TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





III. Plateformes technologiques : faut-il craindre l’Orchestra dépendance ?

Trouver des solutions avec une approche SAAS


Rédigé par Rémi Bain Thouverez le Lundi 12 Janvier 2015

Pour conclure la conférence-débat organisée sur le thème "Technologie et tour operating", dans le cadre du dernier séminaire du SETO, François Xavier Izenic, journaliste-animateur, de cette session terminait par une question quelque peu provocatrice : faut-il craindre la dépendance d’Orchestra ?



Avec l’apparition du Cloud, s’est développé l’accès aux plateformes technologiques - © tameek - Fotolia.com
Avec l’apparition du Cloud, s’est développé l’accès aux plateformes technologiques - © tameek - Fotolia.com
« On parle de la dépendance à Google, faut-il parler de celle d’Orchestra ? » , avait lancé, un brin provocateur, François Xavier Izenic.

Si c’est pour dire qu’Orchestra est le leader, c’est vrai.

Si c’est pour s’en plaindre, on ne voit pas pourquoi !

Bien-sûr il valorise ses services, mais ne sont-ils à la hauteur des attentes ? Et puis, ce n’est pas un monopole.

Speed Media Services propose une offre alternative.

Enfin, la question qu’il ne faudrait pas oublier de poser est de savoir quel serait l’état du marché, en particulier celui des tour-opérateurs, si Orchestra n’existait pas ?

C’est une autre vision des choses, mais qui replace les attentes des professionnels en fonction de leurs besoins, et c’est ce qui compte vraiment.

Les plateformes

En attendant des éléments plus concrets de la part du Seto, c’est l’occasion de déplorer la seule absence notable de cette conférence-débat, à savoir : le mode SAAS. Explication.

Avec l’apparition du Cloud, s’est développé l’accès aux plateformes technologiques.

Ces dernières offrent aux utilisateurs une architecture informatique adaptée, en mode locatif, toujours à la pointe de l’innovation et particulièrement accessible financièrement parlant, du fait des coûts mutualisés.

Les tour-opérateurs, qui doivent faire évoluer leur système d’information, ont donc une alternative :

soit rester sur leur ancien système et le faire évoluer en payant les services d’une SSII. C’est onéreux et pas toujours la meilleure solution.

soit louer un espace serveur et bénéficier des développements déjà réalisés, qui sont friables, éprouvés et robustes.

Des solutions adaptées

Pour toutes les questions débattues lors de convention du Seto, un grand nombre de réponses peuvent trouver des solutions avec une approche SAAS.

Louer une prestation sur une plateforme adaptée est très accessible en coût et adaptable en permanence en fonction de l’évolution des besoins.

Les TO devraient se pencher sur cette solution alternative.

Plutôt que de craindre la dépendance d’Orchestra, il nous semble plus constructif de s’intéresser au potentiel des plateformes avec, par exemple : le voyage à la carte, le package créé dynamiquement, etc.

Voilà, de notre point de vue, une réaction qui serait assez proactive pour projeter les technologies TO vers la réussite. Sic.

En avant la techno


Lu 1891 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com