TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Impayés : le BSP pourrait resserrer encore davantage les boulons...

Une ardoise de 7 millions d'euros


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Vendredi 10 Janvier 2014

La France est l'un des plus mauvais élèves du BSP. Pour tenter d'y remédier, l'organisme va lancer très prochainement une consultation afin de trouver un moyen de minimiser les impayés.



Afin de limiter ces pertes, le BSP va étudier plusieurs pistes : modification des fréquences de paiement ou des critères financiers ou encore des modalités de garanties.© Fotolia Trueffelpix
Afin de limiter ces pertes, le BSP va étudier plusieurs pistes : modification des fréquences de paiement ou des critères financiers ou encore des modalités de garanties.© Fotolia Trueffelpix
L'année 2013 n'a pas été excellente pour le BSP.

L'organisme devrait déplorer entre 6,5 et 7 millions d'euros d'impayés, soit un montant similaire à l'an passé.

La France est ainsi le second plus mauvais payeur après l'Espagne, dont les comptes ont été plombés par la faillite d'Orizonia en février dernier, laissant une ardoise entre 15 et 20 millions d'euros.

En France, il s'agit surtout d'une accumulation d'impayés de moins de 100 000 euros provenant de petites agences. Seules deux affaires dépassent le million d'euros.

Afin de limiter ces pertes, le BSP va étudier plusieurs pistes : modification des fréquences de paiement ou des critères financiers ou encore des modalités de garanties.

Car sur certains marchés, ces critères sont revus tous les ans. En Chine par exemple, les agences paient trois fois par semaine.

Des conditions plus strictes dans d'autres pays

L'Italie, qui n'est pourtant pas dans une situation économique florissante, compte également bien peu d'impayés, car de nombreuses agences sont couvertes par une garantie bancaire ou une assurance.

Quant à l'Allemagne, les critères sont bien plus contraignants qu'en France, ce qui limite également les défauts de paiement.

Du coté des ventes, le nombre de billets émis reste stable à 21,4 millions de tickets.

En revanche, le chiffre d'affaires hors taxes aériennes a chuté de 3,6%, s'établissant à 6,6 millions d'euros. Une conséquence de la baisse des tarifs moyens des compagnies aériennes.

Le volume de vente des agences en ligne est resté stable à 30%, après être monté en puissance entre 2009 et 2010.

Enfin le nombre d'agréments est en baisse, le BSP perdant une centaine d'agences par an. Il compte aujourd'hui 1 300 licences pour 20 à 30 nouvelles demandes annuelles.

Lu 1189 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com