TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Inondations Thaïlande : "les hôtels à Bangkok fonctionnent normalement"

le témoignage de 4 réceptifs spécialistes de la Thaïlande


Rédigé par Céline EYMERY le Mercredi 26 Octobre 2011

Quelle est la situation à Bangkok, alors que le premier ministre Thaïlandais Yingluck Shinawatra a annoncé que le centre-ville avait "une chance sur deux" d'être complètement inondé ? Manque d'eau potable, arrivée des grandes marées, quelles sont les conséquences pour les touristes ? TourMaG.com a recueilli le témoignage de 4 agences réceptives spécialistes de la destination.



""Le seul district qui peut craindre, est le quartier du Grand Palais et du temple du Buddha couché de Wat Pho. " Photo DR OT Thaïlande - Grand Palace à Bangkok
""Le seul district qui peut craindre, est le quartier du Grand Palais et du temple du Buddha couché de Wat Pho. " Photo DR OT Thaïlande - Grand Palace à Bangkok
POUR LIRE LA NOUVELLE MISE A JOUR 27/10/2011 à 11h15 : Asian Horizon : "il a été demandé à toute la population de Bangkok de quitter la ville"

Excursions, circuits, "A ce jour, l'accueil des touristes français est assuré normalement" en Thaïlande, répondent d'une même voix les 3 réceptifs que nous avons contacté : Other-Ways, Siam Panoramic et Omnia Voyages.

Et "l'aéroport de Suvarnabhumi n'est pas inondé et ne le sera pas" insiste Stephan Pohu de Omnia Voyages.

Si dans la capitale, les supermarchés et les magasins connaissent d'importantes ruptures de stocks, que les voyageurs se rassurent, l'eau potable, elle, ne devrait pas manquer dans les hôtels.

"Les établissements hôteliers sont normalement alimentés en eau et nourriture" précise Claude Domont directeur associé de Siam Panoramic. "Et ils disposent de leurs propres stocks et commencent à s'organiser pour être approvisionnés par ailleurs" poursuit Caroline Didier Sales Manager Europe de Other Ways.

Concernant l'accès, "La circulation est parfois difficile sur les voies express / aériennes de la capitale à cause de milliers de véhicules qui ont été garés par leurs propriétaires par peur des inondations, et des routes à 3 voies ne laissent souvent qu’une voie de libre pour circuler. Il y a donc de gros embouteillages sur ces itinéraires surtout aux heures de pointe, mais, pas de problème pour accéder aux sites touristiques jusqu’à ce jour." souligne Jean-Louis Portenseigne Directeur Général Asian Horizon.

Quant aux conséquences des grandes marées à venir, difficile de savoir exactement quels districts seront affectés, "car des déviations, digues et drainages par les canaux sont actuellement réalisés par le gouvernement thaïlandais." explique Claude Domont de Siam Panoramic.

Une situation qui n'est que temporaire

"Jusqu’à ce jour, le centre de Bangkok a été relativement bien épargné, mais en raison des grandes marées de ces jours prochains et de l’énorme masse d’eau accumulée dans les plaines centrales et devant transiter par la ville pour s’acheminer vers le golf de Thaïlande, nous attendons à partir de ce soir (mercredi 26 octobre 2011) une montée des eaux assez importante et des débordements, il est ainsi probable que des quartiers centraux seront inondés," prédit Caroline Didier.

"Les quartiers près de la rivière ou des canaux sont évidemment plus à risques que d'autres".

Stephan Pohu de Omnia Voyages préfère rester confiant : "Le seul district qui peut craindre, est le quartier du Grand Palais et du temple du Buddha couché de Wat Pho. Mais même si c'est le cas prochainement, ça ne peut pas être catastrophique et ces deux endroits resteront ouverts."

Pour l'heure, les 3 professionnels s'accordent sur un point : la situation ne sera que temporaire.

