TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Heurts en Tunisie : « Rien à ce jour ne justifie des annulations ! »

les pouvoir publics avouent 8 mors lors des dernières manifestations


Rédigé par M.S. le Dimanche 9 Janvier 2011

Les Français aiment la Tunisie. Ils apprécient sa proximité, sa francophonie, ses plages de carte postale, la gentillesse légendaire de ses habitants, ses clubs de vacances... Le chiffre des 1 400 000 touristes français devrait être atteint pour l'année 2010, soit 35 % de tout le marché européen. Et l'on arrive à en oublier que la Tunisie est un pays... comme les autres !



La  rue conteste et se révolte contre un manque d'avenir, contre la vie chère, puis contre certaines censures, certains privilèges... il y a des victimes. 8 officiellement avouées par la télévision d'État. Bien plus selon les syndicats.../photo dr
La rue conteste et se révolte contre un manque d'avenir, contre la vie chère, puis contre certaines censures, certains privilèges... il y a des victimes. 8 officiellement avouées par la télévision d'État. Bien plus selon les syndicats.../photo dr
Après avoir connu, une relative prospérité, voici la Tunisie durement touchée par la crise économique et le chômage, incapable d'absorber l'afflux de ses jeunes diplômés.

La rue conteste et se révolte contre un manque d'avenir, contre la vie chère, puis contre certaines censures, certains privilèges... il y a des victimes. 8 officiellement avouées par la télévision d'État.
Bien plus selon les syndicats.

Et les choses ne seront sans doute plus tout à fait comme avant car les langues se délient, les images circulent.

La Tunisie est aujourd'hui très affûtée en matière de nouvelles technologies. Les réseaux sociaux, Facebook, Twitter ont pris leurs marques dans la vie quotidienne du Tunisien.

En dépit des blocages d'accès, des filtrages, de l'arrestation des bloggeurs contestataires et au-delà de la presse officielle, l'information circule.

Là-bas, chacun espère l'ouverture d'un dialogue social. Cette ouverture repose sur le président, un président qui s'est rendu au chevet d'un jeune homme immolé et qui risque d'être contraint de passer de la compassion à... autre chose de plus concret.

Le tourisme, une industrie lourde

Et le tourisme dans tout ça ?

Lui qui repose sur deux piliers essentiels, stabilité politique et sécurité du pays visité, a trouvé avec la Tunisie un partenaire privilégié et toute l'échelle sociale a intérêt à ce que la situation et l'image ne soient pas entachées.

Dans ce pays musulman où l'intégrisme est réellement combattu, le tourisme est une industrie essentielle.

En 2009 il représentait 370 000 emplois directs, représentait 7 % du PIB et générait 3,4 milliards de dinars en devises (1,7 Mds €).
A l'Office du Tourisme, avenue de l'Opéra à Paris, vendredi dernier (7 janvier) on ne signalait aucune réaction particulière du public par rapport aux manifestations tunisiennes.

Quelques curieux ou voyageurs potentiels rentraient dans l'espace ouvert au public pour se renseigner, ni plus ni moins que d'habitude en cette période de très basse saison pour le tourisme tunisien.

A destination, la dernière semaine de l'année 2010 - période festive et vacances scolaires -, les chiffres du trafic seraient en progression par rapport à 2009. Les chiffres nous arriveront bientôt.

En France, les spécialistes de la Tunisie sont légion. Chez les généralistes comme Fram, Thomas Cook, Look, Marmara et les autres, la destination fait figure de locomotive.

Selon nos informations, ni les uns ni les autres n'enregistrent à l'heure où nous écrivons ces lignes d'annulations ni même de baisses de réservations.

« Rien ne justifie des annulations »

Joint à Tunis sans la soirée de vendredi dernier (7 janvier), Tahar Saihi, président élu des agences de voyages tunisiennes et patron d'Orange Tours, réceptif de Fram déclarait :

« J'ai eu plusieurs entretiens avec notre ministre du tourisme Slim Tlatli et j'ai fait un tour d'horizon avec mes confrères agents de voyages réceptifs et les principaux groupes hôteliers tunisiens.

