TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Grippe Aviaire : ne pas y laisser des plumes...

...mais point trop n'en faut !


Rédigé par Jean da LUZ - jdaluz@tourmag.com le Lundi 17 Octobre 2005

Je ne sais pas vous, mais je trouve personnellement l'agitation médiatique autour de la grippe aviaire plutôt de bon aloi. Plus exactement, je trouvais ça bien jusqu'à ces derniers jours. En effet, depuis la fin de la semaine dernière les chiffres macabres des centaines de milliers de victimes virtuelles exhibés avec gourmandise par les commentateurs télé comme un lapin sorti d'un chapeau, donnent froid dans le dos et interpellent.



Nous avons connu le Sras et la discrétion proverbiale de la Chine qui nous a valu maintes victimes à travers le monde, sans compter l'effet désastreux pour l'économie touristique de plusieurs pays occidentaux et de l'Asie en particulier. Aussi, il est tout à fait normal (rassurant même) que, cette-fois ci et avant même que cela arrive (?) l'on en parle ouvertement.

L'OMS (Organisation mondiale de la santé) habituellement très prudente sur les questions de santé, a choisi de prendre les devants et de communiquer largement sur la question. Là encore, j'applaudis des deux mains.

Nous sommes exactement dans la situation inverse de celle rencontrée lors de l'épidémie de pneumopathie en 2003 : un risque que plus personne n'ignore, des cas largement médiatisés de transmission de l'animal à l'homme, et une sur-information sur la question.

Bravo. Cependant, une chose me gêne depuis quelques jours : le pendule ne va-t-il pas trop loin d'ans l'autre sens ? En effet, à voir nos concitoyens se ruer dans les pharmacies pour acheter des vaccins censés les protéger d'un virus qui n'est aujourd'hui que virtuel et contre lequel le vaccin en question n'a, à priori, aucun effet prophylactique, je me demande si on ne marche pas un peu sur la tête ?

Tout ce qui est excessif est négligeable

Serait-on encore sous le coup de l'"effet canicule" ? On le croirait bien, à voir et à entendre les déclarations de ceux qui nous gouvernent. Bien entendu, la peur de la grippe aviaire permet de faire oublier bien des soucis tels le malaise croissant des Français face à un pouvoir d'achat en chute libre, une fiscalité galopante, un chômage habillement maquillé par un "traitement social" poussé, j'en passe et des pires...

Mais à force de jouer les apprentis sorciers (Harry y es-tu ?) et de forcer le trait ne risque-t-on pas de se tirer une balle dans le pied ? En effet, alors que chaque pays y va de son bulletin nécrologique, avançant le nombre de tonnes de vaccins stockées, on nous explique par ailleurs que la fabrication d'un antidote prendra 4 mois une fois que le virus aura muté.

J'ai certainement raté un épisode...

Il n'est évidemment pas question ici de minimiser la menace, bien réelle, d'une pandémie que tous les scientifiques s'accordent à pronostiquer. Mais gardons la tête froide et évitons de crier au loup. D'une part parce que ce type de communication se paye cash et peut avoir des effets ravageurs et, d'autre part, parce que tout ce qui est excessif est négligeable...

Lu 2602 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com