TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





III. Jet tours : la montée en gamme, après le rachat par Club Med

La saga Jet tours


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 24 Août 2016

En près d'un demi-siècle, Jet tours aura connu bien des péripéties. A sa création, en 1968, elle est une marque de Sotair, l’une des filiales d’Air France. Un premier élan lui sera donné en 1972 avec Roger Pinson. Dans les années 1970-1980, elle forme avec « Eldorador » et « Jumbo », une marque de référence dans le top 3 des TO français. Elle a gagné de l’argent, elle en a perdu… Elle a été rachetée puis revendue. Elle a failli disparaître. Elle est restée néanmoins une marque forte. Retour sur son histoire.



Extrait de la brochure Jumbo de 2001. Cette année là, Laurence Berman-Clément prend la direction générale de Jet tours, filiale de Club Med, une entreprise en situation de quasi faillite permanente - DR : Jet tours
Extrait de la brochure Jumbo de 2001. Cette année là, Laurence Berman-Clément prend la direction générale de Jet tours, filiale de Club Med, une entreprise en situation de quasi faillite permanente - DR : Jet tours
En décembre 1994, à 45 ans, René-Marc Chikli, directeur en charge des affaires financières de Méridien, va être nommé directeur général de Jet tours, en remplacement de Gaël de la Porte du Theil.

Jürgen Bachmann, responsable d’un centre de profit chez TUI Allemagne, est muté en France pour prendre la direction de la programmation et des transports de l’entreprise (1995). Cette année-là, l’entreprise est largement déficitaire.

Non sans difficulté, l’organigramme est remodelé, entraînant une importante réduction des effectifs. L’ensemble des frais généraux est revu à la baisse. Il faudra du temps pour retrouver l’équilibre.

« Nous avons commencé à nous stabiliser en 1997, et je dois reconnaître que la faillite de Rev’Vacances, déclarée en janvier 1998, nous a aidés », reconnaît aujourd’hui le président du Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO), René-Marc Chikli.

En 1998, Jet tours fait voyager 290 000 clients.

Club Med rachète Jet tours

Publicité pour Jet tours en 1995 - DR
Publicité pour Jet tours en 1995 - DR
L’ancien président de Disneyland Paris, Philippe Bourguignon, remplace depuis 1997, Serge Trigano à la présidence de Club Med. Il va décider de reprendre Jet tours.

Dans le même temps, Air France, présidée par Christian Blanc, souhaite récupérer une partie de sa mise.

Une RES (reprise de l’entreprise par les salariés) est proposée aux cadres dirigeants, comme à l’ensemble du personnel.

« Le coup de théâtre de l’année 1999 ! » titre la presse professionnelle.

Cette année-là, Jet tours annonce un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de francs (+7%) et un résultat positif.

Club Med renforce sa position en France

Le TO a réussi son projet industriel. Il sort d’un risque d’isolement dans un marché européen en pleine mutation.

La transaction annoncée en juin a été menée par René-Marc Chikli. Elle est alors considérée comme une « success story » en raison de son montant : 485 millions de francs obtenus moins de deux ans, après la privatisation de la marque par un trio d’actionnaires : René-Marc Chikli, Mumtaz Teker (Pacha Tours) et TCR Europe.

Air France, qui avait cédé sa filiale SOTAIR, récupère une partie de la mise. Les salariés récupèrent leur mise avec de confortables bonus.

Adossé à Club Med, Jet tours se retrouve conforté et renoue avec sa place de leader sur le marché français. Il conserve ses marques (Eldorador, Jumbo) et son autonomie de gestion. Quant à Club Med, il renforce sa position en France.

Les ex-actionnaires conserveront un rôle dans la nouvelle structure. A René-Marc Chikli, la présidence du directoire, Mumtaz Teker et Jean-François Borde (PDG de TCR Europe) restant membres du conseil de surveillance, désormais dirigé par Club Med.

Jurgen Bachman et Eros Donadello, un ancien du groupe Méridien, directeur financier de Jet tours depuis 1994, deviennent également membres du directoire.

La montée en gamme avec Laurence Berman-Clément

« L’activité de Jet tours était bien repartie. Le personnel qui avait acheté des actions s’était impliqué dans la reconquête du marché.

Comme c’est souvent le cas dans le monde de l’entreprise, les nouveaux dirigeants ont instauré leur politique, en rupture totale avec celle que nous avions développé
», se souvient Jean-Luc Picquerey, directeur en charge des affaires commerciales de Jet tours de 1995 à 2000.

Début 2001, Laurence Berman-Clément quitte Euro Disney pour prendre, à 36 ans, la direction générale de Jet tours, filiale de Club Med, une entreprise en situation de « quasi faillite permanente ». Elle va subir de plein fouet les conséquences du 11 septembre 2001.

En dépit des difficultés du moment et d’un contexte défavorable, elle engage Jet tours vers un positionnement haut de gamme, avec l’objectif de se faire une place dans le monde du voyage sur-mesure. Une brochure dédiée aux voyages d’exception, « Secrets » naîtra en 2004.

Henri Giscard d’Estaing, qui est entré au Club Med en 1997 comme directeur général adjoint, remplace, fin 2002, Philippe Bourguignon, démissionnaire, à la présidence du directoire.

Dans le cadre de sa stratégie orientée sur le voyage haut de gamme, la filiale Jet tours prend en 2007 le contrôle à 100% du spécialiste des îles, Austral Lagons.

Pour « raisons personnelles », Laurence Berman-Clément quitte la direction générale de Jet tours.

Anne Bouferguène, alors directrice commerciale et directrice des ventes indirectes de Club Med, assurera l'intérim à partir du 9 juillet 2007, et ce, jusqu’en mars 2010.

A LIRE DEMAIN : IV. Jet tours : le rachat par Thomas Cook, une intégration dans la douleur

Retrouvez l'intégralité de la saga Jet tours
en cliquant ici.

Lu 3596 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com