TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






HotelTonight va ouvrir des bureaux à Paris, Sydney, Toronto et Berlin

L'interview de Jared Simon, DG et co-fondateur d’HotelTonight


le Jeudi 2 Octobre 2014

Lundi 29 septembre 2014, HotelTonight, le spécialiste de la réservation hôtelière de dernière minute sur mobile, annonçait un changement de positionnement. Il propose désormais de réserver des chambres jusqu’à sept jours à l’avance, contre le jour-même auparavant. Jared Simon, directeur général et co-fondateur d’HotelTonight, était cette semaine à Paris dans le cadre d’une tournée européenne. Nous l’avons rencontré.



Jared Simon, directeur général et co-fondateur d’HotelTonight - DR
Jared Simon, directeur général et co-fondateur d’HotelTonight - DR
i-tourisme : Pourquoi avoir ouvert la réservation à 7 jours ?

Jared Simon :
« Nos clients et les hôtels nous le demandaient depuis quelques temps mais nous n’étions pas prêts.

Le plus important selon nous est que l’application garde sa simplicité d’utilisation. Nous ne voulions pas dénaturer cela.

Nous avons pris le temps de faire des études sur les pratiques de réservation de nos utilisateurs et des tests.

Nous avons regardé ce que cela donnait pour arriver à un constat : 7 jours avant la réservation correspondait parfaitement aux usages des mobinautes pour de la dernière minute.

Les processus sont les mêmes entre le jour-même et sept jours avant, il n’y a pas de changement majeurs dans les processus de réservation.

Et pour les hôteliers, c'est un moyen de gérer leurs stocks avec plus de marge de manœuvre. »

i-tourisme : Pourquoi un tel changement de positionnement ?

JS :
« Notre objectif est de devenir l'application de réservation le plus aimé au monde et avec 11 millions de téléchargements, nous sommes sur la bonne voie.

Nous voulons être le premier acteur de la réservation de dernière minute. Notre vision à plus long terme est d’être en adéquation avec les usages des nouvelles générations.

Selon PhocuWright, les réservations hôtelières représentent 60 milliards de dollars.

30% des recherches d’hôtels ont été effectuées via mobile en 2014. Cela va continuer d’augmenter. C’est pour cela que nous mettons toute notre énergie sur le mobile.

De plus, 15% des réservations se font le jour même et 50% dans les 7 jours.

Ces données nous ont conforté dans notre nouvelle stratégie. »

"Offrir la meilleure expérience de réservation mobile"

i-tourisme : Vous êtes un acteur présent uniquement sur le mobile. Qu’est-ce que cela change ?

JS :
« Avec le mobile, on peut prolonger l’expérience client. Nous sommes dans la poche du client toute la journée.

Nous pourrons aider l’hôtelier à rester en contact avec ses clients grâce à des innovations à venir. »

i-tourisme : En parlant d’innovation, où en êtes-vous ?

JS :
« Nous nous focalisons sur l’humanisation de nos services. Notre but ? Offrir la meilleure expérience de réservation sur mobile.

Notre keyless entry est en test. Ce service permet d'ouvrir la porte de sa chambre sans clé à l'aide d'un mobile.

L’express check-in est en fonctionnement dans des hôtels, mais pas encore en France. Ce service permet au client de ne pas montrer sa carte bleue au front desk.

Il récupère simplement sa clé, nous envoyons à l’hôtel toutes les informations. Si le client consomme dans l’hôtel - mini bar, room service... - il ne paie pas à la fin de son séjour. Il sera crédité via nos services.

Cela lui simplifie le check-out. Nous incluons tout sur une même note.

Nous travaillons à améliorer l’expérience client pendant et après le séjour.

Dans les mois qui viennent un bureau ouvrira à Paris. Mais aussi à Sydney, Toronto, Berlin.

L’ouverture de ces bureaux s’accompagne de l’arrivée d’Oliver Jung, ex-Airbnb, qui sera en charge des équipes internationales. »

Une visibilité hors pair sur le mobile

i-tourisme : Comment vous positionnez-vous face aux OTAs ?

