TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Groupon, en phase d'immatriculation, se diversifie dans le voyage en ligne

Le géant américain pèse plusieurs milliards de dollars


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Vendredi 18 Mars 2011

Un distributeur en ligne d’un genre nouveau (encore un) s’attaque au voyage : Groupon qui excelle dans les offres à prix tirés dans les restaurants ou les coiffeurs, vient d’ajouter un onglet voyages sur son site. Rien que du terrestre pour l’instant, mais un dossier d’immatriculation a été déposé. Ce n’est donc qu’un début…



Groupon, en phase d'immatriculation, se diversifie dans le voyage en ligne
Le site d’achats groupés qui jusqu’à présent s’intéressait surtout aux restaurants, coiffeurs et autres salles de gym, avec des offres à prix vraiment tirés, a fait quelques tentatives discrètes sur le créneau du voyage en fin d’année dernière.

Depuis un mois environ, l’onglet voyages apparaît clairement sur le site.

Rappelons le principe de Groupon, cette entreprise américaine qui compte plus de 50 millions d’utilisateurs et est implanté dans une quarantaine de pays : le site met en ligne une offre tarifaire sur un produit à condition qu’un nombre minimum de clients l’achètent.

Ces clients reçoivent un bon qu’ils remettent au fournisseur qui se fait alors payer par Groupon.

Les mauvaises langues affirment que le site retient une commission de 50%. A vérifier…

Seulement des prestations terrestres

L’offre Voyages de Groupon se limite, pour l’instant, à des propositions terrestres uniquement : week-end à Deauville, séjours dans un riad à Marrakech, etc.

Le deal du jour, ce vendredi 18 mars, c’est un séjour de 4jours/3 nuits au Dellarosa Hotel suites & spa de Marrakech pour 249 euros (au lieu de 710 euros) pour deux, sans transport.

C’est Patrick Gaudin, dont le parcours professionnel a fait étape chez Transunivers, Look Voyages ou encore Lastminute, qui veille à l'alimentation des propositions de voyages.

Même si le canal de l’achat groupé pour faire baisser les prix est original, juridiquement, Groupon agit comme un distributeur dans la mesure où les clients, au final, lui achètent la prestation.

Un dossier d’immatriculation a d’ailleurs été déposé auprès d'Atout France. Rien n’empêchera ensuite le site de proposer des forfaits.

Revers du succès

Groupon est une start up d'origine américaine, valorisée déjà plusieurs milliards de dollars et qui a déferlé à la vitesse de l'éclair en Europe. En France, le portail emploie déjà plus de 300 personnes.

Un succès foudroyant avec, tout de même un revers de la médaille : certains clients se plaignent de ne pouvoir décrocher la prestation achetée faute de pouvoir caler un rendez-vous à la bonne date ou à la bonne heure, lorsqu’il s’agit de restaurant ou de salons de massage.

Clément Roques, apporteur d’affaires dans le voyages, a cru bon, lui aussi, de persuader ses ouailles d’acheter des prestations de voyages proposées par Groupon.

Mais faute de dispos, il doit faire face à des clients mécontents et regrette, aujourd’hui, d’avoir mis le doigt dans l’engrenage Groupon…

Affaire à suivre !

Lu 6975 fois

Notez


1.Posté par Colette VIERA DA SILVA PDG CROISITOUR le 21/03/2011 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut se référer à l'émission CAPITAL sur le sujet il y a 15 jours qui confirme les commentaires TOURMAG , les marges des fournisseurs et leur capacité à perdre de l'argent ne sont pas extensibles pour permettre de dégager des commissions de 50% pour GROUPON même sur les invendus .. d'autres pure players sont sur le créneau depuis plus de 10 an... , il n'y a pas de secret cela se saurait...

2.Posté par Marc ALARDEAU le 21/03/2011 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je confirme la commission demandée par le Groupe Groupon ... difficile à soutenir pour pas mal d'entreprises si de véritables volumes sont réalisés par ce canal (à moins de marges bénéficiaires permettant d'afficher un prix public à 100, un prix spécial Groupon à 50 ou moins -ce sont les conditions- et de ne toucher que 25 au final de la part de Groupon) mais si le volume généré reste marginal par rapport au CA, alors cela n'engendrera pas plus de frais fixes pour elles et, à condition de ne pas abuser du système, cela fera une publicité ponctuelle pour faire connaître un nom ou un produit avec un budget somme toute assez réduit (en comparaison d'une publicité conventionnelle) par rapport au nombre d'internautes touchés.

3.Posté par Alain le 21/03/2011 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait conseiller à Clèment le courtier en voyage d'éviter de faire du bricolage pour construire les voyages de ses clients !
Vendre des voyages c'est un métier et cela demande des compétences et de l'expèrience
On ne vends pas des voyages comme on vends des petits pains ...
Sauf si on s'appelle Groupon et que l'on vend en direct mais ils sont a des années lumiere de faire le même métier que nous (Nous sommes des artisans pour reprendre la signature de Croisitour avec qui nous n'avons aucuns liens je précise)
Si je peux me permettre de donner un conseil à Clèment ce serait qu'il fasse les démarches pour s'immatriculer et devenir un véritable conseiller en voyage (mais c'est vrai que cela coute un peu plus cher et que les responsabilités sont plus lourdes...c'est plus facile de décliner toutes responsabilités en se définissant comme simple intermédiaire non ???...)
Bonne soirée
Alain

4.Posté par Marc ALARDEAU le 22/03/2011 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne pense pas que Clément (Groupn) souhaite se positionner comme "artisan du voyage".

La politique de Groupon n'est pas de faire de la restauration, de faire des voyages, de faire des spectacles ou de faire toute autre chose mais bien simplement de se positionner comme plateforme publicitaire mutlisecteur quand on regarde leurs offres régulièrement émises sur leur site. Ce sont les partenaires qui signent des contrats de promotions publicitaires qui restent les artisans de leur profession et qui garantissent leur savoir faire aux consommateurs.

Par contre, en ce qui concerne l'immatriculation de Groupon, cela est essentiel à mes yeux tant au niveau des lois en vigueur que de la protection des consommateurs en cas de faillites des prestataires par exemple, étant donné que c'est Groupon qui va encaisser l'argent des clients.

Là où je reste inquiet, c'est sur le principe de Groupon de proposer systématiquement à moins de la moitié du prix public une offre pour laquelle le partenaire publicitaire n'en touchera que la moitié ... c'est à dire le quart du prix public dans le meilleur des cas: les artisans qui vont éventuellement collaborer avec Groupon devront être attentifs de ne pas dévaloriser leur produit en laissant croire aux consommateurs que le prix diffusé par Groupon est un prix normal et ne devraient pas utiliser ce créneau de manière régulière afin d'éviter de "casser" leur produit.

Je peux comprendre que le système Groupon soit utilisé pour des restaurants, des bars à cocktails, des salons de beauté et massage, des hôtels plutôt haut de gamme, secteurs à hautes marges bénéficiaires, mais je ne vois pas bien des forfaitistes (tour opérateurs) utiliser ce canal de manière saine étant donné le coût de celui-ci eu égard aux marges générées dans la profession. ... A moins d'un "coup" publicitaire pour le lancement d'un nouveau produit, par exemple un premier vol, avec lien vers un site internet qui stimulerait une souscription d'une newsletter qui permettrait ensuite mailling et vente directe du prestataire pour le futur sans passer par Groupon. Mais ce n'est qu'un avis personnel.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com