Je peux vous affirmer qu'au moment où je vous parle il n'y a rien en Tunisie qui dérange la bonne marche du secteur touristique. Et nous disons à nos partenaires tour-opérateurs que rien ne justifie des annulations.

Les manifestations de rues portent sur des revendications sociales internes au pays. Pas un seul touriste n'est touché.

Tout se déroule normalement dans les hôtels comme pour les circuits et les excursions. D'ailleurs depuis les fêtes de fin d'année à ce jour nous n'avons enregistré aucune annulations. Moi-même, réceptif de Fram, je n'en ai pas enregistré
 ».

350 séniors passent un hiver tranquille à Zarzis

A Zarzis, dans le sud tunisien le Sangho Club fait le plein avec sa clientèle de séniors. Ils sont plus de 350 à y séjourner deux ou trois mois chaque hiver.

Hosni Djemmalil, président du Groupe Sangho fait la part des choses.

« Le tourisme n'a rien à voir avec les manifestations de rues et les revendications. Il n'y a aucune hostilité de la part du peuple tunisien et nos clients passent des vacances tranquilles. Les affrontements auxquels nous assistons sont internes à la Tunisie ».

Les affrontements que secouent la Tunisie ne seraient-ils pas la conséquence et un prix à payer sur sa formidable évolution qu'a connu le pays ?

En cinquante ans, depuis l'indépendance, le taux de scolarisation y est passé de nul à... plus de 96 % !

C'est certes spectaculaire, mais une fois encore, faute de travail, les diplômes ne nourrissent pas son homme...

360 CV Bac + 3 pour un emploi de monteur de camping !

Spécialiste des voyages événementiels et incentives en Tunisie, César Saint-Ouen (Croisière Jaune) n'observe pas d'impact sur ses clients qui sont, pour l'essentiel, des entreprises de moyenne et grosse importances.

« Les manifestations de rues en période de crise sont courantes à travers le monde. Le public est habitué à ce type d'information.

Ce qui peut choquer est le fait que des troubles arrivent en Tunisie, un pays réputé tranquille... Pour bien le connaître je peux assurer que le peuple tunisien est totalement ouvert au tourisme et qu'il ne va pas stigmatiser les étrangers dans ce conflit interne 
. »

César Saint-Ouen témoigne de la réalité du chômage : le 29 décembre dernier il passait une annonce en Tunisie pour embaucher un responsable technique capable d'assurer le montage de ses campements dans le désert ou sur les plages sauvage.

En moins d'une semaine il recevait 360 CV, tous des bac + 3 ou 4 !

Sécurité : ce qui dit le site « Conseils aux Voyageurs » du Quai d'Orsay

« Des mouvements sociaux se déroulent depuis la fin du mois de décembre 2010 en Tunisie. Il convient d’adopter la plus grande réserve et d’éviter de se mêler à toute forme de rassemblement. Ce qui s'ajoute aux conseils permanents à savoir.

« Aucun pays au monde ne peut être considéré comme étant à l’abri du risque terroriste. Même si elle est relativement sûre, la Tunisie, plus particulièrement dans son contexte régional, n’échappe pas à cette règle.

Il est conseillé aux voyageurs de faire preuve de vigilance et de respecter avec une attention particulière les consignes de précaution et de prudence:
- se tenir à l’écart des rassemblements et des mouvements de foule,
- adopter une attitude de réserve et de discrétion en matière vestimentaire et de comportement,
- éviter les sorties dans les zones isolées. Les déplacements dans les zones frontalières entre l’Algérie et la - Tunisie et les déplacements non accompagnés dans les zones désertiques sont formellement déconseillés"


(mise à jour 8 janvier 2011)

Lu 4702 fois

Notez


1.Posté par Loti le 10/01/2011 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les évènements qui se passent en Tunisie, sont purement internes et je ne pense pas que le tourisme soit touché.Personnellement je connais très bien ce pays, et cela ne m'empêchera pas d'y aller si l'occasion se présente.
N'y a t-il pas chez nous en France ce genre d'évènement!!!!! Ce n'est pas pour cela que les étrangers ne visitent plus notre pays.
Moi je dis courage au peuple tunisien, après tout il ne fait que défendre ses droits!!!
Vive la Tunisie!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com