TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II - Réceptifs : optimisme affiché pour 2012, malgré la reprise timide des incentives...

les craintes et les espoirs des professionnels


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 2 Janvier 2012

En dépit de la crise économique et des nombreux aléas auxquels leur profession est soumise, les réceptifs semblent confiants pour 2012. Ceci même si la reprise du marché des incentives et du MICE reste encore timide.



Jean-Christophe Le Clerc chez Travel Group, pour Malte, le Maroc et les USA

Jean-Christophe LE CLERC, SIT Malte – Happy Travel Maroc – Contact USA
Jean-Christophe LE CLERC, SIT Malte – Happy Travel Maroc – Contact USA
"Notre carnet de commande au Maroc reprend doucement"

"L’instabilité économique et financière va certainement fragiliser l’activité MICE.

De plus, les élections risquent de freiner les envies de voyage du grand public. Enfin, nous ne sommes pas à l’abri de conflits syndicaux.

J’espère cependant que la reprise sera au rendez-vous et que nous n’aurons pas d’autres soucis comme le Printemps Arabe. Notre carnet de commande au Maroc reprend doucement mais les autocaristes restent très frileux.

Il faudrait concentrer notre activité sur des destinations stables sans pour autant négliger la reprise de certains pays qui ont fort besoin du tourisme pour vivre.
"

Yves Bergauzy, directeur de Tai Yang

Yves BERGAUZY TAÏ-YANG
Yves BERGAUZY TAÏ-YANG
"L'année 2012 s'annonce bien malgré les élections"

"Notre activité reste soumise aux aléas géopolitiques et climatiques.

Même si nous proposons les meilleures prestations dans un pays, le moindre évènement peut ruiner tous nos efforts. D’où la difficulté d’être un spécialiste.

Je pense également qu’il faut arrêter de noircir le tableau.

L'année 2012 s'annonce bien malgré les élections. Soyons un peu positifs et arrêtons de nous flageller.

Mieux vaut composer avec les éléments extérieurs et redoubler de vigilance et d’innovation pour continuer d’avancer. Il faut se démarquer avec une offre à forte valeur ajoutée et du personnel qualifié.
"

Tai Yang spécialisé sur l’Asie

Cyril Graton directeur de Tucaya Destinations

Cyril GRATON Tucaya Destinations
Cyril GRATON Tucaya Destinations
"Globalement, la morosité ambiante pénalise le tourisme"

"Mes espoirs sont assez mitigés concernant les incentives et le marché MICE.

En effet, la taxe de la sécurité sociale va certainement pénaliser les entreprises et impacter les voyages en société.

En revanche concernant les autres secteurs, je reste optimiste, notamment sur les longs courriers.

Notre carnet de commande est déjà bien rempli sur le Costa Rica, et le Vénézuela.

Mais globalement, la morosité ambiante pénalise le tourisme. Nous devons donc travailler encore plus pour nous démarquer, mais aussi pour protéger les TO qui nous font vivre. Avec internet, de plus en plus de clients veulent passer en direct. Mais ce n’est pas du tout notre philosophie.
"

Tucaya Destinations spécialisé sur le Venezuela, le Panama, le Costa Rica, le Chili, la Floride et les Bahamas.

Adeline Kurban Fiani KTS France

Adeline Kurban Fiani KTS France
Adeline Kurban Fiani KTS France
"Mes espoirs se tournent vers le SNAV"

"Je n’ai pas de crainte particulière pour le réceptif en 2012.

L’attractivité de la France sera portée par un euro faible face aux autres monnaies.

En revanche dans les pays Arabes, la situation risque de perdurer et il sera difficile d’y maintenir une offre importante.

Concernant la profession, mes espoirs se tournent vers le SNAV. J’attends qu’il soit plus actif et qu’il défende nos intérêts auprès des autorités.
"

KTS France et Aya Desirs d’Orient.

Philippe Richard Fondateur Easia Travel

II - Réceptifs : optimisme affiché pour 2012, malgré la reprise timide des incentives...
"Je garde encore l'espoir que la situation ne soit pas aussi affreuse que celle promise dans les médias."

"Comme chaque année, il y a toujours un imprévu qui peut arriver : un nouveau virus, une autre crise politique ou climatique. C’est impossible à prévoir.

La situation économique est également à prendre en compte, mais en ce qui nous concerne, notre clientèle est assez aisée.

Elle va peut-être réduire son budget mais certainement pas annuler son voyage.

Toutefois, on remarque que les les gens font attention à chaque centime dépensé car on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Je garde encore l'espoir que la situation ne soit pas aussi affreuse que celle promise dans les médias.

De plus, les périodes difficiles nous obligent à nous remettre en question. Il n’y a pas de raison d’être profondément pessimiste. Au contraire, il faut innover, investir et rendre nos produits encore plus attractifs auprès des clients.
"

Easia Travel


Lu 2907 fois

Notez


1.Posté par Jean-Louis PORTENSEIGNE le 05/01/2012 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mieux vaut être OPTIMISTE et se tromper.. que PESSIMISTE est avoir raison !...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com