TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hôtellerie française : forte reprise en mai

tous les indicateurs sont à la hausse


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Lundi 28 Juin 2004

Au mois de mai dernier, tous les indicateurs de performance de l’hôtellerie de chaînes française, dans toutes les catégories, sont à la hausse, à la seule restriction d’une stabilité des prix sur le créneau 3 étoiles. Avec + 8,5 %, le Revenu par chambre disponible (RevPAR) connaît sa plus forte croissance depuis la crise du 11 septembre 2001.



Le retour à une activité normale explique en partie le rattrapage sur un mois de mai 2003, qui avait été marqué par une baisse notable. Mais plus encore, l’absence de “ponts” a permis aux hôtels de profiter de davantage de jours actifs.

Les catégories de l’hôtellerie économique poursuivent leur progression régulière en termes de prix moyens, mais parviennent cette fois-ci à la cumuler avec une amélioration des taux d’occupation, qui avaient été tirés à la baisse ces derniers temps. 

L’hôtellerie moyen de gamme améliore très nettement sa fréquentation, mais au prix d’une stabilité des prix moyens au niveau national. La situation est très contrastée entre la couronne parisienne, qui affiche avec des tarifs très attractifs pour faire sortir les clients de la capitale, Paris qui s’en sort bien et la province qui reprend sérieusement du poil de la bête. 

La politique commerciale agressive des hôteliers haut de gamme porte ses fruits avec le remplacement réussi des clientèles qui font toujours défaut. La baisse des prix, systématique depuis l’été dernier, semble être enrayée, ce qui a un effet très bénéfique sur le RevPAR.

Progression de 8,5 % du Revenu par chambre disponible

Le mois de mai confirme la reprise de l’activité dans le secteur hôtelier, avec une progression de +8,5 % du Revenu par chambre disponible. Ce résultat confirme la tendance à une nette amélioration observée depuis mars dernier.

Cette performance est d’autant plus révélatrice d’un véritable regain d’activité que mai 2003 n’avait été aussi affecté par les événements internationaux que mars et avril 2003.
Les fêtes du 1er et du 8 mai étant tombées un samedi, l’activité Affaires a été moins “perturbée” par les ponts que l’an passé, au grand bénéfice des hôtels de chaînes urbains.

La hausse du RevPAR en mai 2004, +8,5 %, est la plus forte enregistrée depuis les tragiques événements de septembre 2001. Elle est surtout entretenue par les deux moteurs de croissance : taux d’occupation et prix moyen améliorés.

Sur les cinq premiers mois cumulés de 2004, les indicateurs ont également bien évolué, mais montrent toujours une différence de situation entre l’hôtellerie économique et les segments plus élevés. La première subit encore une baisse de la fréquentation en raison des effets pervers des 35 heures, mais elle ne baisse pas les prix pour autant.

Pour sa part, l’hôtellerie plus haut de gamme a été commercialement plus agressive pour privilégier la hausse du taux d’occupation et les recettes annexes de l’hôtel, sacrifiant davantage son prix moyen.

Manque de visibilité pour les mois à venir

Au niveau national, toutes les régions françaises enregistrent une progression du RevPAR avec plus ou moins de vigueur. Seules sept régions françaises n’affichent pas de hausse à deux chiffres, dont l’Ile de France (+5,8 %), Rhône-Alpes (+5,3 %), la Bretagne (+4,6 %) ou la Bourgogne (+2,6 %).

En ce qui concerne l’Ile de France, la situation est assez tranchée entre la capitale qui draine la clientèle en centre-ville (+4,6 points de taux d’occupation) car la disponibilité y est encore assez grande avec des prix qui restent bas en comparaison des autres capitales européennes, et les départements de la périphérie où les hôteliers sont obligés de concéder des baisses de prix pour garder leurs clients.

MKG Consulting indiquait en mars dernier que la croissance du Revenu par chambre disponible devrait croître pour l’ensemble de l’année 2004 dans une fourchette de 2 à 4 %. Les cinq premiers mois, très marqués par un rattrapage d’activité sur l’année 2003, donnent raison à cette prévision en se situant très nettement dans le haut de la fourchette.

L’analyse de MKG Consulting est que cette tendance va se confirmer, malgré un manque de visibilité dénoncé par tous les opérateurs pour les mois à venir et l’incertitude qui plane sur le rythme de la croissance économique au-delà de 2 %. 


site Internet : www.mkg-consulting.com

Lu 592 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 14:24 Mövenpick ouvrira un hôtel à Abidjan en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com