TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





III. - Saint-Valentin : les professionnels du tourisme s'en donnent à coeur-joie !

les couples deviennent une cible marketing privilégiée


Rédigé par Pierre Coronas le Vendredi 8 Février 2013

Chaque année, c'est le même cirque. Le 14 février approche et il n'y en a plus que pour les amoureux. Les émissions, les spots publicitaires et les sites Internet font la part belle aux couples en leur promettant une Saint-Valentin de rêve. Et, bien sûr, le tourisme n'échappe pas à la règle. Petite revue de ce que l'amour inspire aux marketeurs touristiques.



Attirer les amoureux en voyage est un véritable défi marketing pour les professionnels du tourisme - Photo-libre.fr
Attirer les amoureux en voyage est un véritable défi marketing pour les professionnels du tourisme - Photo-libre.fr
Il paraît que "quand on aime, on ne compte pas".

Un adage que les professionnels du marketing ont bien intégré et qu'ils s'empressent d'appliquer chaque année, le 14 février.

Le tourisme n'échappant, bien évidemment, pas à la règle.

A l'approche de la Saint-Valentin, alors que toutes les personnes en couple s'activent fébrilement afin de faire plaisir à l'élu de leur cœur, le secteur se frotte les mains.

Certains voient en l'échéance, l'occasion rêvée de lancer des offres spéciales pour les amoureux.

La Saint-Valentin, comme prétexte marketing

C'est le cas de tour opérateurs comme Thomas Cook qui, voyant le jeudi 14 février 2013 se profiler, a ouvert une rubrique « Idées de week-ends, juste pour vous deux » sur son site Internet.

L'agence en ligne du TO incite ainsi les couples à s'offrir un "week-end romantique dans les grandes villes" d'Europe pour célébrer Cupidon.

Bon, en fait, quand on y regarde de plus près, on comprend qu'il s'agit de City Trips tout ce qu'il y a de plus classique que le voyagiste espère écouler en profitant de la fête des amoureux.

De son côté Look Voyages, propose des réductions jusqu'à -33 % aux couples car "février, c'est le mois des amoureux !" Un moyen d'enrager encore un peu plus les célibataires en mal de tendresse ?

Bon, là aussi, quand on creuse un petit peu on s'aperçoit qu'il s'agit de séjours classiques mis à la sauce Saint Valentin.

D'ailleurs, selon le service presse du groupe Transat, "les offres dédiées aux amoureux ne sont pas spécialement le 1er axe de communication ni la clientèle phare de Look Voyages."

Mais bon, ce serait quand même dommage de passer à côté !

D'autres, en revanche, ne cachent pas qu'ils utilisent le prétexte de la Saint-Valentin pour promouvoir leur activité.

III. - Saint-Valentin : les professionnels du tourisme s'en donnent à coeur-joie !
C'est le cas, par exemple, de Terre d'Aventure qui, sur Twitter estime qu'"une petite rando au clair de la dune" (notons au passage que le community manager fait preuve d'un sens aigu de l'humour et des jeux de mots !), c'est romantique pour la Saint-Valentin.

Le TO met ainsi en avant un séjour en Namibie qui, quand on s'intéresse au descriptif du produit, n'a finalement rien de spécialement romantique.

Bravofly fait de même et communique sur son « guide la Saint-Valentin... pas comme les autres ».

Et, dans un communiqué de presse pour le présenter, l'agence en ligne assure que "non, la Saint-Valentin, ce n'est pas qu'une fête commerciale !". D'accord, mais on en profite quand même pour faire du business...

Air Caraïbes a trouvé une solution un peu plus maligne. Afin de profiter de l'effet de la fête, mais tout en veillant à n'exclure personne, la compagnie communique avec le slogan suivant "Mariés ou pas, oui au soleil pour tous."

Avec une référence au mariage pour tous, dans l'air du temps en France et dont le marathon s'est achevé ce mardi soir. C'est habile et ça permet de profiter d'une l'offre « duo » pour un vol entre Paris et Saint-Martin à 999 € TTC pour 2.

