TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hausse garanties : un Collectif d'agents de voyages "en colère" s'en prend à l'APST, au Snav... et à la presse pro !

Une pétition de la profession pour "agir"


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 13 Novembre 2014

La fronde contre la hausse des garanties s'organise au sein de la profession. C'est ainsi qu'un Collectif d'agents de voyages "(très) en Colère !", s'en prend violemment dans une pétition à l'APST et au Snav, l'un et l'autre accusés d'avoir "intrigué" auprès des pouvoirs publics pour dicter un arrêté visant à doubler les cautions de base des agents de voyages. La presse, elle aussi complice, est clouée au pilori (tous les articles sont faux, lol), dans ce qui ressemble fort à une sorte de mouvement poujadiste. Il reste à savoir qui est derrière cette initiative et "à qui profite le crime"... Voici dans son intégralité la pétition.



Hausse garanties : un Collectif d'agents de voyages "en colère" s'en prend à l'APST, au Snav... et à la presse pro !
"Agents de Voyages (très) en Colère ! Chers Confrères et Amis,

Nous avons tous découvert qu'avec la complicité passive du SNAV , le président de l'APST avait directement intrigué auprès du Ministère (Matthias Fekl et Carole Delga) pour dicter un arrêté visant à doubler les cautions de base des agents de voyages.

Motif invoqué : "la défense du consommateur", argument idiot et fourre-tout qui plait tant aux politiques

Les journalistes n'ont retenu que le doublement de la cotisation de base. C'est en fait le moindre mal et c'est pour cette raison que l'APST et le SNAV ont habilement orienté leur communication sur cette unique information.

Car cette démarche a été complétée par une disposition catastrophique passée presque inaperçue aux yeux des commentateurs : le doublement des pourcentages de calcul des cautions.

Ainsi, pour ne prendre que le poste forfaits : si vous réalisez par exemple 2,5 millions d'euros de forfait tourisme, ce n'est plus 250 000 euros mais 500 000 euros que vous devrez cautionner avec les contre-garanties que cela implique...

Aucune argumentation sérieuse ne vient étayer le bien fondé d'une telle décision.

. ni le montant des sinistres enregistrés
. ni aucune logique économique : cela correspondrait désormais à deux mois complets de "plantage" de clients. Ce qui ne correspond à aucune réalité dans notre profession.


Pour mémoire le pourcentage était déjà passé de 6% à 10%. Et maintenant ... 20% !
( textes accessibles sur ce lien )

La plupart de nos entreprises sont déjà cautions à titre personnel et sur des bien durement acquis.

Si nous ne bougeons pas notre avenir est compromis

Beaucoup d'entre-nous doivent déjà hypothéquer leur avenir pour respecter les conditions actuellement en vigueur.

. Qu'en sera-t-il à partir du 1er janvier 2015 ?

. Jusqu'où vont-il aller pour asphyxier nos activités ? (des rumeurs font état d'un nouveau barème à l'étude sur la billetterie sèche ...)

. en quoi cela va-t-il dans notre sens ?

. Pourquoi une telle précipitation (modification du décret fin octobre 2014 pour application immédiate le 1er janvier 2015 - ) Si ce n'est pour couvrir un autre stratagème.


Aucune consultation préalable des agents de voyages !

Nous sommes pour la grande majorité adhérents d'un syndicat - le SNAV - supposé nous défendre et nous consulter pour des décisions aussi grave. Rien n'a été fait.

Aucun administrateur n'a jugé bon de défendre nos intérêts clairement menacés.

l'APST a été créée par les Agents de Voyages eux mêmes. Mais là aussi : aucune consultation, aucun avant projet ne nous a été soumis. Les administrateurs de l'APST eux-mêmes ont découvert l'arrêté en même temps que nous !

Tous ensemble, nous pouvons encore changer les choses en nous mobilisant !

. Un arrêté ça se suspend , ça se modifie, ça s'annule. Nous devons exiger de notre Syndicat qu'il intervienne pour suspendre d'urgence ce projet.

. qu'il demande un moratoire pour la mise en place de l'augmentation de la caution de base.

. qu'il supprime l'augmentation des pourcentages de calcul qui ne repose sur rien.


Nous avons tous des moyens de pression sur les instances de ces organismes :

. Exiger en tant que sociétaires un audit pour comprendre où sont partis les dizaines de millions de cotisations

. Exiger de connaître les montants des sinistres que l'APST a du éponger ainsi que les contre-garanties qui avaient été enregistrées (ou pas) auprès des entreprises en défaut.