"Dès la fin des grandes marées, la situation devrait rapidement redevenir normale dans le grand centre de Bangkok", anticipe Caroline Didier, d'Other Ways. "Les experts en météorologie disent que la situation reviendra normale dans la ville et ses banlieues dès le début novembre", poursuit Stephan Pohu d'Omnia Voyages.

"La saison sèche doit s'amorcer", assure, confiant, Claude Domont de Siam Panoramic "et la météo est bonne à Bangkok depuis une semaine".

Quelques annulations de voyageurs

Reste qu'en attendant, certains voyageurs ont préféré renoncer à leur séjour, effrayés par les images diffusées dans les médias.

Si les annulations ne sont pas "massives" chez Siam Panoramic, des reports sont effectués lorsque les compagnies aériennes le permettent.

Asian Horizon a, de son côté, tenté de changer les programmes des clients en décalant les visites de Bangkok sur la fin de séjour "mais beaucoup d’entre eux n’ont pas voulu et acceptent de conserver leur programme initial. Nous avons enregistré en moyenne 20% d’annulations sur nos réservations de fin octobre / début novembre."

Other Ways constate quant à lui, que "de nombreux clients ont préféré annuler leur voyage". Tandis qu'Omnia Voyages enregistre quelques annulations d'individuels et de groupes "ponctuels". Il précise que pour les programmes FRAM rien est annulé. Le TO remplace en effet le train par les vols sur la Thaï, à ses frais.

Pour conclure, Stephen Pohu d'Omnia Voyages préfère relativiser : "les pauvres gens des campagnes de l'Est du pays et dans la plaine centrale ont tout perdu et ça c'est terrible. Ils n'ont plus rien. Pour le reste, ça va aller. Vous savez, la solidarité entre Thaïlandais est tellement étonnante que nous pourrions tirer des leçons..."

Communiqué de presse du CETO (mise à jour 26/10/11 21h)

La situation concernant les quartiers centraux de Bangkok est soumis aux aléas météorologiques et il se peut que le centre de Bangkok puisse être touché dans les prochaines heures et jours par des inondations dues à la conjonction des eaux arrivant du nord et des fortes marées. Le plus haut coefficient de marée sera atteint samedi 29 octobre, ensuite les coefficients seront de moins en moins élevés, limitant les effets de la marée sur les masses d'eau à évacuer.

Il est redouté par les autorités que le niveau du fleuve Chao Phraya monte jusqu’à 2,60 m dans le week-end alors que les murs de protection de la ville sont d’une hauteur de 2,50 m. Le gouvernement redoute également que certaines digues ne cèdent mais n'a aucune certitude.
La situation est évolutive quasiment d'heure en heure.
Les inondations ont actuellement touché, à des degrés divers :

* Des tronçons de 7 routes majeures : Vibhavadi Rangsit, Phahon Yothin, Khamphaeng Phet 6, Songprapha, Weluwanaram, Charan Sanitwong, Sirindhorn
et
* 13 districts de la ville : Sai Mai, Bang Khen, Don Mueang, Lak Si, Chatuchak, Ban Sue, Khlong Sam Wa, Min Buri, Nhong Chok, Lat Krabang (nord-est), Bang Phlat, Thawi Wattana (ouest) et Prompat Sattruphai (quartier chinois).

Les zones riveraines du fleuve Chao Phraya et des canaux les plus importants demeurent les plus exposées.
Quelques temples de la vieille ville étaient légèrement inondés aujourd'hui.
Le quartier du Grand Palais et du temple du Buddha couché de Wat Pho pourrait être à risque mais à un degré limité selon les dernières estimations officielles.

L'aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok fonctionne toujours et est accessible. Des compagnies y assurent des liaisons domestiques vers les destinations touristiques dont les destinations balnéaires, qui ne sont pas affectées par les inondations. Phuket, Krabi, Sura Thani, Krabi, Chiang Mai, Chiang Rai, Trat, U-tapao-Pattaya, Hua Hin sont toujours accessibles depuis Bangkok.

Lu 5819 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com