TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





ITB 2016 : les exposants français optimistes et satisfaits du nouveau Pôle France

Ils s'attendent à rencontrer beaucoup de pros internationaux à Berlin


Rédigé par Pierre CORONAS (à Berlin) le Mercredi 9 Mars 2016

L'ITB est un salon incontournable pour les professionnels du tourisme. Chaque année, ils sont des milliers à se rendre à Berlin pour y participer et rencontrer des tour-opérateurs internationaux, mais aussi le grand public. Parmi eux, les destinations françaises sont réunies au sein du Pôle France initié par Atout France. Et, cette année, les professionnels français semblent satisfaits et optimistes.



Atout France a imaginé un espace plus chaleureux et dynamique pour le Pôle France sur l'ITB cette année - Photo : P.C.
Atout France a imaginé un espace plus chaleureux et dynamique pour le Pôle France sur l'ITB cette année - Photo : P.C.
Animations, écrans, déguisements, prouesses architecturales... La concurrence est rude entre les milliers de stands présents sur l'ITB pour attirer l’œil des visiteurs.

Ce mercredi 9 mars 2016, le salon n'est ouvert que depuis quelques heures, mais déjà, les destinations rivalisent d'inventivité pour se faire remarquer.

Pour découvrir le Pôle France, il faut se rendre au deuxième niveau du Hall 2, près de l'entrée Sud du Messe, le parc des expositions berlinois qui accueille l'ITB chaque année.

L'espace géré par Atout France regroupe l'ensemble des destinations, offices de tourisme, réceptifs et lieux touristiques français présents sur le salon. Ils sont répartis par régions autour d'un pôle central aux couleurs d'Atout France.

L'agence de promotion touristique n'a, a priori, pas misé sur des effets visuels et événementiels mais plutôt sur l'aménagement pour attirer les visiteurs.

"Atout France nous a consultés et écoutés"

"L'espace est ouvert, chaleureux. C'est un endroit propice à la rencontre", observe ainsi Aurélie Foucault, responsable du développement touristique du Château Royal de Blois.

Des qualités qui, selon elle, manquaient au Pôle France lors des dernières éditions de l'ITB. "Atout France nous a consultés et ils nous ont écoutés. Les dernières années, l'espace n'était pas assez dynamique. Cette année, c'est très bien", se félicite-t-elle.

Elle partage un stand avec Marie-Agnès Crosnier, du service réceptif de l'Office de Tourisme et des Congrès de Blois Chambord.

Et, pour cette dernière aussi, la zone dédiée à la France sur l'ITB 2016, est un succès.

"Nous venons d'arriver, mais les premières impressions sont plutôt bonnes. L'aménagement du Pôle France et de notre stand sont de bonne qualité. Nous bénéficions d'une excellente visibilité", confie-t-elle.

"Nous sommes bien reçus. Mais ce n'est pas une surprise, nous sommes des habitués du salon et du Pôle France et chaque année, tout se passe bien", estime quant à lui Jérémy Borde, responsable de la promotion pour le Pont du Gard.

Module de RDV d'Atout France

De l'autre côté du Pôle, les retours sont différents.

Notamment pour Dorina Gebhardt, gérante de Phileas France, qui déplore l'aspect "bordélique" de la zone. "Les nouveaux espaces du Pôle France nous obligent à nous partager des stands, ce qui réduit notre visibilité", poursuit-elle.

Malgré tout, la présence à l'ITB reste incontournable pour ce DMC déjà bien implanté sur le marché allemand. "Ici, nous ciblons une clientèle de tour-opérateurs internationaux.

Au cours des dernières éditions, nous avons rencontré beaucoup de voyagistes russes et indiens
", explique Dorina Gebhardt pour qui de nombreux rendez-vous sont prévus pendant l'ITB 2016.

Pour d'autres exposants français aussi, le planning est chargé à Berlin.

"Nous sommes très optimistes, car nous avons pas mal de rendez-vous programmés grâce au module dédié mis en place par Atout France cette année", s'enthousiasme Claire Beaufromé, responsable du marketing international pour Nord-Pas de Calais Tourisme.

Un salon mixte, B2B et B2C

A l'inverse, certains parient plutôt sur le hasard des rencontres. "J'ai peu de rendez-vous sur le salon. J'attends plutôt le pèlerin et je suis confiant", annonce ainsi Arnaud Delesalle, fondateur de Bordeaux Autrement qui loue des meublés dans l'hypercentre bordelais.

C'est la première fois qu'il participe à un salon touristique. "Je pense en faire d'autres plus tard, notamment l'IFTM en France, car ce type d'événements me permet de développer mes activités en B2B", ajoute-t-il.

Pas loin, Christine Harter, chargée de promotion de l'Office de Tourisme de Strasbourg, apprécie, elle, le côté "mixte" de l'ITB avec trois jours pour les visiteurs professionnels et, ensuite, deux jours pour le grand public.

"L'ITB n'a rien à voir avec l'IFTM. C'est un salon avec une offre internationale extrêmement importante. On peut le comparer au Salon Mondial du Tourisme, mais en nettement plus gros !", observe-t-elle.

Monika Ganier, responsable des marchés germanophones pour l'OT de Nîmes, confirme : "Ici, nous rencontrons des acheteurs allemands, mais aussi beaucoup de voyagistes internationaux. Il y a beaucoup de monde à l'ITB et nous savons que nous allons y faire énormément de rencontres."

L'ITB incontournable

Matthias Fekl est passé sur le Pôle France de l'ITB mercredi 9 mars 2016 - Photo : P.C.
Matthias Fekl est passé sur le Pôle France de l'ITB mercredi 9 mars 2016 - Photo : P.C.
"L'ITB est une valeur sûre", résume Marie-Agnès Crosnier de l'OT de Blois Chambord.

Selon Jérémy Borde du Pont du Gard, la présence sur le salon est même "incontournable : pendant trois jours, nous sommes sûrs d'y rencontrer de très nombreux professionnels."

En revanche, il regrette le prix plutôt élevé des stands sur les gros salons de ce type. "Par ailleurs, sur un rendez-vous d'une telle envergure, il est très compliqué d'exister.

La plupart du temps, nous y attendons les visiteurs et tentons d'en faire des clients. C'est pourquoi, dans notre stratégie de promotion, nous misons aussi, et surtout, sur des workshops, où les contacts sont forcément beaucoup plus précis et qualitatifs.
"

Comme tous ses confrères du Pôle France, il espère que l'affluence consécutive à la présence de Matthias Fekl, secrétaire d’État français en charge de la promotion du tourisme, sur le Pôle France ce mercredi matin, restera forte encore jusqu'à vendredi.

Lu 2816 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 17:51 Open Tour Paris : des bus 100% électriques


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com