. Exiger que soient respectés les status qui prévoient clairement que la direction de l'APST ne puisse être exercée que par des Agents de Voyages en activité.

Ecrire au Ministère et Alerter les élus

Il ne faut pas grand chose pour faire réagir ces "politiques" :

. réagir par centaines aux articles - tous faux - qui sortent actuellement dans la presse internet
cela vous prendra à chacun 2 minutes de votre temps pour réagir et poser les bonnes questions.

. Ecrire par courrier au Snav pour demander l'annulation de cet arrêté : 5 minutes + 1 timbre
Syndicat National des Agences de Voyages
15 Avenue Carnot 75017 Paris
envoi par Fax : 01 44 01 99 99
Doubler votre courrier par e-mail : info@apst.travel

. Ecrire par courrier à l'APST pour les mêmes motifs : 5 minutes + 1 timbre
APST
15 avenue Carnot 75017 Paris
envoi par Fax : 01 44 09 88 00
Doubler votre courrier par e-mail : info@apst.travel

. Ecrire au Ministère et Alerter les élus

Vous connaissez parmi vos relations ou client un élu, un député, un membre du gouvernement ?

Nous avons de vrais arguments et moyens de pression : Faisons les valoir et savoir !

. Ce qui s’impose relève de la force majeure. C'est ce qui va se passer avec cette augmentation aberrante du calcul des cautions.

A l'Etat de garantir l'APST

Le retrait de la licence sans que l’agent de voyage soit coupable de quoi que ce soit est une force majeure entrainant la possibilité de s’exonérer de ses responsabilités : licenciement sans préavis et indemnités qui seront mis à la charge de l’assurance chômage, etc…=> surcôut pour l'état et la collectivité

. L’Etat est le garant de la mise en œuvre de moyens proportionnés à la situation qu’il entend réglementer : à lui de garantir l'APST qui ne sera jamais en mesure de garantir ce qu'il a lui même contribuer à créer. => surcout pour l'état et la collectivité

. Les mesures de l’Etat doivent être de bonne foi et ne pas conduire des citoyens à se placer contre leur volonté dans une situation illégale. Situation qui va se répandre largement en conduisant des agents de voyages à s'engager en caution personnelle sur des niveaux de garanties dont ils ne disposent pas !

En résumé, moins d'un quart d'heure pour défendre l'avenir de votre entreprise et de votre profession,
c'est peu cher payé face aux obligations iniques d'hypothéquer vos biens (si vous en avez) ou d'être contraint de fermer dans 3 mois si vous ne trouvez pas de contre-garantie suffisante.

Expliquons aussi l'enjeu à nos collaborateurs : Ils se battent au quotidien pour nos entreprises et ont aussi le droit de savoir et le devoir d'agir à nos côtés. Et surtout : ne pensez pas un instant que cela va se résoudre comme par magie.

Nous devons agir.

Si nous ne bougeons pas tous ensemble cette fois-ci, notre avenir est compromis
Cet arrêté honteux s'applique aussi pour les autres Garants (Assureurs, Banques)

Merci de transférer ce message à tous vos confrères.

Vos réactions, suggestions et commentaires sont les bienvenus !"

Signé : Le Collectif Agents de Voyages en Colère

Direction de la Rédaction

A l'heure qu'il est, nous ne connaissons pas le ou les inspirateurs de cette pétition. Cependant, à la lecture de certaines phrases du type "Les administrateurs de l'APST eux-mêmes ont découvert l'arrêté en même temps que nous !", il nous revient en mémoire une certaine tribune qui mettait en avant le même type d'argument...

Simple coïncidence ? Peu importe. Je laisse au(x) signataire(s) la (ir)responsabilité de cette pétition qui pue la démagogie et le poujadisme.

En revanche, je ne peux pas laisser dire n'importe quoi et notamment que la presse internet (et notre titre en particulier) a été manipulée et que les articles sont "tous faux".

La Rédaction de TourMaG.com s'est démenée pour apporter à l'ensemble de la profession des éléments d'informations honnêtes et aussi exhaustifs que possibles sur ce dossier complexe et en s'efforçant de donner tous les points de vue.
Nous continuerons à le faire mais estimons que la profession mérite mieux qu'une récupération et une manipulation politique qui vise manifestement, à servir des intérêts particuliers plutôt que ceux des agences de voyages.
Jean da LUZ
Directeur de la Rédaction

Lu 4385 fois

Tags : apst, garanties, snav
Notez


1.Posté par destination fraud le 13/11/2014 04:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les revendications de la branche 'épicerie du tourisme'

2.Posté par indep le 13/11/2014 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Da Luz,

Ne serait il pas plus judicieux de concentré vos efforts dans un 1er temps sur la base de votre métier pour nous transmettre les (bonnes)informations afin que nous puissions agir pour sauver nos activités plutôt que de chercher "qui a dit quoi" et partir en procédure, surtout si vous n'avez rien à vous reprocher!!?

