TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





I. Touristes chinois : un futur eldorado pour la France ?

Le poids du tourisme chinois en chiffres


Rédigé par Anaïs BORIOS le Dimanche 11 Mai 2014

Un récent rapport publié par le cabinet Oxford Economics pour Amadeus, a révélé que la Chine pourrait supplanter les États-Unis et devenir, dès 2014, le premier marché de voyages à destination de l'étranger et le premier marché intérieur à l'horizon 2017. Le pays pourrait atteindre 20% du marché mondial d'ici 2023. Mais que représente réellement cette clientèle dans l'Hexagone ? TourMaG.com a mené son enquête...



En 2013, 97 millions de touristes chinois ont voyagé à l’internationalselon les chiffres de l'Administration du tourisme de Chine - © phloxii - Fotolia.com
En 2013, 97 millions de touristes chinois ont voyagé à l’internationalselon les chiffres de l'Administration du tourisme de Chine - © phloxii - Fotolia.com
En 2012, la Chine est devenue le premier marché émetteur mondial en matière de dépenses touristiques, avec 102 milliards d’USD dépensés dans les voyages à l’étranger, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

Un chiffre multiplié par huit depuis 2000.

Très dépensiers, surtout lorsqu’il s’agit de shopping, et notamment des marques françaises, le nombre de touristes chinois est en constante évolution.

En 2013, 97 millions de touristes chinois ont voyagé à l’international, selon les chiffres de l'Administration du tourisme de Chine. Et ils devraient dépasser allègrement la barre des 100 millions en 2014.

« L’urbanisation galopante, l’élévation des revenus disponibles et l’assouplissement des restrictions sur les voyages à l’étranger expliquent la montée en flèche du nombre de déplacements internationaux des Chinois », précise l’OMT.

Autre fait déterminant : le Conseil des affaires d’État chinois a publié une série de « Lignes directrices pour le tourisme et les loisirs nationaux (2013-2020) », afin d’encourager les Chinois à prendre des congés payés.

L'objectif est surtout d'inciter « les organismes gouvernementaux, les organisations sociales, les entreprises et les institutions publiques à promouvoir l’utilisation des journées de congés » auprès de leurs salariés, acte qui ne faisait pas partie des normes culturelles auparavant.

Une fréquentation faible, mais au potentiel très important

Toutefois, si les chiffres de fréquentation touristique des Chinois s’accroissent de manière exponentielle, il convient tout de même de les remettre en perspective.

Pour l’heure, plus de 90% de leurs déplacements se situent en Asie Pacifique, selon l’Institut de Veille Touristique du Canada.

Parmi les 10% restants, l’Europe arrive en tête des régions visitées, suivie du continent américain.

Parmi les destinations européennes les plus plébiscitées, on retrouve la France, l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni, selon une étude publiée en 2012 par Atout France sur le potentiel touristique de la classe moyenne chinoise en Europe et en France.

« La France pourrait potentiellement accueillir 1,8 million de ces touristes chinois à l’horizon 2013/2014 », précise l’étude.

Un chiffre encore faible comparé aux 83 millions de touristes étrangers accueillis dans l’Hexagone en 2012, selon les données de la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS).

« Malgré son potentiel très important, la clientèle touristique chinoise est très faible pour l’instant en France, rappelle Brigitte Bloch, directrice du Comité régional du Tourisme (CRT) d’Aquitaine.

90% des touristes en France sont Français et européens. Puis, viennent les Américains. Les Chinois ne représentaient que 0,3% de l’ensemble des touristes en 2012.

Bien évidemment, rapportée au nombre de touristes étrangers, leur proportion augmente. Elle est plus importante que celle des Canadiens ou des Australiens, mais nous avons encore beaucoup de travail à accomplir pour que la France devienne une mono-destination.

En effet, 80% des touristes chinois qui viennent en Europe y effectuent leur premier séjour. Sur la dizaine de jours que va durer leur circuit, ils passeront au maximum 3 nuits en France, à Paris
».

Une clientèle à fort pouvoir d’achat et très évolutive

Atout France note cependant une évolution du nombre de repeaters. « Le voyage organisé classique à destination de l'Europe évolue vers des formules plus individuelles, comprenant 2 à 3 destinations (voire une seule), pour une durée de 6 jours en moyenne », soulève l’étude.

D’ailleurs, entre 2012 et 2013, le nombre de nuitées en France a augmenté de 40%, selon la DGCIS.

En Ile-de-France, tout particulièrement, « 38% des touristes chinois sont des repeaters, explique François Navarro, directeur général délégué du CRT Ile-de-France.

Il s’agit d’une croissance très forte et en constante progression, qui a été facilitée cette année par la mise en place des visas en 48h aux visiteurs individuels chinois. »

Autre chiffre parlant : 80% du tourisme chinois dans l’Hexagone est capté par Paris et l’Ile-de-France, du fait de leur arrivée dans les aéroports de la capitale.

Mais « si Paris demeure la destination phare, un nouvel intérêt se manifeste pour des destinations associées à des thématiques telles que le vin (Bordelais, Bourgogne), les événements (Carnaval de Nice, Fête des Lumières à Lyon), les monuments (Châteaux du Val de Loire) ou conjuguant patrimoine naturel et culturel (Mont Blanc, la Provence) », souligne Atout France.

Sur la Côte d’azur, par exemple, Eric Doré, président du CRT, constate l’arrivée d’une clientèle de repeaters, plus jeune que la traditionnelle clientèle de groupes.

« Ce sont des touristes intéressés par la gastronomie et qui recherchent des prestations plus haut de gamme, notamment pour l’hébergement. »

Une clientèle à fort pouvoir d’achat et très évolutive, qui demandera aux professionnels du tourisme français une adaptation particulière. Enquête à suivre…

A SUIVRE DEMAIN : TourMaG.com dressera le portrait robot du visiteur chinois, et vous donnera les clés pour le séduire !

Lu 7437 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com