TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





IV. Ebookers : "Le mobile n’est plus réservé aux achats de dernière minute ou de valeur moindre"

Interview de Guillaume Cussac, directeur général Ebookers France


le Jeudi 6 Février 2014

Comme chaque début d’année, il est de coutume d’essayer d’entrevoir les grandes tendances économiques et technologiques qui marqueront les prochains mois. Toute la semaine, i-tourisme et TourMaG donnent la parole aux dirigeants de l’e-tourisme français, afin de saisir les grandes lignes de leurs projets pour 2014.
En 2013, le e-commerce devrait générer plus de 51 milliards d’euros en France, soit une hausse de 14% par rapport à 2012. Des chiffres records pour l’e-commerce en France selon la Fevad. Qu’en sera-t-il pour l’année à venir ? Quels sont les projets et orientations des acteurs de l’e-tourisme pour 2014 ? Guillaume Cussac, directeur général Ebookers France, nous livre aujourd’hui sa vision.



Guillaume Cussac, directeur général Ebookers France - DR
Guillaume Cussac, directeur général Ebookers France - DR
i-tourisme : Comment voyez-vous l’année 2014 par rapport à 2013 ?

Guillaume Cussac : « La transparence des prix dans le monde du voyage - et du voyage en ligne - sera au cœur des discussions.

Les utilisateurs sont de plus en plus connaisseurs. Ils vont notamment se méfier de certaines pratiques, comme l’affichage de prix « hors frais de dossier » sur les comparateurs de prix.

La législation devrait également aller dans ce sens. »

i-tourisme : Quels sont vos pronostics au niveau économique ? Etes-vous optimiste ?

GC : "Une étude récente montrait que, pour une large majorité des Français, partir en vacances est un besoin vital. Ils font donc des arbitrages comme des séjours plus courts, moins loin, mais ils continuent de voyager.

Dans ce contexte économique, la comparaison entre les offres devient un réflexe et Internet est l’outil le plus simple pour cela.

Aussi, les taux de préparation et de réservation en ligne continuent d’augmenter année après année."

i-tourisme : Quelles seront les grandes thématiques de 2014 selon vous ?

GC : « L’essor du « m-tourisme » est indéniable.

Sur ebookers.fr, nous avons atteint jusqu’à un tiers des réservations d’hôtels sur des appareils mobiles pendant les fêtes de fin d’année 2013.

Nous remarquons que les différences de comportement entre l’usage mobile et l’usage sur ordinateur de bureau s’estompent : le mobile n’est plus réservé aux achats de dernière minute ou de valeur moindre.

Le panier d’achat peut être très élevé sur mobile. Il était donc essentiel pour nous d’être présent sur le mobile, principalement avec des applications car c’est ce que les utilisateurs utilisent pour trouver des idées, chercher et réserver leurs voyages. »

i-tourisme : Et le big data ?

GC : "Le big data est une tendance de fond progressivement adoptée par l’e-tourisme mais pour le moment encore timidement.

La complexité tient bien sûr dans l’immense volume des informations et contenus qui apparaissent chaque jour.

Pour ebookers, nous considérons comme impératif de prendre en compte les questions et demandes de nos visiteurs et clients, quel que soit le canal par lequel ils le font : plateformes sociales et collaboratives, sites de notation, forums."

"Améliorer des applications mobiles"

i-tourisme : Quels sont vos objectifs majeurs pour cette année ?

GC : « Toujours rendre la réservation de voyages plus facile pour nos clients.

ebookers continue de développer et d'améliorer des applications mobiles.

Nous avons décidé de ne pas externaliser ces développements car le canal mobile est un point fondamental de notre stratégie, c'est un point clé.

Nous sortons d'ailleurs une application mobile Android dans quelques jours.

Nous nous attendons à voir la moitié des réservations d’hôtels effectuées via le canal mobile en 2014. »

i-tourisme : Par quels moyens les mettrez-vous en œuvre ?

GC : « Nous cherchons à mettre en place de nouveaux moyens de paiement pour un règlement simplifié, des services pendant le voyage comme des notifications en cas de retard sur un vol ou de changement de terminal...

Par ailleurs, nous allons continuer d’innover sur les moyens qui permettront à l’internaute de faire des économies : codes de réductions, réductions exclusives au canal mobile, accords exclusifs avec des partenaires, etc.

Nous souhaitons également rendre le parcours de l’utilisateur plus fluide.

Par exemple : commencer une recherche sur son ordinateur professionnel, la continuer sur son smartphone dans les transports en commun et finir sa réservation sur sa tablette sur le canapé, sans recommencer du début. »

Lu 1709 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com