3.Posté par une épicière du tourisme le 13/11/2014 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La pétition sert peut être les intérêts de quelqu'un, néanmoins en lisant ces quelques lignes ce matin, j'ai enfin vu retranscrit mon sentiment depuis dix jours...
Incompréhension, dégoût que le lobbying de certains ait des conséquences désastreuses sur le business des autres. Les autres ce sont les petites agences indépendantes, agences de voyages ou réceptives qui se battent au quotidien pour proposer aux clients des séjours de qualité et une vrai notion de service. Notre entreprises sont saines, chez nous pas ou peu de crédit et pourtant demain nous sommes les plus menacés. Prenez en compte les plus de 30% d'agences qui ne sont pas à l'APST, souvent par choix car elles n'ont pas voulu mettre leurs biens immobiliers dans la balance. Ces agences n'ont plus qu'un mois pour négocier avec leur banque ou assurance (qui sont loin d'être des philanthropes) une garantie d'au minimum 200 000 euros! c'est quasi mission impossible car les contre garanties demandées vont être énormes.
Beaucoup d'agences, de TPE et PME, vont mettre la clé sous la porte sans parler des nouveaux porteurs de projet qui ne pourront pas démarrer...
Prenez rendez-vous avec vos élus, expliquer votre situation d'entrepreneur et faites remonter les infos.

4.Posté par Réponse à Mr Jean Da Luz le 13/11/2014 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ma part j estime que la création de ce collectif est une bonne chose à l heure ou toute une profession est en péril ..
.Etant un acteur important dans notre profession vous connaissez probablement le pourcentage de nos marges (très bas), concurrencé par Internet, concurrencé par d' autres acteurs sans licence et sans garantie bancaire et toutefois organisateurs de voyages, vous êtes aussi informé de la disparition des commissions, y compris par de nombreux tour opérateurs ... Par contre l'agent de voyage doit reste plus que jamais responsable de tout devant la loi et par cette nouvelle disposition contraignante ..et quasi impossible !!
1 / pour la hausse soudaine de 100 000 euros à trouver en 3 mois - Imaginez .. Tout le monde n a pas un bien de cette somme !
2/ par la hausse soudaine des taux (je comprends un hausse mais qu elle soir progressive !! )

Je suis heureuse que les agents de voyages se regroupent et fassent enfin entendre leurs voix auprès des différents acteurs et intervenants ..
et je pense aussi que Vous, en tant que porte parole de notre profession ,
devez nous épauler avant tout et laissez de coté et ne pas attacher trop d importance aux attaques concernant votre profession ...qui n ont pas la mesures de ce qui est en jeu .... Mr Da Luz votre parole est vitale pour nous représentez, battez vous avec nous, nous y comptons et nous en avons besoin !

5.Posté par Mon Tour Motos le 13/11/2014 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Mr Destination Fraud,

A lire votre intense réflexion, il semblerait que tout le monde n'ait pas la chance d'être un nanti comme vous. A moins que vous ne fassiez partie de ceux que la mesure ne concerne pas ?
Et n'oubliez pas que les épiciers savent rendre des services là où les hypermarchés vous prient d'aller voir ailleurs. Il faut de tout pour faire un monde, et c'est valable dans le tourisme aussi.

Bref, le discours employé par le collectif est peut-être discutable mais le problème de fond reste entier, et les remarques dans votre genre ne relèvent pas le niveau du débat.

6.Posté par H2O VOYAGE le 13/11/2014 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Oui moi aussi j'ai eu le sentiment à la lecture des articles sur le sujet que l'information mise en avant était le doublement de la garantie de base (ce que je peux comprendre), pour le bien des consommateurs bien évidemment.
Il fallait chercher dans les petites lignes le passage de 10 à 20 % de la caution, et ce que cela impliquait pour les contres garanties.

Non ce n'est pas irresponsable de vouloir sauver son entreprise pour laquelle on a tant travaillé et fait tant de sacrifices...