Spécialistes des voyages pour amoureux

Pour d'autres acteurs touristiques, les amoureux ne sont pas qu'une cible momentanée le temps d'un mois à l'approche du 14 février. Il s'agit vraiment d'un créneau qu'ils exploitent tout au long de l'année d'une façon plus ou moins exclusive.

Paul et Virginie Wedding en fait partie. Cette société créée aux États-Unis par un couple de Français (Paul et Virginie de Bastos, Ndlr) organise des mariages à Miami.

Elle s'est positionnée sur un créneau plus haut de gamme que ses homologues de Las Vegas et touche une clientèle composée principalement d'Hexagonaux.

L'entreprise mise, avant tout, sur le bouche à oreille pour se faire connaître. Et visiblement, ça fonctionne : son planning est complet pour les 2 années à venir (voir ci-dessous).

Apparemment, le mariage est une affaire qui marche. Ce qui incite certaines destinations françaises à en faire presque une spécialité à l'instar des Châteaux de la Loire qui, de plus en plus, attirent de jeunes couples – souvent Asiatiques – qui viennent s'unir à la chaîne et se faire photographier devant les bâtiments.

Autre positionnement, autre groupe de tourisme : le Club Med. Depuis sa création, il est associé aux rencontres et à l'amour.

Et, depuis quelques années, il a décidé de se concentrer sur les couples en offrant 25 % de réduction à la deuxième personne.

Le Club propose, par ailleurs, une offre d’activités variée, permettant à chacun de se retrouver lui-même mais également de retrouver l’autre. Il a également lancé, au printemps 2011, une campagne de communication pour illustrer ses bienfaits sur les vacances en couple, avec pour slogan "Club Med, votre couple en a besoin !"

Restons dans les solutions d'hébergement, mais, en passant cette fois au côté sensuel du couple. Appelés « Love Hotels » ou encore « Day Use Hotels », certains établissements louent des chambres à l'heure pour les amoureux légitimes ou non qui souhaitent se retrouver pour une courte durée.

Le concept a été lancé au Japon et s'est peu à peu développé dans le reste du monde. Aujourd'hui, le Brésil en a quasiment fait sa spécialité. Les adresses se modernisent et offrent une discrétion absolue à sa clientèle.

Plusieurs ont récemment ouvert en France. Et un site spécialisé, www.dayuse-hotels.com, a été lancé. Sa baseline spécifie qu'il regroupe "une sélection de 400 hôtels en journée pour travailler, se reposer, un rendez-vous coquin..."

En fait, surtout pour un rendez-vous coquin. Souvent entre adultes consentants... mais adultères !

Les exemples d'opérateurs touristiques qui, flairant le bon filon ou développant un goût exacerbé pour le romantisme, se sont spécialisés dans les offres dédiés aux amoureux sont légion. Mais d'autres ont carrément choisi de se consacrer à un segment bien précis.

Destinations "gay friendly"

Typo et fond roses, images de 2 hommes et de 2 femmes ensemble, le CDTL du Gers met le paquet pour se positionner comme une destionation "gay friendly" - Capture d'écran
Typo et fond roses, images de 2 hommes et de 2 femmes ensemble, le CDTL du Gers met le paquet pour se positionner comme une destionation "gay friendly" - Capture d'écran
C'est le cas notamment de certaines destinations telles Ibiza ou Berlin qui mettent le paquet afin d'attirer un segment de voyageurs bien spécifiques : les gays.

Il paraît que les homosexuels, qu'ils soient en couple ou célibataires, ont tendance à beaucoup dépenser en vacances. Et il semble également qu'ils aiment faire la fête et que les lieux où ils aiment se retrouver deviennent bien souvent mythiques pour les clubbers.

On imagine donc aisément les bénéfices que pourront retirer les territoires qui sauront se montrer « gay friendly ».

Encore faut-il parvenir à attirer la clientèle. Et, là les solutions sont variées : organisation d'évènements, ouvertures d'hôtels dédiés, de musées, de bars, de restaurants, stratégie de communication bien étudiée... La liste est longue.

