchmo le 13/09/2011 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut espérer qu'on aura là un vrai concurrent frontal au mastodonte qu'est en train de devenir le triumvirat "Go-Opodo-Edreams" !!!....

3.Posté par Floralile le 13/09/2011 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement, il y a bien dans cette arrivée un changement radical.
Phil2mars " à quoi servira le TO de base ? pourquoi rentrer dans une agence? ...Parce qu'il y a des refractaires à internet ? Dans 10 ans ça sera une espèce disparue"
Eh bien tout le problème est là : quelle est la valeur ajoutée de l'intermédiaire aujourd'hui pour le consommateur ? C'est vraiment cela qu'il faut repenser.
En tant que consommatrice, j'accepte de payer un service supplémentaire mais je n'accepte pas de payer plus cher à prestation identique.
Le service passera par le conseil (si rare), l'accompagnement, une sorte de travel-planner pour personnes voulant totalement être pris en charge depuis la conception du voyages jusqu'au retour chez lui, une garantie financière et d'autres à inventer.

4.Posté par dunedupilat.com le 26/04/2012 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui est dit sur Youtube est très intéressant.
A mon avis, ce média est déjà incontournable pour tous les acteurs touristiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.









Challenge de vente




SOIREE



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.