La garantie de notre entreprise aujourd'hui est de 380 000 €. Au 1er janvier 2015 elle devra être de près de 800 000 €. On ne m'a pas laissé le choix, j'ai déjà donné mon seul bien , ma maison, pour cette garantie et cela passe juste.
D'ici 2 mois ce bien n'aura pas doublé de valeur, je fais quoi ? Je ferme je fais une croix sur 14 années de travail, j'explique à mes 10 employés que désolé mais l'aventure pour laquelle ils ont tant donné s'arrête la.
Vous connaissez beaucoup de métiers où il y a ce type de contraintes personnelles ???

Ah si en fait j'ai une solution. Arrêtons les annonces irréfléchies et alarmistes sur les destinations à éviter avec sur-enchère de la presse et on vendra tellement de voyages que j'aurais les moyens de racheter une deuxième maison à donner en garantie.

7.Posté par EL GHALI le 13/11/2014 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
H2O Voyages a hypothéqué sa maison pour une caution de 380 000€ et s'il doit présenter une caution de 800 000€, que doit il hypothéquer, sa personne? ses employés(es)? Soyons sérieux, les gros, les groupes, les riches veulent mettre à terre les artisans du voyage, les petites agences qui font vivre des hommes et des femmes qui préfèrent gagner leur pain en travaillant à des salaires modestes que vivre
de l'aide sociale de l'Etat.
Ce problème du doublement de la caution, n'est nullement pour protéger le consommateur, mais pour protéger la part du marché de quelques groupes et regroupement!
Pourquoi ne pas prendre l'exemple de Québec, qui pour vraiment protéger le consommateur, a instauré un fond collectif pour couvrir les défaillances d'agences ou de grossistes, financé par le consommateur à raison de 3$ par tranche de 1000$ d' achat et aujourd'hui ce fond est excédentaire de plus de 250 millions de $ ... mais comme disent les québécois des français: pourquoi faire simple quand on peut compliquer!

8.Posté par MG le 13/11/2014 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un arrêté ça se suspend , ça se modifie, ça s'annule.
Nos instances : SNAV, APST, RESEAUX, TOURCOM /AS /CEDIV.... (nous versons des droits d'adhésion!!!) doivent nous représenter pour faire changer les choses et "aller aux charbons"
Toute une profession est derrière elles
Nous attendons des résultats !

9.Posté par une épicière du tourisme le 13/11/2014 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons aujourd'hui rencontré notre député et l'avons alerté sur les conséquences d'une telle mesure sur les petites structures du tourisme.
Deux constats:

Le fonctionnement des agences est complètement méconnu. Notre élue est tombée des nues en apprenant les contre garanties que nous avons déjà du fournir pour 100 000 euros de garantie financière! Elle a très bien compris que de nombreuses agences sont en réel danger à cause du doublement de la garantie.

La député elle même a trouvé que le court délai entre la publication de l'arrêté (1er novembre 2014) et la mise en application (1er janvier 2015) était assez inhabituel dans le fonctionnement de nos institutions. Elle a bien compris qu'il était quasiment impossible de se mettre en conformité en deux mois!

Elle nous a assuré qu'elle allait alerté le secrétaire d'état sur les conséquences réelles de l'arrêté mais nous a également fait comprendre qu'il serait bien que d'autres élus fassent de même... Alors à vous de jouer, prenez rdv les élus sont là pour cela, ont des permanences. Si on agit maintenant, l'arrêté peut être suspendu, elle l'a confirmé.

10.Posté par JF Rial le 13/11/2014 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que je comprends ces agents de voyage.
Chaque jour ils se battent pour faire vivre leur activité
Et on met en place une réforme qui double leur caution, sans les avoir prévenus, sans concertation, sans préavis ou presque(un mois et deml pour trouver une solution..)
Tout cela parce que l'APS est très inquiète de sa situation financière, alors on se précipite sur des solutions sans analyser les vrais problèmes(Risques sur certains adhérents trop importants, absence de contre garantie sur certains risques évidents, garantie totale qui ne sert que aux plus mauvais, Groupistes ou TO à acomptes précoces qui posent de graves pbs sauf si ils ont un bilan très solide).
Oui les attaques contre la presse pro ne sont pas vraiment justifiées, ni un certain amalgame un peu populiste, car, oui; il fallait quand même probablement monter les cautions, mais pas comme cela, pas autant, et pas de façon indifférenciées comme cela a été fait.
Bref, comme je les comprends, même si pour nous, au vu de notre bilan, ce n'est pas vraiment un problème....
Pire, mon brillant associé Alain Capestan avait proposé des pistes de réformes, plus pérennes à long terme, et ce façon très désintéressé
On a visiblement un problème de gouvernance dans notre profession auquel nous devons collectivement réfléchir
JF Rial

