TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





I. Jean-Pierre Mas: "La présidence du Snav ne peut être une action personnelle..."

L'interview de J.-P. Mas, président de la Commission Air du Snav


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 16 Mars 2014

A la veille des élections du Snav qui se dérouleront le 27 avril 2014 prochain, la Rédaction de TourMaG.com a voulu faire le bilan. Quel a été le travail accompli par les Commissions ? Ont-elles bien rempli leurs missions ? Quelles sont les principaux reproches adressés par la profession au Syndicat ? Nous nous sommes concentrés sur quelques unes particulièrement sensibles et importantes pour le métier. Nous démarrons par la Commission Air que préside J.-P. Mas. L'occasion aussi de lui reposer la question de sa candidature, bien entendu...



Jean-Pierre Mas, Président de la Commission Air du SNAV est également candidat à la Présidence du syndicat en 2014 - Photo DR
Jean-Pierre Mas, Président de la Commission Air du SNAV est également candidat à la Présidence du syndicat en 2014 - Photo DR
TourMaG.com - Jean-Pierre Mas, vous avez été président de la Commission Air du Snav, quel bilan en tirez-vous ?

Jean-Pierre Mas:
"Avant de faire un bilan détaillé, je voudrais revenir sur les années passées de la Commission Air.

Nous avons travaillé sur beaucoup de dossiers techniques, qu'il serait trop long d'énumérer ici et qui portent essentiellement les relations avec les compagnies aériennes dans le domaine technique, telles les ADM par exemple, et bien d'autres encore.

Le positionnement de la Commission Air a été, dans le cadre des relations avec les transporteurs aérien, de prendre le parti du passager. C'est le voyageur qui nous rémunère.

Nous sommes, agents de voyages mandatés par le voyageur et nous défendons ses intérêts.

Nous l'avons fait de façon systématique et permanente en soutenant des actions de lobbying en Europe, en faisant pression sur les compagnies aériennes en France. Ça, c'est le premier volet de notre action.

Le second volet a été de défendre les adhérents du syndicat et par là même, l'ensemble de la profession sur le marché français, puisque ce qui est fait pour le syndicat concerne l'ensemble des agents de voyages français.

Nous l'avons fait avec des succès variables, notamment quand nous avons réussi à faire reculer IATA sur les contraintes imposées aux agences en matière bilancielle.

Ça a été un point très positif et c'est d'ailleurs un point d'actualité puisque le sujet devrait revenir bientôt."

TourMaG.com - Pas de date pour le moment ?

Jean-Pierre Mas:
"Pas de date pour l'instant et ce n'est pas nous qui la fixerons.

Donc c'est une commission très technique et qui traite des sujets consuméristes avec un positionnement très ferme.

Ce n'était pas évident, parce que cette commission, telle que je l'ai vécue, est passée de mandataire de la compagnie à mandataire du client, juste après ce que l'on appelle pudiquement les "changements de modèles économiques".

J'ai contribué, pour ma part, à positionner cette commission comme étant le défenseur du voyageur, du passager. Et bien évidemment aussi la défense des intérêts du distributeur."

Compagies aériennes : "Nous ne voulons pas être accusés de complicité..."

TourMaG.com - Justement, dans le cadre de la protection des distributeurs, où en sommes-nous?

Jean-Pierre Mas:
"Les rapports sont courtois dans la forme, tendus sur le fond. Il faut savoir que nos intérêts sont fondamentalement divergents.

Nous voulons une communication transparente, claire avec le client. Nous ne voulons pas être accusés de complicité avec les compagnies aériennes si ces dernières ne respectent pas les règles de transparence.

Par exemple, la pseudo taxe YQ est un des problèmes : le fait qu'elle soit affichée comme taxe est une anomalie contre laquelle nous nous battons.

La protection des passagers et des agences de voyages en cas de défaillance des compagnies aériennes est un autre sujet. Là, nous nous heurtons à l'immobilisme de IATA. On a l'impression de taper dans une baudruche au ventre mou : le ventre s'enfonce mais la baudruche ne recule jamais.

Mais la piste ouverte par l'APST est une piste très intéressante, à laquelle nous adhérons pleinement."

TourMaG.com - Dans le cas d'un renouvellement de mandat, que vous reste-t-il à faire?

Jean-Pierre Mas:
"Je crains qu'il reste à traiter avec IATA sur la fréquence des règlements ou les contraintes bilancielles pour les agences de voyages.

Ces contraintes qui ont été imposées il y a trois ans sont d'une inefficacité rare, mais IATA ne pourra pas dire que nous ne l'avions pas averti.

Aujourd'hui, les défaillances (des compagnies, ndlr) ont tendance à croitre, alors que nos contraintes se sont accrues. Ce qui aurait dû être un effet inverse.

