TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hervé Pierret (Air Corsica) veut corser la desserte internationale de l'Île de Beauté

La compagnie pense à ouvrir la Scandinavie, le Royaume-Uni ou l'Allemagne


Rédigé par Pierre Georges le Mercredi 23 Août 2017

Air Corsica, premier transporteur de l’Île de Beauté, a présenté au milieu de l'été des résultats financiers une nouvelle fois en hausse. Pour accélérer sa montée en puissance, la compagnie régionale, qui s'est lancée dans un plan de développement sur trois ans, mise maintenant sur la desserte de la Corse à l'international.



Hervé Pierret voit l'avenir d'Air Corsica en Scandinavie, au Royaume-Uni, ou en Allemagne © DR
Hervé Pierret voit l'avenir d'Air Corsica en Scandinavie, au Royaume-Uni, ou en Allemagne © DR
192,4 millions d'euros sur l'exercice 2016 contre 190 millions sur le précédent : Air Corsica affiche, pour la deuxième année consécutive, des résultats financiers dans le vert.

Et après avoir lancé, pendant l'été 2017, un système de vente aux enchères de ses billets d'avion ou encore une nouvelle carte de fidélité, la compagnie rêve maintenant d'accélérer sa montée en puissance.

Son ambition : s'ouvrir à l'international, processus que la compagnie expérimente avec succès depuis mars en reliant Bruxelles à Bastia et Ajaccio.

L'interview d'Hervé Pierret, membre du directoire d'Air Corsica

TourMaG.com - Comment se porte l'activité d'Air Corsica sur cette saison estivale ?

Hervé Pierret :
En terme de volumétrie, nous sommes pour l'instant très satisfaits de cet été. Mais l'exercice n'est pas encore complet, août, notre plus gros mois, n'est pas encore terminé, et septembre est désormais un mois comparable à juillet.

Globalement, nous sommes satisfaits de nos performances économiques et de notre bonne santé financière, et nos perspectives à moyen terme sont tout à fait encourageantes.

TourMaG.com - Quelles sont les nouveautés de l'été ?

Hervé Pierret :
Au niveau des produits commerciaux, nous avons mis en place un système de ventes aux enchères de billets, tous les mardis, dont les prix démarrent à quelques euros. Une nouvelle carte de fidélité Air Corsica a aussi été lancée il y a deux semaines.

Les salariés ont par ailleurs cet été fait leur entrée dans le capital de la compagnie, à hauteur de 1,15% (aux côtés de la collectivités territoriale à 68% ou encore d'Air France à 12%, ndlr).

TourMaG.com - Vous vous êtes ouverts cette saison à l'international en ouvrant une ligne estivale vers Bruxelles-Sud-Charleroi. Quel premier bilan en tirez-vous ?

Hervé Pierret :
La ligne fonctionne au-delà de nos espérances et devrait finir entre 85 et 90% de remplissage sur la saison. C'est un travail commun avec la Belgique qui aboutit à un très grand succès.

Nous arrêterons les vols à la mi-novembre cette année, mais le but est d'annualiser la ligne d'ici 3 ans.

TourMaG.com - Ce premier succès entrainera-t-il d'autres ouvertures hors France ? Lors d'une récente conférence de presse, vous évoquiez par exemple la Catalogne et l'Italie.

Hervé Pierret :
Nous travaillons en fait sur deux types de projets. Le premier porte sur un développement européen. Pour ce faire, nous devrions recevoir notre 6e avion, un A320, à l'été 2018, qui va nous permettre de continuer notre montée en puissance.

Pour les destinations, toute une série d'études sont en cours, et nous pensons à la Scandinavie, au Royaume-Uni ou encore à la zone germanophone (Allemagne, Suisse, Autriche).

Nous considérons que notre développement maintenant va se faire hors-France.

TourMaG.com - Et quid de l'autre projet ?

Hervé Pierret :
Il s'agit d'un projet européen de rapprochement entre la Toscane, la Ligurie, la Sardaigne, la Corse et la Catalogne. Le but est de créer une nouvelle dynamique économique, culturelle et touristique régionale, un lien qui n'existe pas encore.

Le projet devrait se concrétiser à horizon 2019 et en est à la phase des batteries d'études au niveau des régions. Nous sommes d'ores et déjà en ordre de marche pour répondre aux appels d'offre pour mettre en place des dessertes régionales sur des petits avions de 9 à 40 sièges.

TourMaG.com - Dans quelques mois se tiendront les premières Assises de l'aérien français. Quels messages une compagnie comme la votre aimerait-elle adresser au gouvernement ?

Hervé Pierret :
Nous restons dans la catégorie des compagnies régionales de taille très modeste. Ce que je demanderais, en deux mots, serait : efficacité économique et simplicité réglementaire.

Tant sur le volet des charges sociales que sur le millefeuille de réglementations aéronautiques, nous avons besoin d'un cadre de travail simplifié, pertinent, et le plus efficace possible. Et il y a encore du boulot !


Lu 2900 fois

Notez


1.Posté par serge13 le 24/08/2017 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils font des bénéfices sur le compte de l'Etat et du pauvre imbécile qui prend l'avion de Orly, Nice et Marseille. Quand on paie pas moins de 250€ aller/retour pour faire un Marseille/Ajaccio soir 320 km, et bien on appelle ça du vol. Ah les Corses.;. Ils valent de l'or. Néanmoins, cette loi de continuité territoriale devrait être aboli, pour que sur ces trois plates formes ils y ait enfin de la concurrence. Ils iront droit dans un mur. Voilà, ça marche comme ça avec eux!

2.Posté par oconor le 25/08/2017 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Serge 13,
Air Corsica est une compagnie qui est subventionné sur le bord a bord (NCE, ORY, MRS) ce qui l'oblige a volé toute l'année, évidement en basse saison elle est donc obligé aussi de desservir la Corse avec des vols parfois quasiment vide.
Donc en effet il est beaucoup plus rentable de voler juste pendant la pleine saison avec des remplissages quasi a 100% comme le font Easy Jet ou Volotea ce qui permet donc de pratiquer des prix moins cher évidement.
Vu votre point de vue @serge13 je pense que vous n'etes pas de l'ile car vous serez bien content en hiver de trouvé un vol pour des opérations médicale, formation ou autres ( je parle en tant que connaisseur.
Cordialement
de la part des Corses !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 17:32 Eurowings : New-York à partir de 199 euros


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com