11.Posté par Mo le 13/11/2014 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci M. Rial, ca fait plaisir d'entendre au moins 1 (presque) GROS dire des telles choses !
Premièrement : personne (et je pèse mes mots) de la classe moyenne, et encore moins un jeune (bourré de bonnes idées et d'intentions mais ca on s'en fout apparemment), ne peut trouver 200.000 € dès le prémisse de son affaire alors qu'il fera au début forcément un CA inférieur à 2M €. Un non sens en soi.
2nd chose (encore pire) : les 20% de Contre Garantie demandé. Si on part du principe qu'une personne fait par exemple 3,5M € de CA, doit donc trouver 700.000 € (20%) de contre garantie (non non vous ne rêvez pas) : non seulement il doit y avoir 5% la pop. fr. ayant un patrimoine personnel aussi élevé (les 95 autres % n'ayant donc pas le droit de se lancer apparemment), mais en plus la seule solution qui serait de se tourner vers des établissements bancaires ou d'assurances, déboucherai sur la conversation suivante :
- M. xxx : "bonjour je fais un CA de 3,5M€, j'aurais besoin que vous vous portez cautionnaire de ma société".
- la banque :"oui bien sur Monsieur, à hauteur de combien ?"
- M. xxx : " 700.000 €"
- la banque : " pardon ??? vous êtes en train de me demander de cautionner 20% de votre CA, là ??!!". "heuuu comment vous dire.... ben NON!!!"
Voilà. Clap de fin. Merci au revoir.
non mais dans quel monde vivent les instances qui ont pondu cela? !! Pfffff, je suis démoralisé.

12.Posté par Le requin qui voyage le 14/11/2014 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décision unilatérale, extrêmement rapide et sans concertation en amont de tous les acteurs... je trouve ça proprement hallucinant ! (mais tellement français)

Les petites agences (les "épiciers" de Mr Fraud... au fait, bravo pour le compliment cher monsieur) n'ont jamais été représentées par qui que ce soient au niveau des instances. La faute à qui ? Certainement à nous, c'est sûr...

Les grosses agences par contre ont toujours eu l'oreille de nos "représentants", tellement qu'on a bien dû oublier parfois de leur demander leurs bilans avant de s'apercevoir - mais un peu tard - qu'ils étaient en très mauvaise posture et qu'il allait falloir éponger..

Alors quand il n'y a plus de sous, on en redemande... l'Etat le fait bien ! Et c'est tellement plus simple que d'aller sur le terrain voir comment ça se passe réellement !

13.Posté par destination fraud le 15/11/2014 03:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'hypermarché du tourisme JFRial qui fait de la fausse compassion envers les petits commerçants du tourisme et Mo qui le remercie. C 'est pas gagné!

14.Posté par decoupigny le 01/12/2014 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Agents de Voyages, suivons ce collectif et mobilisons nous !
En effet ils ont raison ! cette mesure va entraîner dépôts de bilan, licenciement, et départ vers des pays voisins !

Pourquoi en belgique la caution est à 10 000 euros ? Que fait l'Europe ?
Pourquoi une agence avec un ca inférieur à 1 million d'euros auraient les mêmes contraintes qu'un agence qui en fait 10 !! NE nous laissons pas faire !
Pour ma part je vais suivre les directives de cette association anonyme !

15.Posté par Rial le 01/12/2014 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour Destination Fraud.
Mon cher confrère,
Pensez vous qu'il soit possible de débattre en ligne sur un forum sans quasiment tout le temps tomber dans le poujadisme?....
Croyez vous sincèrement que le terme " hyper marché du tourisme" nous convienne vraiment avec le type de voyages que nous proposons?
Je peux être d'accord avec les agences sans faire de la pseudo compassion comme vous dites...

Mais la critique du type connu un peu médiatique est certes bien plus facile et facilement soutenue
J'aime bien débattre dommage et d'ailleurs je vous réponds.
Bien à vous

16.Posté par VD le 02/12/2014 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En belgique : caution 10 000 euros et j'apprend qu'en Flandres la licence est supprimée. La Wallonie va suivre !! et nous, nous subissons !!
En france, les agences évenementielles, les thérapeutes...organisent sans licence. Même après dénonciation, aucune sanction n'est prise !
Par contre nous qui travaillons légalement, nous allons être sanctionnés !
Il faut réagir vite ! Bougeons nous ! Je demande au collectif de se faire connaître, ce n'est pas en restant anonyme que nous pourrons faire bouger les choses ! Plus nous serons, mieux nous aurons une chance d'être entendus...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com