Il nous reste également à fluidifier les process de vente avec les compagnies et les GDS. Faciliter les ventes des "ancillary services" notamment.

La rentabilité des distributeurs est faible, il ne faut pas que nous soyons pollués par le manque de réactivité des process de vente trop compliqués des transporteurs. Nous souhaitons que plus les process seront uniformisés, mieux ce sera."

"Nous apportons une recette supérieure au siège occupé..."

TourMaG.com - Souhaitez-vous un retour à la commission de la part des transporteurs ?

Jean-Pierre Mas:
"La commission Air ne peut pas et s'interdit de rentrer dans des négociations commerciales.

Le problème des commissions linéaires est passé. Le marché s'est adapté à des conditions qu'il n'a pas voulues. Tout retour en arrière n'aurait pas de sens.

En revanche, ce que nous constatons c'est que le prix moyen du billet d'avion progresse dans les agences de voyages, alors que le prix moyen du billet vendu par les compagnies directement chute et que nous apportons une recette supérieure au siège occupé.

Les compagnies devraient en être conscientes et faciliter cette progression en "incentivant" les agences de voyages sur les axes ou les classes où elles ont intérêt à avoir le plus de passagers."

TourMaG.com - Jean-Pierre Mas, bien entendu, vous êtes candidat…

Jean-Pierre Mas:
"Je suis candidat à la représentation de Selectour Afat dans le collège des distributeurs, section "réseau volontaire". Mes velléités de candidature s'arrêtent là. Après, on verra ce qui se passe…"

"Une équipe pour un projet et non une démarche personnelle..."

TourMaG.com - C’est-à-dire?

Jean-Pierre Mas:
(rire) "On verra comment s'écrit l'avenir. Je pense que la présidence du Snav ne peut être une action personnelle.

Si ma réflexion m'amenait à aller plus loin sur le Syndicat, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, ce serait avec une équipe pour un projet et non pas une démarche personnelle.

Aujourd'hui, je n'en suis pas à ce niveau de réflexion pour deux raisons : la première, c'est pour une raison très personnelle de disponibilité, de temps, de distance et peut-être aussi d'intérêt.

La seconde étant de voir comment sont composés les différents conseils afin de voir s'il est possible de constituer une équipe qui partage un projet.

Quel que soit le président, ce n'est pas très important. Je pense qu'il faut une volonté de bouger les lignes.

Et ce n'est pas une critique à l'égard de l'action du président actuel."

TourMaG.com - Mais il existe quand même une certaine volonté…

Jean-Pierre Mas:
Je suis passé du stade où je n'y réfléchissais pas en me rasant à me dire que maintenant, si les autres barrières sont levées…

Je ne ferai en aucun cas d'une éventuelle candidature à la présidence une démarche personnelle. Il faut que ça s'inscrive dans une démarche collective…

"Faire valoir le poids économique de l'industrie du tourisme..."

TourMaG.com - Avec une équipe constituée?

Jean-Pierre Mas:
"Oui, parce que j'ai l'expérience de travailler avec des équipes. Ma vie professionnelle est faite ainsi. Tout ce qui est trop personnel ne correspond plus aux besoins économiques du 21ème siècle…"

TourMaG.com - Dans une telle hypothèse, seriez-vous favorable à un rapprochement avec le Seto ?

Jean-Pierre Mas:
"J'en ai parlé pour la première fois il y a trois ans, au Congrès de Malte. Ce que je dis là, je le pense toujours : il peut arriver qu'entre producteur et distributeurs, producteurs et transporteurs, distributeurs et hôteliers, loueurs de voitures, etc., on ait des divergences, voire des oppositions.

Il y a des moments où il faut se retrouver ensemble, mais ce n'est surement pas le Snav qui sera la cadre de tout ça.

Il faut se retrouver ensemble pour faire valoir le poids économique de l'industrie du tourisme qui est quand même le premier secteur exportateur en France.

Ce besoin de se retrouver ensemble, il faudra bien qu'à un moment, tout le monde en prenne conscience…
Après que ça s'appelle Fédération ou autre, ça ne m'intéresse pas...

Et je ne suis candidat à rien !"

SNAV : les élections dans les Starting-Blocks

Lu 1574 fois

Notez


1.Posté par Soubielle Richard le 17/03/2014 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Dominique Gobert
J'ai un pressentiment, comme une révélation !
Les absences de commentaires,ce lundi, de Gloups et Rick Sailor m'inclinent à penser qu'il s'agit bien de nos pairs du tourisme.
Vivement demain qu'ils puissent reprendre le chemin de ta rubrique ,-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:14 Prise d'otages à l'agence Asieland à Paris

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com