TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hôtellerie : hausse significative au 1er trimestre

le RevPAR progresse de 8,1%


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Vendredi 7 Mai 2004

Le RevPAR des hôtels de chaînes en France progresse de 8,1% en mars 2004, ce qui permet d’enregistrer une hausse de 3,6% au cumul sur le premier trimestre. Il faut remonter jusqu’en juin 2001 pour retrouver une telle évolution mensuelle. Ces résultats vont dans le sens des prévisions réalisées par MKG Consulting pour 2004, qui prévoient une augmentation du RevPAR de 2 à 4%.



Comparativement au mois de mars 2003, qui avait été marqué par une baisse des taux d’occupation due à plusieurs éléments négatifs ayant touché les flux touristiques internationaux (guerre en Irak, montée du chômage, SRAS), le Revenu par chambre disponible gagne 8,1% toutes catégories confondues.

La dernière évolution de cette ampleur date de septembre et octobre 2002, où le RevPAR avait progressé respectivement de 13,5% et 16,7% ; cette évolution doit cependant être replacée dans un contexte particulier, du fait d’une part, des conséquences des attentats du 11 septembre sur les chiffres de 2001 et d’autre part, du niveau très satisfaisant des mois de septembre et octobre 2002. Il faut ensuite remonter jusqu’en juin 2001 (+10,7%) pour retrouver une évolution comparable à celle du mois de mars 2004.

La catégorie 4*, la plus touchée par la conjoncture défavorable en mars 2003, est celle qui aujourd’hui enregistre les meilleures performances en termes de taux d’occupation, se rapprochant du seuil de 60%. Ce segment gagne 4,2 points au niveau national (59,8%) et 8,7 points en Ile-de-France (62,1%).

Le créneau 3* dépasse également la barre des 60%, soit une hausse de 2,7 points. Ce segment reconquiert une partie de sa clientèle, qui pour des raisons de restrictions budgétaires, s’était parfois dirigée vers la catégorie 2* dont le rapport qualité/prix correspondait parfaitement à une logique de réduction de coûts.

Hausse de 6,6% du RevPAR en catégorie 4*

Cependant, on constate que cette progression des taux d’occupation dans le segment haut de gamme s’est effectuée au prix d’une légère baisse du prix moyen (- 0,9%) ; en effet, dans un contexte de concurrence exacerbée, une amorce de guerre tarifaire s’est fait ressentir dès la mi 2003. Sur ce point, la région Ile-de-France se distingue, avec une baisse de 7% du prix moyen en catégorie 4*, ce qui peut expliquer la très forte hausse simultanée du taux d’occupation (8,7 points).

En dépit de cette légère baisse du prix moyen, l’augmentation du taux d’occupation a été assez forte pour permettre une évolution positive de 6,6% du RevPAR en catégorie 4*. 
Rappelons qu’en mars 2003, la baisse du RevPAR sur ce créneau atteignait 11,3% par rapport à mars 2002.

Alors que l’augmentation du RevPAR dans les catégories milieu et haut de gamme est essentiellement due à la hausse du taux d’occupation, les catégories économiques ont davantage basé la progression de leur activité sur le facteur prix. Dans les catégories 0*, 1* et 2*, le taux d’occupation progresse respectivement de 1, 1,7 et 2 points, alors qu’en termes de prix moyens, les différentes évolutions s’échelonnent entre 4,7% pour le créneau 2* et 5,5% dans la catégorie 0*.

hausse du RevPAR de 7 à 8% pour les catégories éco

En région parisienne, la progression du prix moyen varie entre 4,5% en 0* et 7,4% en 3*. Par conséquent, les catégories économiques voient leur RevPAR progresser de 7 à 8%. La catégorie 1* se distingue par une évolution plus marquée que les créneaux 0* et 2*, notamment en Ile-de-France où le RevPAR progresse de 17,6%. 

Les prévisions MKG Consulting tablent sur une hausse de 2 à 4% du RevPAR à fin 2004 par rapport à 2003 ; les résultats au premier trimestre 2004 corroborent parfaitement ces chiffres, la progression du RevPAR atteignant 3,6% (Tableau 2). La province tire son épingle du jeu en affichant une hausse de 6% du RevPAR au cumul au premier trimestre 2004, conséquence directe d’une hausse de 6,1% du prix moyen. 

Compte tenu des excellents résultats constatés en mars et du bilan du premier trimestre 2004, l’optimisme est de mise pour les prochains mois. Néanmoins, certaines incertitudes pèsent sur le contexte économique et géopolitique mondial, ces éléments conditionneront la stabilisation de la croissance.

iLes résultats d’activité de cette étude portent sur un échantillon de 2 000 hôtels de chaînes intégrées en France représentant 200 000 chambres. Les données, recueillies hôtel par hôtel et mois par mois, sont redressées selon la répartition catégorielle de l’offre de chaînes.
MKG Consulting dispose de la première base de données hôtelière mondiale hors USA, avec la meilleure représentativité sur tous les segments hôteliers.
Pour plus d’informations à propos de MKG Consulting, merci de consulter notre site Internet : [www.mkg-consulting.com

Lu 517 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 14:24 Mövenpick ouvrira un hôtel à Abidjan en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com