JS :
« Nous sommes une alternative face aux OTAs. HotelTonight maintient la relation directe entre le client et l’hôtelier. Nous sommes une place de marché.

Nous nous positionnons comme un partenaire qui aide les hôtels à contrôler leurs business.

HotelTonight est un outil de yield management pour les hôteliers qui peuvent réduire le nombre de chambres inoccupées tout en élargissant le spectre de clients.

Nous avons d’ailleurs amélioré l’interface grâce à des outils facilitant la gestion du taux d’occupation et la fixation du tarif optimal pour les réservations de dernière minute. »

i-tourisme : Quelle est votre business model ?

JS :
« Nous prenons 15% de commission sur chaque réservation.

Il faut préciser que nous dépensons beaucoup d’argent pour mettre en avant les hôtels. Nos équipes se chargent d’écrire le contenu c’est-à-dire la description de l’établissement.

Nous avons nos propres photographes professionnels qui viennent prendre les photos. De plus, l’application est disponible en cinq langues.

Nous offrons aux hôtels une visibilité hors pair sur le mobile et surtout auprès de la mobile génération.

Pour ceux qui n’ont pas d’application mobile, c’est une aubaine. »

"Nous voulons de la qualité "

i-tourisme : Comment un hôtel peut-il alors figurer sur la page de recherches ?

JS :
« Il y a plusieurs critères pris en compte car notre but n’est pas de travailler avec tous les hôtels.

Nous voulons de la qualité et de la diversité. Par exemple, si 30 hôtels à Paris nous font la demande pour figurer sur l’application, seulement 10 seront sélectionnés.

Les hôtels ne doivent pas être les mêmes tous les jours. L’utilisateur doit trouver différents types d’hôtels, différentes gammes de prix.

Si vous chercher un hébergement à Paris, les différents quartiers de la ville doivent être représentés.

Si l’hôtelier propose une réduction, il aura plus de chance d’apparaître sur l’application. »

i-tourisme : Pour l’instant vous ne travaillez pas avec les agences de voyages et les agences de voyages d’affaires. Comptez-vous le faire ?

JS :
« C'est une piste de réflexion pour le développement d'HotelTonight mais aucun timing n'est associé à celle-ci.

Il est vrai que beaucoup de voyageurs d’affaires utilisent notre application qui répond parfaitement à leurs besoins.

Nous ne disposons pas de données spécifiques au voyage d'affaires.

Les utilisateurs de l'application sont à la fois des voyageurs d'affaires et des particuliers mais nous pouvons dire qu'en France, les réservations très équilibrées dans la semaine : en 2014, 18% de nos réservations ont été faites pour le samedi, 18% pour le vendredi, et entre 12 et 13% pour les autres jours de la semaine. »

i-tourisme : Avez-vous pensé à vous rapprocher de l’acteur marseillais Very Last Room ?

JS :
« Nous voulons être plus gros donc nous sommes intéressé par des acteurs qui font des choses intéressantes.

Pour l’instant, nous n’en avons pas trouvé. »

HotelTonight, fulgurante ascension

Depuis son lancement en 2011, la société basée à San Francisco s’est rapidement développée dans 28 pays, dont 18 en Europe.

La start-up californienne a levé depuis son lancement plus de 80 millions de dollars de fonds dans ce but.

L’application a été téléchargée par 11 millions d’utilisateurs dont plus de 2,5 millions en Europe. L’entreprise a connu en 2013 une croissance des réservations de 554% en Europe et de 329% en France.

La dernière version de l’application offre deux autres nouvelles fonctionnalités : l’intégration des prévisions météorologiques pour chaque destination et des « playlists » comprenant des recommandations selon le type d’hébergement et les activités organisées dans la ville choisie.

"Avec Playlists et les autres nouvelles fonctionnalités de l'application, notre objectif est d'amener les gens à planifier moins et vivre plus l'instant présent.

Nous sommes différents des autres services de réservation en ligne pour de nombreuses raisons. Nous valorisons la qualité sur la quantité"
, explique Jared Simon.

Lu 1381 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com