Si longue que, des destinations comme l'île de la Réunion ou encore le département du Gers (30) ont choisi de concentrer leurs efforts sur le web.

C'est ainsi que le Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs (CDTL) du Gers a décidé de lancer un site Internet, en parallèle de son portail classique, entièrement dédié aux homosexuels.

C'est vrai que les gays ont tendance trop souvent à oublier d'aller passer leurs vacances dans le Gers !

Lancé "il y a un petit moment, il est en train d'évoluer, à la demande des gays eux-mêmes", explique le service presse CDTL. Il recense actuellement, des adresses d'hôtels, de restaurants, de chambres d'hôtes, de musées ou même des idées de séjours packagés.

On l'a donc compris : qu'ils soient mariés, pacsés, en concubinage, homos ou hétéros, les amoureux ont la faveur des pros du marketing. Et ces derniers, lorsqu'ils bossent dans le tourisme, s'en donnent à cœur joie tous les ans, pour la Saint-Valentin.

Un couple spécialisé dans l'organisation de mariages à Miami

Virginie de Bastos a eu l'idée de créer son entreprise d'organisation de mariages à Miami après que son mari, Paul, lui ait concocté lui même un mariage surprise dans la ville il y a 6 ans - Capture d'écran
Virginie de Bastos a eu l'idée de créer son entreprise d'organisation de mariages à Miami après que son mari, Paul, lui ait concocté lui même un mariage surprise dans la ville il y a 6 ans - Capture d'écran
Il y a 6 ans, Paul de Bastos part en vacances à Miami avec sa petite amie, Virginie. Ce que celle-ci ne sait pas encore, c'est que son amoureux lui a préparé une surprise : un mariage en Floride.

"La cérémonie était très sommaire car mon mari m'a expliqué ne pas avoir trouvé d'organisateur francophone de mariages sur place, se souvient Virginie de Bastos. L'idée m'est alors venue de me lancer sur ce créneau."

Aussitôt dit, presque aussitôt fait : il y a 4 ans, la société « Paul et Virginie Wedding » est née.

Aujourd'hui, cette ancienne agent immobilier en France, marie entre 70 et 80 couples par an. Elle affirme recevoir de 400 à 500 demandes chaque année. Son planning est complet pour 2 ans à l'heure actuelle.

Elle est, en général, contactée par des couples qui avaient d'abord penser se marier à Las Végas. Le problème c'est qu'ils ont souvent un budget trop faible (environ 500 dollars) pour une cérémonie à Miami. Dans la célèbre ville de Floride, il fait compter entre 3 000 et 3 500 dollars en moyenne (2 235 et 2 600 euros).

Par conséquent, l'entreprise cible plutôt les amoureux au pouvoir d'achat conséquent. Ses clients sont Français pour la grande majorité. Mais certains viennent également de Belgique, de Suisse ou d’Afrique.

Les couples apprécient la proximité de l'organisatrice. "C'est dans mon tempérament", explique-t-elle. Elle est en contact avec eux plusieurs mois à l'avance (mails, téléphone, visioconférences...). Cela permet une mise en confiance rapide qui la surprend elle-même.

"Je n'ai pas choisi cette activité pour en vivre. C'était surtout pour m'amuser à l'origine. Et il s'avère que ça fonctionne bien !"

Un succès inattendu pour ces expatriés. Surtout qu'ils n'ont pas forcément mis le paquet sur le marketing. Ils ont préféré jouer sur les bienfaits du bouche-à-oreille.

"Tous les couples qui font appel à moi veulent vivre une part du rêve américain. C'est aussi pour cela qu'ils gardent contact avec moi après leur mariage. Car, souvent, quand ils rentrent en France, l'Amérique leur manque beaucoup. 

En fait, ils nous ressemblent beaucoup, à Paul et moi, lorsque nous sommes venus en congés à Miami
", confie Virginie de Bastos, visiblement enchantée par sa nouvelle vie outre-Atlantique.

Lu 1965 fois

Notez


1.Posté par Holman le 13/02/2013 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila des organisateurs de mariages qui donnent envie de se marier a Miami !
Quentin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com