TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hedy Hafsia : ''L'apprentissage de la patience, le 1er défi à relever pour les Tunisiens...''

6e « Conférence internationale sur la gestion des destinations »


Rédigé par Jean BEVERAGGI à Djerba le Mardi 17 Avril 2012

A la tête d'une belle entreprise familiale, TO et AGV bien connu sur le marché belge, ce jeune quadra au parcours atypique parle avec passion de la situation et de l'avenir du tourisme dans son pays, la Tunisie... Le regard sans concession d'un professionnel qui au Plat pays est devenu l'ambassadeur de la destination.



Hedy Hafsia de Your Travel Belgique (photo JB/TourMag.com)
Hedy Hafsia de Your Travel Belgique (photo JB/TourMag.com)
Parmi les participants au colloque qui se déroule à Djerba autour de la question d'actualité portant sur l'avenir du tourisme en Méditerranée, on dénombre beaucoup de politiques et d'institutionnels, une kyrielle d'experts et d'universitaires, une brochette d'organisations professionnelles… et finalement trop peu de véritables professionnels du tourisme!

Les agents de voyages tunisiens croisés lors de certaines interventions ressemblant plus à des cours magistraux qu'à une réflexion partagée, ne cachaient d'ailleurs pas leur déception.

A l'évidence, ils attendaient de ce grand rendez-vous organisé par l'OMT et leur ministère de tutelle plus que de simples et parfois lénifiantes pistes de réflexion.

Finalement c'est le regard d'un tunisien établi … en Belgique qui nous est vite apparu comme le plus pertinent.

L'on se doit de préciser d'emblée que cet AGV qui a aussi la casquette de Tour Opérateur et qui occupe le poste de Vice-Président de l'UPAV (NDLR: le SNAV des Belges...) n'est pas connu pour user de la langue de bois !

Voilà 16 ans que Hedy Hafsia a rejoint Khaled son père et créateur -en 1988- de « Your Travel », agence de voyage dont le siège se situe encore à Waterloo.

Ayant fait carrière au sein de Tunisair, Khaled Hafsia avait fini par poser ses valises en Belgique au gré des turbulences rencontrées alors dans le ciel politique tunisien.

L'histoire d'une saga familiale

Hedy, son fils unique, avait fait de belles études de maths avant d'obtenir son brevet de pilote de ligne. La voie « aérienne » semblait toute tracée, mais finalement le jeune homme rendit rapidement le manche et son uniforme pour s'orienter dans l'enseignement... des maths.

L'emploi du temps d'un enseignant n'étant pas -à proprement parler- surchargé, le jeune ex-pilote de ligne ne tarda pas à venir seconder son père. Et le coup de main temporaire finit par se transformer en collaboration permanente.

L'atterrissage dans le monde du tourisme se fit avec précaution. « Lorsque l'on n'a pas respecté certains paliers, on a failli le payer cash. J'ai ainsi vite compris qu'il convenait de garder à notre entreprise sa taille intermédiaire, celle me permettant de me battre sur mon terrain » confie aujourd'hui Hedy Hafsia.

Pour lui qui avait plaidé longtemps avant la meute pour un tourisme durable, équitable, dans le respect des hommes et de leurs traditions, l'ouverture au monde de passait avant tout par … la destination Tunisie.

« Nos clients, parmi lesquels beaucoup de Français, se sont naturellement tournés vers nous pour la Tunisie. Dès 1996, je sortais une petite brochure de 16 pages confectionnées de manière on ne peut plus artisanale! »

Aujourd'hui, au pays des moules-frites, Your Travel est « le » spécialistes de groupes sur cette destination bien que l'offre, offerte à travers les quatre agences situées dans la région de Waterloo, se soit diversifiée.

De véritables ambassadeurs de la destination "Tunisie"

Le Sénégal, le Cap Vert, le Cameroun, des pays d'Asie et d'Amérique du Sud sont venus compléter la panoplie. « Mais toujours avec la même philosophie, en essayant d'offrir autre chose et en ne travaillant qu'avec de petits opérateurs... »


Originaire de M'Saken non loin de Sousse, la famille Hafsia aura, comme beaucoup, vécu avec intensité les semaines décisives de début 2011 en Tunisie.

« Nous avons eu surtout peur de la guerre civile, peur pour notre pays. On a pensé aux gens sur place et annulé tous nos rendez-vous pour suivre l'évolution de la situation.

Ce n'est que dans un deuxième temps que l'on a pensé aux conséquences sur le secteur touristique, sur son activité et sur la nôtre ! »


Pour Your Travel, la saison 2011 s'annonçait fort bien. En pré-réservation avec BT Tours (du groupe Salaün Holidays) il comptait déjà 1900 pax pour la Tunisie. Tous les groupes ont annulé.

Très réactifs, les Hafsia père et fils ont néanmoins réussi à en récupérer 60 % ,finalement redirigés sur la Turquie principalement, sur la Croatie pour le reste.

Après un printemps difficile, c'est finalement le ciel qui est venu au secours de la destination Tunisie. Les gros TO avaient misé ailleurs et positionnés leurs avions vers d'autres destinations.

Il est primordial de conforter l'existant, de mieux l'exploiter...

« Et puis fin juin la météo a viré au mauvais temps en Belgique. Des individuels cherchaient à partir. On a récupéré toutes les places libres sur Tunisair et envoyé finalement 1700 clients sur trois hôtels...

C'était déjà ça de pris pour la Tunisie ! Et sans pour autant brader. En faisant de bonnes conditions pour que tout le monde, transporteur, hôtelier et TO s'y retrouvent... »


A Djerba, Hedy Hafsia a écouté. Satisfait que l'OMT ait choisi son pays pour ce grand rendez-vous des 29 pays du pourtour méditerranéen. Mais réaliste.

Il a enregistré avec satisfaction que la BERD, la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement, allait soutenir son pays et les investissements.

« Car ce qui est primordial, c'est de conforter l'existant, de mieux l'exploiter. Pour le reste il faut que les tunisiens se répètent que Rome ne s'est pas fait en un jour. Que le secteur du tourisme requiert de la patience, énormément. »

D'un ton sérieux, il se dit résolument optimiste pour sa Tunisie, mais ne perd pas pour autant le sens de l'humour qui le caractérise.

« De la patience, il en faut d'autant que les politiques se doivent d'apprendre leur nouveau métier. Car avant ils n'étaient en fait que des marionnettes. Et vous savez, ce constat vaut aussi pour vos amis journalistes, ils ont à apprendre leur nouveau métier, eux aussi ... »

Et la saison qui s'annonce? « Elle s'annonce correcte. Pour qu'elle soit bonne, ne le dite à personne, mais il faudrait qu'il fasse un temps pourri sur la Belgique, avec pluie, ciel gris, la totale. »

Alors, pour peu que le ciel s'en mêle...

Lu 2987 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 14:48 IHG ouvre un Holiday Inn Express® à Cologne


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com