TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading






Guide-conférencier : "La loi Macron équivaut à effacer notre profession !"

des manifestations sont prévues à Paris


Rédigé par Pierre Coronas le Vendredi 12 Décembre 2014

Les guides-conférenciers font partie des professions qui seraient déréglementées par la loi Macron. Une information dont les principaux intéressés viennent à peine d'avoir connaissance. Ils se mobilisent alors dans l'urgence mais reprochent à leurs représentants de ne pas les avoir prévenus plus tôt.



La loi Macron permettrait au gouvernement de déréglementer des professions par ordonnance - DR : © apops - Fotolia.com
La loi Macron permettrait au gouvernement de déréglementer des professions par ordonnance - DR : © apops - Fotolia.com
Les guides-conférenciers français se réveillent.

Ils se mobilisent face au projet de loi d'Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, « pour la croissance et l'activité ».

Si le texte présenté est voté le 15 décembre 2014 et appliqué en l'état, le gouvernement sera alors en mesure de modifier ou supprimer les réglementations de métiers dits « à autorisation préalable », dont celui de guide-conférencier.

Pour l'exercer officiellement et légalement en France, il ne sera alors plus nécessaire de posséder une carte professionnelle mais simplement de s'inscrire sur un fichier-registre.

Celui-ci pourrait être géré par Atout France.

La loi ayant pour objectif de rendre les professions concernées plus accessibles car les exigences de formation seraient un « frein à l'installation », on peut imaginer que les niveaux de compétence exigés pour pourvoir se déclarer au registre seront bien moins élevés qu'actuellement.

Les conditions définitives seront définies par l'ordonnance.

"Les guides sont les avant-postes de la culture française"

Un projet qui ne passe absolument pas chez les guides-conférenciers français. "La loi de M. Macron équivaut à effacer tout simplement notre profession", estime Alain Baudoux, guide-conférencier.

Selon lui, le texte va le mettre, lui et ses confrères, "au chômage au profit de personnes non formées, non qualifiées venant de l'Union européen ou même hors UE et qui travaillent pour 10 ou 20 euros la journée."

Les touristes étrangers ne viennent pas en France "pour nos plages ou notre climat exotique ou même notre amabilité, poursuit-il. Ils viennent pour notre patrimoine et notre histoire.

Les guides-conférenciers sont les avant-postes de cette culture dont les touristes viennent jouir."

Un sentiment partagé part l'ensemble de la profession.

Réunion d'information le 9 décembre 2014

C'est ainsi que la FNGIC (fédération nationale des guides interprètes conférenciers), le SNG-C (syndicat national des guides-conférenciers) et l'ANCOVART ont organisé une réunion d'urgence, mardi 9 décembre 2014 à Paris.

Une rendez-vous auquel ont répondu plus de 300 guides-conférenciers. La moitié d'entre eux s'est même trouvé dans l'incapacité d'entrer dans la salle prévue pour accueillir cette rencontre.

L'objectif des syndicats étaient de faire le point sur ce projet de loi pour informer les professionnels.

Mais les guides-conférences qui s'étaient déplacés ont, semble-t-il, eu la mauvaise surprise de constater que leurs représentants ont déjà baissé les bras face au gouvernement, estime Alain Baudoux.

Il leur aurait expliqué qu'il "faut se faire à l'idée que la loi sera adoptée et les ordonnances décrétées et qu'il vaut mieux travailler sur le registre quitte à « lâcher quelque chose »", déplore le guide-conférencier dans son compte-rendu de la réunion.

Manifestations à prévoir

Face à ce sentiment d'être mis devant le fait accompli, certains ont annoncé leur choix de rendre leur carte d'adhérents à leurs syndicats respectifs.

D'autres, en revanche, préfèrent agir. Leur but est de donner plus de visibilité à leur profession et médiatiser leur opposition au projet de loi pour faire pression sur les parlementaires.

Un collectif baptisé « Sauvons la Profession de Guide-Interprete-Conférencier » a d'ailleurs était créé.

Dans le cadre de la présentation du projet de loi par le ministre de l’Économie, mardi 9 décembre 2014, il a distribué une lettre - sur la base de celle rédigée par Sophie Bigogne de la CGT – aux 577 députés de la République.

Par ailleurs, dans les jours qui viennent, des manifestations de guides-conférenciers devraient être organisées devant l'Assemblée nationale et devant la Pyramide du Louvre, à Paris.

Lu 12722 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92








Dernière heure










 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com